EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION

Le « bonus réparation » trouve son public

Par Abdessamad Attigui. Publié le 14 avril 2023.
Le « bonus réparation » trouve son public
Les lave-linges et lave-vaisselles représentent plus de 40 % des réparations. Crédit : Adobe Stock
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Le « bonus réparation » rencontre un succès auprès des particuliers. Au cours de ce premier trimestre, 21.000 réparations ont été déclarées, rapporte ecosystem, l’éco-organisme chargé des appareils électriques et électroniques.

Réparation, réemploi et lutte contre les pratiques illégales... Ecosystem dresse un bilan positif de ses actions pour allonger la durée de vie des appareils électriques et électroniques. Historiquement axé sur le recyclage, l’éco-organisme se réinvente pour pour inciter les consommateurs à réparer davantage. Parmi les mesures déployées dans ce sens, le « bonus réparation » qui a enregistré près de 21.000 réparations en un trimestre, « représentant une prise en charge de plus de 500,000 euros par les éco-organismes ». Prochain objectif : un minimum de 500.000 réparations prises en charge d’ici la fin 2023, espère ecosystem.

Lancé courant décembre 2022, le « bonus réparation » incite les Français à réparer leurs appareils en leur offrant une diminution immédiate de leur facture de réparation (hors garantie), comprise entre 10 et 45 euros. Depuis son lancement, le réseau des réparateurs labellisés « QualiRépar » proposant cette incitation financière a presque triplé, passant de 500 à plus de 1 220 sites. En seulement trois mois, près de 21.000 réparations ont été déclarées par le réseau, « correspondant à une prise en charge de plus de 500.000 euros par les éco-organismes, soit 24 euros en moyenne par acte de réparation », précise ecosystem. Le podium des appareils est monopolisé par les lave-vaisselles et les lave-linges qui représentent ensemble plus de 40 % des réparations.

Lutte contre les pratiques illégales

Ecosystem innove également pour améliorer le réemploi solidaire et lutter contre les pratiques illégales. Avec 252 structures de l’économie sociale partenaires, ecosystem a rénové et revendu à prix solidaire 500.000 équipements électriques en 2022, contribuant ainsi à l’allongement de la durée de vie des appareils tout en offrant des emplois, dont 700 contrats d’insertion, aux populations les plus fragiles. Pour soutenir le réemploi solidaire, ecosystem accompagne ces structures avec un soutien financier de 7,3 millions d’euros en 2022, dans le cadre du fonds réemploi et réutilisation.

En complément, ecosystem déploie des solutions innovantes pour lutter contre les pratiques illégales en captant les appareils « à la source » dans les grandes agglomérations, notamment avec la nouvelle plateforme « jedonnemonelectromenager.fr ». Ce site propose aux particuliers la collecte gratuite à domicile du gros électroménager dont ils souhaitent se défaire. « Le taux de réemploi constaté durant la phase de test a dépassé les 35 %, souligne l’éco-organisme. Ces solutions de collecte permettent aux appareils de ne plus se retrouver sur les trottoirs, où ils sont souvent récupérés pour la valeur de leurs métaux sans qu’aucune dépollution ne soit réalisée. »
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
18 octobre 2023
Vinci développe une solution pour caractériser rapidement les déblais Le groupe de BTP Vinci a développé l’offre Quick Soil Analysis permettant de tracer et de valoriser les terres excavées et les sédiments.
Vinci développe une solution pour caractériser rapidement les déblais
12 janvier 2024
Chimirec accueille un nouveau directeur général Le spécialiste de la gestion et du recyclage des déchets, Chimirec, a nommé François de Tarragon au poste de directeur général du groupe.
Chimirec accueille un nouveau directeur général
4 octobre 2023
Suez poursuit son implantation en Angleterre avec l'acquisition de DCW Suez a acquis Devon Contract Waste (DCW), une entreprise indépendante de recyclage et de gestion des déchets basée dans le sud-ouest de l’Angleterre. Cette nouvelle acquisition confirme la confiance de Suez dans le marché britannique.
Suez poursuit son implantation en Angleterre avec l'acquisition de DCW
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
VIDÉO
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur / Ingénieure agronome
- Pilote OPC F/H
- RESPONSABLE POLE ASSURANCE QUALITE F/H
- Chargé de projets gestion des déchets H/F
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola