Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Recyclage & Récupération > Orano teste le recyclage de batteries des véhicules électriques
RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION

Orano teste le recyclage de batteries des véhicules électriques

PUBLIÉ LE 7 OCTOBRE 2022
A.A
Archiver cet article
Orano teste le recyclage de batteries des véhicules électriques
Orano teste un procédé qui permet de purifier et de récupérer séparément les métaux contenus dans les batteries de véhicules électriques. Crédit : Orano
Le groupe Orano mène, en partenariat avec Paprec, MTB Manufacturing, Saft et le CEA, des expérimentations d’un procédé de recyclage des métaux contenus dans les batteries des véhicules électriques.

D’ici 2030, le nombre de véhicules électriques en circulation dans le monde devrait passer à 100 millions contre 10 millions aujourd’hui. Conscient de l’importance de ce gisement, un consortium composé de Orano, Paprec, MTB Manufacturing, Saft et le CEA, lance le projet pilote RecyVaBaT (Recyclage et Valorisation de Batteries) destiné à la valorisation des matériaux issus des batteries.

Déterminés à donner une deuxième vie aux déchets de batterie, les partenaires ont mutualisé leurs savoir-faire respectifs, à savoir la collecte et le démantèlement des packs de batteries assurés par Paprec ; la préparation des matériaux grâce aux équipements de MTB ; la fabrication de nouveaux éléments réalisée par Saft à partir des matières recyclées par Orano ; et l’expertise du CEA-Liten pour innover sur l’ensemble du cycle. Ensemble, ils sont ainsi parvenus à concevoir un procédé qui permet de purifier et de récupérer séparément les métaux (lithium, cobalt, nickel) en vue de les recycler pour fabriquer de nouveaux composants de batteries.
 
Le Centre d’Innovation en Métallurgie Extractive. Crédit : Orano 

Les essais techniques et les tests sur le procédé seront menés au sein de deux pilotes industriels qui seront implantés dans les nouvelles installations du Centre d’Innovation en Métallurgie Extractive (CIME) sur le site Orano à Bessines-sur-Gartempe en Nouvelle-Aquitaine.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Fairmat développe sa solution de recyclage des composites aux Etats-Unis
Fairmat développe sa solution de recyclage des composites aux Etats-Unis
Le mobilier de seconde main pour professionnels a le vent en poupe
Le mobilier de seconde main pour professionnels a le vent en poupe
Dossier/2 | Matériaux de réemploi : ces plateformes où offre et demande se rencontrent
Dossier/2 | Matériaux de réemploi : ces plateformes où offre et demande se rencontrent
Tri des déchets : Tomra mise sur l'intelligence artificielle
Tri des déchets : Tomra mise sur l'intelligence artificielle
Tous les articles Recyclage & Récupération
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS