Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La FNCCR propose la création d’un crédit de réduction des bouteilles en plastiques

Partager :
La FNCCR propose la création d’un crédit de réduction des bouteilles en plastiques
Par E.G, le 15 novembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) propose dans un communiqué diffusé ce vendredi 15 novembre, la création d’un dispositif de certificat de réduction des bouteilles, afin de réduire considérablement la production de bouteilles en plastique d’ici cinq ans.

« Réduire la production des bouteilles en plastique de deux milliards en cinq ans ». Telle est l’ambition proposée au gouvernement ce vendredi 15 novembre par la FNCCR. Pour y parvenir, la Fédération suggère la création d’un dispositif de certificat de réduction des bouteilles (CRB), qui « favoriserait l’émergence d’initiatives locales pour accompagner un changement de comportement et de nouveaux modes de distribution ». Un dispositif proche de celui des certificats d’économie d’énergie (CEE), mis en œuvre depuis 2006.

0,05 euro par bouteille non produite

« Les producteurs qui commercialisent leurs boissons dans des bouteilles en plastique à usage unique, dits "obligés", auraient l’obligation réglementaire de réduire le nombre de bouteilles mises en vente, en proportion de leur production. (...) Ces "obligés" pourraient acheter des CRB à un niveau équivalent aux objectifs qui leur seraient régulièrement assignés par le gouvernement », explique la FNCCR. Et les producteurs, commerçants, collectivités, ou encore entreprises dits « éligibles », pourraient lancer des opérations de réduction de l’utilisation des bouteilles en plastique. « Ils obtiendraient des CRB qu’ils pourraient revendre pour financer ces opérations : changement des process de distribution des liquides, contenants ré-employables, fontaines à eau, réparation des dépôts sauvages de bouteilles plastiques, sensibilisation, process industriels innovants de recyclage, gratification du consommateur », précise la Fédération. Cette dernière recommande une valeur du CRB de 0,05 euro par bouteille non produite.

La FNCCR propose également de déployer le dispositif progressivement, avec un premier objectif fixé à 400 millions de bouteilles en moins mises sur le marché chaque année, sur les 12 milliards produites actuellement. « Les CRB permettraient de générer 20 millions d’euros par an à investir auprès des acteurs éligibles pour financer de nouvelles – et vertueuses - pratiques de consommation », estime la Fédération.
Pixabay / DR
  [Vidéo] Les écoquartiers, terres d'essai du développement durable
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 21 juillet 2020 portant nomination du président et des membres du Conseil d'orientation pour la prévention des risques naturels majeurs Lire
Arrêté du 10 juillet 2020 fixant les taux de promotion dans certains corps spécifiques relevant de la direction générale de l'aviation civile du ministère de la transition écologique pour l'année 2020 Lire
Décision du 17 juillet 2020 portant délégation de signature (centre ministériel de valorisation des ressources humaines [CMVRH]) Lire
Les plus lus
À lire également
Tri.O Greenwishes va gérer la collecte, le tri et la valorisation des déchets de 16 sites ministériels
Tri.O Greenwishes va gérer la collecte, le tri et la valorisation des déchets de 16 sites ministériels
Seize sites ministériels dont Matignon, le Conseil d'Etat ou le Cese, confient la collecte, le tri et la valorisation de leurs déchets à Tri.O Greenwishes.
Les Recycleurs Bretons appellent à recycler les bateaux hors d’usage
Les Recycleurs Bretons appellent à recycler les bateaux hors d’usage
Alors que 12.000 bateaux français sont mis hors d’usage chaque année, nombre d’entre eux sont laissés à l’abandon voire coulés en mer. Les Recycleurs Bretons, une entreprise spécialisée dans la déconstruction et le recyclage des bateaux de plaisance, lancent une campagne de sensibilisation, en partenariat avec l’éco-organisme APER, auprès des particuliers et des professionnels pour les inciter à recycler de façon responsable.
La nouvelle Freebox Pop, vraiment éco-friendly ?
La nouvelle Freebox Pop, vraiment éco-friendly ?
Alors que la crise liée au virus de Covid-19 a montré à quel point les infrastructures numériques sont importantes pour notre quotidien, Free dévoile sa nouvelle offre de milieu de gamme : la Freebox Pop. Appelée à être le modèle phare du FAI, a-t-elle fait des efforts pour réduire son impact sur les ressources ?
[Tribune] Recyclage des plastiques : il est urgent de modifier le modèle économique !
[Tribune] Recyclage des plastiques : il est urgent de modifier le modèle économique !
Cette semaine, Antoine Thonnelier, directeur commercial et achats Polieco France, revient sur l'importance de développer le marché des produits à base de matière recyclée. "La crise que nous visons actuellement montre une fois de plus que le recyclage n’est pas un business comme un autre : sans politique proactive de la part de nos institutions, il restera fragile", estime-t-il.
Une solution numérique pour tirer le meilleur parti d’un digesteur
Une solution numérique pour tirer le meilleur parti d’un digesteur
BioEnTech a présenté, en juin dernier lors des Live Innogaz de Coenove, ses solutions logicielles et analytiques pour le pilotage des unités de méthanisation et les stations d’épuration.
L'Ordif met à jour la carte des acteurs franciliens de la collecte et traitement des déchets
L'Ordif met à jour la carte des acteurs franciliens de la collecte et traitement des déchets
L'Observatoire des déchets d'Ile-de-France (Ordif) a mis à jour sa carte interactive des acteurs de collecte et traitement des déchets ménagers.
Alexis Hubert, Snefid : « Les volumes de déchets médicaux ont fortement augmenté »
Alexis Hubert, Snefid : « Les volumes de déchets médicaux ont fortement augmenté »
Alexis Hubert, directeur général d’Ourry, est également président du Snefid, le Syndicat national des entrepreneurs de la filière déchet. Il nous a accordé une interview pour évoquer les conséquences de la crise sanitaire sur l’activité de la filière, qui a notamment dû s’adapter face à l’afflux des déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI), principalement dans les régions Ile-de-France et Grand Est. 
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Responsable d'Exploitation - H/F
- Apprenti opérateur production/traitement H/F
- Animateur / Animatrice en déchets en industrie
- TECHNICIEN METTEUR AU POINT INJECTION F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.