RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Axel Reinaud : « Le biochar séquestre le carbone atmosphérique et améliore la qualité du sol »

Axel Reinaud : « Le biochar séquestre le carbone atmosphérique et améliore la qualité du sol »
Axel Reinaud, co-fondateur et CEO de NetZero. Crédit : NetZero
Par Abdessamad Attigui, le 22 juillet 2022.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Consultant au Boston Consulting Group durant vingt-trois ans, Axel Reinaud a quitté ses fonctions en 2020 pour lancer NetZero. Sa nouvelle mission, produire du biochar à grande échelle et éliminer le carbone dans l’atmosphère. Le co-fondateur et président de la startup française leader dans la séquestration carbone répond à nos questions.

Pourquoi avez-vous démarré cette aventure entrepreneuriale autour du biochar ?

L’aventure NetZero est née de l’urgence climatique. Celle-ci implique de mener simultanément deux combats : d’une part, il va falloir réduire les émissions de gaz à effet de serre, c’est ce qu’on appelle la décarbonation, et d’autre part, enlever du CO2 qui s’est déjà accumulé dans l’atmosphère depuis le début de l’ère industrielle, c’est la captation du carbone. Concernant cette dernière, le Giec insiste, dans son dernier rapport, sur la nécessité d’enlever de l’atmosphère 5 à 10 milliards de tonnes de CO2 par an à l’horizon 2050. C’est considérable ! Pour parvenir à enlever une telle masse de CO2 en moins de 30 ans, toutes les solutions existantes et disponibles doivent être développées à grande échelle.

C’est pour contribuer à cet effort que nous avons décidé de créer NetZero. C’est la première entreprise capable de porter à l’échelle industrielle la production de biochar dans les zones tropicales, l’une de ces solutions existantes validées par le Giec.

En quoi consiste la captation du CO2 ?

La captation, aussi appelée séquestration, consiste à capturer les molécules de CO2 et à les stocker le plus longtemps possible hors de l’atmosphère. On estime que la captation du CO2 doit contribuer à 10-15 % de l’effort mené dans la lutte contre le réchauffement climatique. Cette solution est indispensable pour tenir l’objectif de limitation du réchauffement à 1,5°C d’ici 2050.

Disposons-nous actuellement de plusieurs méthodes pour capter le CO2 ?

Il en existe et elles sont très variées. La première qui nous vient à l’esprit lorsque l’on évoque la captation, c’est bien sûr la plantation d’arbres. Néanmoins, cette solution indispensable n’est pas suffisante car il n’y a pas assez de terres disponibles pour « reforester » à la hauteur de la quantité de CO2 à capter. Aussi, les forêts ne permettent pas un stockage permanent du carbone car elles peuvent brûler, être détruites par des maladies ou encore ses arbres peuvent être coupés.

Il est donc essentiel de coupler la reforestation avec d’autres solutions de captation. De notre côté, nous avons choisi le biochar, une option prometteuse pour le climat.

Concrètement, comment obtient-on du biochar et comment capte-t-il du CO2 ?

On peut faire du biochar à partir de n’importe quel type de résidu végétal sec. Par exemple chez NetZero, nous avons débuté notre production de biochar à partir de parches de café, résidus du décorticage disponibles en grande quantité dans les zones tropicales et dont le potentiel était jusqu’à présent inexploité.

En poussant, les végétaux, par le phénomène de photosynthèse, captent naturellement du CO2. Mais ce CO2 repart dans l’atmosphère lorsque les végétaux sont consommés, pourrissent ou brulent. En chauffant des végétaux à haute température et sans oxygène, par pyrolyse, on en extrait le carbone qu’ils contenaient sous la forme d’une poudre noire, le biochar. C’est un véritable concentré du carbone capté par ces végétaux tout au long de leur existence.

Dans quels pays est implanté la startup ?

Au Cameroun et, depuis peu, au Brésil. Nous avons installé notre première unité de production de biochar au Cameroun à Nkongsamba, à 150km au nord de Douala. C’est là que l’un des co-fondateurs de NetZero, un entrepreneur camerounais, a racheté la plus grande usine de transformation de café du pays, ce qui nous permet de nous approvisionner en résidus agricoles abondants, notamment parches de café, et jusqu’à présent non valorisés.

Fort de cette expérience à partir de résidus de café, nous avons décidé d’installer notre nouvelle usine au Brésil, pays premier producteur mondial. À terme, notre solution a vocation à se déployer rapidement dans toutes les zones tropicales.

Quelle est la quantité de biochar produite dans ces différentes usines ?

