Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Un partenariat pour l'essor de la filière du recyclage des déchets en Auvergne-Rhône-Alpes

Un partenariat pour l'essor de la filière du recyclage des déchets en Auvergne-Rhône-Alpes
La signature de la convention de partenariat a eu lieu mardi 12 octobre, jour d'ouverture du salon Pollutec. Crédits : A.A
Par A.A, le 12 octobre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La Région Auvergne-Rhône-Alpes (AURA), l’Ademe et Federec Centre & Sud Est ont signé, ce mardi 12 octobre au salon Pollutec, une convention de partenariat pour le développement du recyclage et de la valorisation des déchets en AURA.

Un partenariat qui marque les débuts d’un programme ambitieux en faveur du recyclage en région ! Federec Centre & Sud Est (CSE), la Région Auvergne-Rhône-Alpes et l’Ademe se sont associés pour contribuer à la réduction de l’enfouissement des déchets et à la diminution de la consommation des ressources en collectant mieux les déchets et en les recyclant au maximum. Pour le président de Federec CSE, Matthieu Charreyre, cette convention de partenariat est à la fois « un aboutissement, celui de la synergie des objectifs partagés avec la Région et l’ADEME, et un point de départ, celui d’un Plan d’actions avec ses projets opérationnels combinés qui vont entrer dans le concret ».

Ce partenariat répond notamment aux enjeux soulevés dans le volet « déchets » du SRADDET (Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires) de la Région qui vise à : réduire la production de déchets ménagers de 12 % et stabiliser la production de déchets d’activité économique à 2031 par rapport au scénario tendanciel ; à atteindre une valorisation matière (déchets non dangereux) de 65 % en 2025 et 70 % d’ici à 2031 ; et à réduire l’enfouissement de 50 % dès 2025 par rapport à 2010.

Pour y parvenir, la convention donnera lieu à un plan d’actions opérationnel déclinés en quatre opérations : le développement de capacités productives performantes de collecte, tri, recyclage et valorisation des déchets ; la sécurisation des débouchés des matériaux recyclés ; la valorisation des déchets par les combustibles solides de récupération (CSR) ; et la promotion des activités du réemploi et de la réutilisation. Parmi les déchets ciblés : les biodéchets alimentaires, les déchets du BTP, et les véhicules hors d’usage (VHE).

Une croissance territoriale et verte

La filière du recyclage et de la valorisation des déchets est l’un des principaux piliers de l’économie circulaire qui s’active au profit d’un modèle plus sobre dans l’utilisation des ressources. Pour l’Ademe, la convention de partenariat s’inscrit dans la dynamique de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire. En favorisant l’émergence de filières de réemploi, l’Ademe espère accroître la remise sur le marché de matières premières secondaires. « S’engager dans des boucles d’économie circulaire doit permettre de conserver les matières premières sur notre territoire au profit de notre industrie. Ces activités de tri sont sources d’innovation tant technologiques qu’organisationnelles, d’emplois et donc de création de valeur », indique Jérôme d’Assigny, Directeur régional Auvergne-Rhône-Alpes de l’Ademe.

Ce partenariat contribuera en outre à renforcer la filière du recyclage et de la valorisation des déchets en Auvergne-Rhône-Alpes pour en faire une industrie performante, compétitive et génératrice d’emplois locaux. « Le développement des filières de recyclage, leur modernisation et l’amélioration de leur compétitivité sont des facteurs de développement, d’indépendance et de création d’emplois. L’économie circulaire représente un potentiel de création de 30 000 emplois en région », a commenté Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Stéphane Panou garde la présidence de Federec Papiers-Cartons
Stéphane Panou garde la présidence de Federec Papiers-Cartons
Stéphane Panou, directeur Recyclage et Valorisation Matières à Paprec Groupe, est réélu à la présidence de la Fédération professionnelle des entreprises du recyclage (Federec) pour un mandat de trois ans.
Actiplast et Paprec créeront un pôle PVC avec des compétences environnementales uniques en France
Actiplast et Paprec créeront un pôle PVC avec des compétences environnementales uniques en France
L’expert de la formulation PVC et la production de compounds vinyliques, Actiplast, rejoint le groupe Paprec spécialiste de recyclage des déchets.
Pollutec : Trois questions à Alexis de Gérard
Pollutec : Trois questions à Alexis de Gérard
Pollutec tient salon du 12 au 15 octobre à Eurexpo Lyon. L'occasion de présenter, avec son directeur, Alexis de Gérard, ce qui attend les visiteurs pour cette nouvelle édition ainsi que les dernières tendances dans les secteurs de l'environnement.
Stéphane Leterrier dirige le nouveau pôle Paprec Energies
Stéphane Leterrier dirige le nouveau pôle Paprec Energies
Paprec se dote d’une division spécialisée dans la valorisation énergétique « Paprec Energies ». Elle sera dirigée par Stéphane Leterrier.
L'État s'efforce de renforcer son industrie du recyclage
L'État s'efforce de renforcer son industrie du recyclage
Le gouvernement mise sur une nouvelle stratégie nationale pour accélérer le recyclage des matériaux avec une enveloppe de 370 millions d’euros.
Le Cerema et Biobuild Concept, partenaires pour encourager l'utilisation des matériaux biosourcés
Le Cerema et Biobuild Concept, partenaires pour encourager l'utilisation des matériaux biosourcés
Le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema) et l'agence Biobuild Concept coopèrent dans le cadre du dispositif CeremaLab d’appui aux startups innovantes. L’objectif est de développer les filières des matériaux biosourcés et de proposer des offres de services innovantes conjointes.
Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Le saviez-vous ? ENGIE a recyclé 96% des 3 premières éoliennes démantelées à Port-la-Nouvelle (Aude) ! Et le 100%, c'est pour bientôt.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.