Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

L'Atlas du plastique dresse un état des lieux mondial

Partager :
L'Atlas du plastique dresse un état des lieux mondial
Par E.G, le 4 mars 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Ce mardi 3 mars, la Fabrique écologique, le bureau de la Fondation d’Heinrich Böll, Zero Waste France et Break Free From Plastic, ont publié l’Atlas du plastique : un document d’une soixantaine de pages regroupant les faits et chiffres des polymères synthétiques dans le monde.

L’Atlas du plastique 2020, publié ce mardi 3 mars, dresse un état des lieux de la présence des polymères synthétiques dans le monde. Le plastique est abordé sous de multiples angles : les usages, les répercussions sur la santé, l’inégalité de genre face à l’exposition au plastique, sa présence dans nos assiettes, nos vêtements, sur les plages, les côtes et dans les eaux. L’Atlas traite également des enjeux industriels et économiques des plastiques, ainsi que du développement des bioplastiques, qui sont définis comme « ersatz de solution », ou encore du recyclage.
 

La version francophone fait le point sur la situation française où « l’économie est encore loin d’être circulaire », peut-on lire. L’exportation des déchets, la réglementation, les alternatives zéro déchet et la situation en Afrique sont également passés au crible.

Parmi les données recensées dans cet Atlas, nous pouvons retenir :

* Sur les 438 millions de tonnes de plastique produites en 2017, le secteur des emballages en a utilisé 158 millions, le bâtiment et travaux publics en ont utilisé 71 millions, les industries textiles, 62 millions ; les biens de consommation, 45 millions de tonnes ; les transports, 29 millions de tonnes. 19 millions de tonnes de plastique ont été utilisées pour les appareils électriques et électroniques, et 3 millions de tonnes pour les équipements industriels.

* Les femmes sont plus affectées par les plastiques que les hommes car leur corps réagit différemment aux toxines et les produits d’hygiène qu’elles utilisent sont souvent contaminés. Notamment les serviettes hygiéniques et tampons, qui contiennent du PEFD, de la ouate de cellulose ou encore du papier.
 


* On estime que la contamination du sol en plastique est quatre à 23 fois plus élevée que celle de la mer.
 


* 17% des déchets rencontrés sur les plages de la mer Méditerranée sont des couverts, plateaux et pailles. On y trouve également 14% de mégots, 14% de bouchons et couvercles, 12% de bouteilles de boissons, 5% de sacs, et 5% de cotons-tiges.

* On estime que 1990 milliards d’unités plastiques se situent dans le Pacifique Nord, 1300 milliards d’unités dans l’Océan Indien, 930 milliards dans l’Atlantique Nord, 491 milliards dans le Pacifique Sud et 297 milliards dans l’Atlantique Sud.

* La production mondiale de plastique est responsable de l’émission de 56 milliards de tonnes équivalent CO2 (sur un total compris entre 420 et 570 milliards de tonnes).

* Chaque habitant sur la planète génère en moyenne 0,74 kilos de déchets par an. Plus les revenus augmentent, plus ce chiffre croît.

* Moins de 40% des plastiques biosourcés sont biodégradables. Les sacs plastiques « bio » ne se dégradent ni dans la mer ni dans le sol, et ne sont ni compostables chez soi, ni à échelle industrielle.
 

* En France, 45,5% de la consommation de matières plastiques sert à fabriquer des emballages.

 
DR
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] La faune regagne la ville
Cette troisième semaine de confinement a permis aux animaux de reprendre du terrain en ville. C'est le cas dans de nombreuses métropoles mondiales où la population est confinée. Mais les professionnels des services essentiels - gestion de l'eau et des déchets par exemple - continuent d'assurer leurs missions.
+ de vidéos Environnement TV
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Coronavirus : Recylex réduit sa production dans certaines usines françaises
Coronavirus : Recylex réduit sa production dans certaines usines françaises
Comme toutes les entreprises, le groupe Recylex, spécialiste européen du recyclage du plomb, du zinc, du polypropylène et de la production de métaux spéciaux de haute pureté, doit s’adapter aux mesures gouvernementales liées à la crise sanitaire du Covid-19 et craint un impact sur son activité à cause de la chute des prix des métaux. L’entreprise vient ainsi d’annoncer plusieurs mesures.
Coronavirus : Le Syctom s’adapte pour poursuivre la collecte et le traitement des déchets ménagers
Coronavirus : Le Syctom s’adapte pour poursuivre la collecte et le traitement des déchets ménagers
Le Syctom, établissement public chargé de traiter et valoriser les déchets de 6 millions d’habitants de Paris et proche banlieue, vient de publier un point de situation sur la continuité de ce service public essentiel.
1,2 million d’euros pour Coverd
1,2 million d’euros pour Coverd
Spécialisée dans l’assurance mobile, Coverd, la première insurtech française lève 1,2 millions d’euros auprès du fonds français Newfund et de plusieurs investisseurs privés.
La collecte des DEEE augmente de 5% en 2019
La collecte des DEEE augmente de 5% en 2019
En 2019, 604.000 tonnes de déchets d'équipements électriques et électroniques ont été collectés par l'éco-organisme Ecosystem.
Déchets du bâtiment : Ecosystem et l’Ademe lancent un appel à projets
Déchets du bâtiment : Ecosystem et l’Ademe lancent un appel à projets
Baptisé « 50 maîtres d’ouvrage exemplaires », l’appel à projets lancé conjointement par Ecosystem et l’Ademe a pour objectif une meilleure gestion des déchets de chantiers et du bâtiment.
Déchets d'extraction et de construction : L'Uned met l'accent sur la valorisation en devenant Unev
Déchets d'extraction et de construction : L'Uned met l'accent sur la valorisation en devenant Unev
L'Union nationale des exploitants de déchets (Uned), branche de l'Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem), change de nom pour devenir l'Union des entreprises de valorisation.
Solidarité Covid-19 : La Tête dans les nuages a les pieds sur terre
Solidarité Covid-19 : La Tête dans les nuages a les pieds sur terre
La Tête dans les nuages, une marque de bean bags dont les toiles sont issues du réemploi, a répondu à l’appel du Centre 77, un centre médicosocial seine-et-marnais, en transformant son atelier de confection en centre de production de masques réutilisables. Et en s'appuyant sur un réseau de bénévoles monté au pied levé.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
Confs'Amiante Bâti
5 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
HSE 2020
12 Mai 2020
HSE 2020
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE H/F
- Plombier H/F
- Technicien / Technicienne qualité en industrie alimentaire
- Ingénieur de maintenance optique F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.