Notre première usine au Cameroun produit presque 200 kg de biochar à l’heure et la production atteindra progressivement 250 kg à l’heure. Avec 250 kg de biochar, c’est l’équivalent de 360 kg de CO2 qui sont stockés. Quant à la production annuelle, cette usine produit 2000 tonnes de biochar par an, ce qui permettra de stocker près de 3000 tonnes de CO2 par an.

Pour notre usine au Brésil, elle aura une capacité double par rapport à celle installée au Cameroun, soit environ 4000 tonnes de biochar, qui permettront de stocker 6000 tonnes de CO2 par an.

Sur quel business model repose NetZero ?

Le modèle de notre entreprise repose sur la vente de crédits-carbone de haute qualité. Pour ce faire, ces crédits-carbone sont préalablement certifiés par des tiers indépendants. Ils valident la quantité de biochar produite, sa teneur en carbone et analysent sa capacité effective à stocker, pour des centaines d’années, le CO2 atmosphérique capté.

Grâce à ce processus de certification rigoureux, ces crédits-carbone de haute qualité permettent aux entreprises engagées sérieusement dans une trajectoire ‘net zéro’ d’ici 2050 de compléter efficacement leurs efforts de réduction de leurs émissions.

… Mais l’achat de crédits-carbone est décrié pour greenwashing ! Comment rassurer les clients ?

Le modèle que nous proposons est différent. Aujourd’hui, l’essentiel de l’offre sur le marché des crédits-carbone concerne des émissions évitées. Il s’agit d’un marché où le crédit-carbone se négocie entre 3 et 10 euros l’unité seulement, un coût aussi faible que son impact environnemental. Concrètement, il s’agit par exemple de protéger une forêt qui, si elle était détruite, émettrait des émissions de CO2. Cette démarche étant difficile à quantifier, elle est par essence discutable.

Ce que nous proposons, ce sont des crédits-carbone de haute qualité car nous enlevons réellement du carbone de l’atmosphère. Et c’est parce que notre démarche est quantifiable et avec un impact climatique réel, que nous vendons nos crédits-carbone entre 150 et 200 euros l’unité.

Ce système de certification, la nature de nos crédits-carbone et leur prix garantissent que notre modèle s’adresse aux entreprises désireuses de lutter sérieusement contre le réchauffement climatique.
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Un atelier vélo éducatif et solidaire en Mayenne
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
N° 1796
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Arrêté du 15 juillet 2022 portant homologation de la décision n° 2022-DC-0729 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 15 juillet 2022 fixant, de manière temporaire, de nouvelles limites de rejets thermiques applicables aux réacteurs de la centrale nucléaire du Bugey (INB n° 78 et n° 89) Lire
Arrêté du 15 juillet 2022 portant délégation de signature (cabinet du ministre délégué auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargé de la ville et du logement) Lire
Arrêté du 13 juillet 2022 portant modification de l'arrêté du 5 juillet 2022 portant retrait du marché et rappel de bouteilles de plongée Lire
Arrêté du 13 juillet 2022 portant délégation de signature (cabinet de la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée de l'écologie) Lire
Décision du 13 juillet 2022 portant délégation de signature (direction générale de l'alimentation) Lire
Décret n° 2022-996 du 8 juillet 2022 modifiant les statuts de l'établissement public d'aménagement de Paris-Saclay Lire
Décret n° 2022-993 du 7 juillet 2022 déclarant d'utilité publique le centre de stockage en couche géologique profonde de déchets radioactifs de haute activité et de moyenne activité à vie longue Cigéo et portant mise en compatibilité du schéma de cohérence territoriale du Pays Barrois (Meuse), du plan local d'urbanisme intercommunal de la Haute-Saulx (Meuse) et du plan local d'urbanisme de Gondrecourt-le-Château (Meuse) Lire
Décret n° 2022-992 du 7 juillet 2022 inscrivant le centre de stockage en couche géologique profonde de déchets radioactifs de haute activité et de moyenne activité à vie longue (Cigéo) parmi les opérations d'intérêt national mentionnées à l'article R. 102-3 du code de l'urbanisme Lire
Décret n° 2022-978 du 2 juillet 2022 relatif aux contrôles de l'alcoolémie et de l'usage de stupéfiants dans le domaine de l'aviation civile Lire
Décret n° 2022-977 du 1er juillet 2022 relatif aux missions du BRGM Lire
Décret n° 2022-976 du 1er juillet 2022 modifiant le décret n° 97-444 du 5 mai 1997 relatif aux missions de SNCF Réseau et portant diverses dispositions d'adaptation du droit ferroviaire Lire
Décret n° 2022-975 du 1er juillet 2022 relatif à l'extension aux éléments de décoration textiles de la filière à responsabilité élargie du producteur des éléments d'ameublement et modifiant diverses dispositions relatives aux déchets Lire
Arrêté du 22 juin 2022 accordant un permis exclusif de recherches de gîtes géothermiques, dit « Permis des Sources » (Bas-Rhin), à la société Lithium de France SAS Lire
Décret n° 2022-945 du 28 juin 2022 fixant les modalités d'application de l'expérimentation relative à l'institution du médiateur de l'hydroélectricité et portant application de l'article L. 511-14 du code de l'énergie Lire
Arrêté du 23 juin 2022 portant création d'une zone interdite temporaire dans la région de Versailles (Yvelines), identifiée Versailles Sommet économique, dans la région d'information de vol de Paris Lire
Arrêté du 22 juin 2022 modifiant l'arrêté du 26 décembre 2016 fixant la liste des sites ou services de la direction générale de l'aviation civile en application de l'arrêté du 26 décembre 2016 Lire
Arrêté du 17 juin 2022 portant nomination au conseil d'administration de Voies navigables de France Lire
Arrêté du 17 juin 2022 autorisant l'ouverture de concours pour le recrutement de professeurs de l'enseignement supérieur agricole (grade de deuxième classe) au titre de l'année 2022 Lire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement par voie de PACTE pour l'accès au corps des agents d'exploitation des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture et fixant le nombre de postes offerts pour le recrutement sans concours d'adjoints administratifs des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
À lire également
Le marc de café dépollue les terres mazoutées
Le marc de café dépollue les terres mazoutées
Le groupe Colas valorise le marc de café pour réhabiliter des terres polluées aux hydrocarbures lourds. Focus sur cette solution innovante de biotraitement.
NetZero installe sa première unité de production de biochar en Amérique latine
NetZero installe sa première unité de production de biochar en Amérique latine
Quelques mois après l’ouverture de sa première usine au Cameroun, la startup française leader dans la séquestration carbone construit son deuxième site au Brésil. Opérationnel fin 2022, il produira 4 000 tonnes de biochars, l’équivalent de 6 500 tonnes de CO2 séquestrées chaque année.
eBay et StockPro œuvrent pour le réemploi des matériaux de construction
eBay et StockPro œuvrent pour le réemploi des matériaux de construction
StockPro inaugure sur eBay sa boutique digitale dédiée au réemploi de matériaux neufs de bricolage et de construction. Sont proposés à la vente des produits provenant de stocks dormants ou dépréciés de fabricants et distributeurs leaders du bâtiment.
Paprec libère sa chaine d’encombrants à La Courneuve
Paprec libère sa chaine d’encombrants à La Courneuve
Le spécialiste du recyclage vient de mettre en service une nouvelle ligne de tri pour les encombrants entièrement automatisée.
Urby et Capillum se mobilisent pour le recyclage des cheveux
Urby et Capillum se mobilisent pour le recyclage des cheveux
Urby, spécialiste de la logistique du premier et dernier kilomètre, assurera la collecte et le transport des cheveux coupés auprès des coiffeurs du réseau Capillum. Une partie de la collecte sera valorisée en coussins absorbants les hydrocarbures déversés en mer.
A Gennevilliers, l'unité de biométhanisation valorisera 50.000 tonnes de biodéchets par an 
A Gennevilliers, l'unité de biométhanisation valorisera 50.000 tonnes de biodéchets par an 
D'une capacité inédite de 50.000 tonnes de déchets alimentaires, l'usine conçue par le spécialiste de la gestion des déchets Paprec Energies produira à partir de mi-2025 près de 36.000 MWH PCS/an.  
Olivier Le Fichous réélu à la présidence de Federec Ouest  
Olivier Le Fichous réélu à la présidence de Federec Ouest  
Investi pour un second mandat à la tête de Federec Ouest, le responsable du développement et de l’innovation au sein de Guyot Environnement, Olivier Le Fichous, sera épaulé dans ses missions par deux vice-présidents : Grégoire Bureau et Didier Monier. 
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Événements
PRODURABLE
13 Septembre 2022
Innopolis Expo 2022
20 Septembre 2022
Université de l'autoconsommation photovoltaïque
20 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur calcul H/F
- Agent d'Exploitation H/F
- Coordonnateur(trice) sécurité protect santé en ind
- Un Chef de projets stratégie climat F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.