Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Ademe : le prochain président Arnaud Leroy souligne sa volonté d’indépendance

Ademe : le prochain président Arnaud Leroy souligne sa volonté d’indépendance
Par E.G, le 8 mars 2018.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Mercredi 7 mars, le candidat nommé par Emmanuel Macron à la présidence de l’Ademe, Arnaud Leroy, a été auditionné par la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire de l’Assemblée nationale. Celle-ci a émis un avis favorable à sa nomination.

« Je ne ferai pas de l’Ademe l’agence de la Macronie », a déclaré Arnaud Leroy lors de son audition par la commission du développement durable de l’Assemblée nationale, présidée par Barbara Pompili, mercredi 7 mars. Ce membre du bureau exécutif de la République en marche, ancien député socialiste et porte-parole d’Emmanuel Macron lors de sa campagne présidentielle, a obtenu un avis favorable à 35 voix sur 40. Il devient donc le nouveau président du conseil d’administration de l’Ademe. Interrogé sur son indépendance par les députés, Arnaud Leroy a tenu à souligner sa volonté de maintenir la neutralité de l’Ademe, et de suivre les pas de Bruno Léchevin, son prédécesseur nommé par François Hollande en 2013.

Concernant le budget de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, Arnaud Leroy a expliqué qu’il se « [battra] pour qu’on conserve a minima les dotations budgétaires. Si on peut les augmenter, tant mieux, et je ferai tout pour. Mais nous devons également travailler en interne pour regarder comment on peut mieux dépenser, en regardant les niveaux d’intervention, pour mettre en place et faire un suivi d’une nouvelle stratégie d’action avec des avances remboursables ».

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Politiques publiques, fonds chaleur et fonds déchets

Il est également revenu sur la nécessité d’évaluer les politiques publiques, sur le fonds déchets ou encore le fonds chaleur. Concernant ce dernier, il a relevé une « demande des collectivités de travailler par grappes », et de moins favoriser le financement des gros projets au détriment des petites structures. A propos du fonds déchets, le nouveau président du conseil d’administration de l’Ademe a évoqué un possible renflouement en partie grâce à l’éventuelle instauration d’une TGAP amont pour les producteurs, via la future feuille de route pour l’économie circulaire. Selon lui, la part de matières recyclées dans la fabrication de nouveaux produits devrait atteindre entre 20 et 25 %. Par ailleurs, Arnaud Leroy a insisté sur l’importance de la présence de l’Ademe dans les territoires. Il s’agirait notamment de développer les « EPCI qui jouent un rôle de plus en plus important ».

Arnaud Leroy. DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Sénat : 25 recommandations pour accélérer la durabilité du modèle alimentaire français
Sénat : 25 recommandations pour accélérer la durabilité du modèle alimentaire français
La commission de l’aménagement du territoire et du développement durable et la commission des affaires économiques ont adopté, mercredi 19 mai, un rapport d’information commun pour un modèle alimentaire durable et plus local.
Ecocem Matérials lève 22.5 millions d’euros pour la production de ciment bas carbone
Ecocem Matérials lève 22.5 millions d’euros pour la production de ciment bas carbone
Ecocem Matérials, société irlandaise spécialiste des technologies cimentaires bas carbone, boucle un tour de table de 22.5 millions d’euros.
Aurélie Cai nommée directrice des opérations à Merci Raymond
Aurélie Cai nommée directrice des opérations à Merci Raymond
La startup Merci Raymond, spécialiste de la végétalisation et de l'agriculture urbaine, a nommé Aurélie Cai en tant que directrice des opérations.
Le réchauffement climatique aggrave la crise alimentaire dans le monde
Le réchauffement climatique aggrave la crise alimentaire dans le monde
Un grondement a été déclenché par l’association Action contre la faim, jeudi 27 mai à Paris, pour attirer l’attention des citoyens sur les conséquences du changement climatique sur la faim dans le monde.
[Décryptage] Et si les assurés sociaux pesaient sur l’offre ?
[Décryptage] Et si les assurés sociaux pesaient sur l’offre ?
Définir avec les paysans son alimentation et son mode de production, et non remplir son chariot de courses au vu de l’offre en rayons. Avec la sécurité sociale de l’alimentation, l’assuré serait aussi prescripteur de la production de denrées, à hauteur de la moitié de sa consommation. La meilleure voie pour enclencher la transition agricole, selon le collectif d’associations qui défend le projet.
Bretagne : appel à manifestation d’intérêt sur l’usage des matériaux de construction biosourcés
Bretagne : appel à manifestation d’intérêt sur l’usage des matériaux de construction biosourcés
La première session de l’appel à manifestation d’intérêt portant sur la construction neuve est lancée jusqu’au 30 septembre 2021. Objectif : diffuser plus largement l’intérêt des matériaux biosourcés pour une construction plus durable.
La métropole et la ville de Brest labellisées Cit’ergie Gold pour leur politique climatique
La métropole et la ville de Brest labellisées Cit’ergie Gold pour leur politique climatique
La commission nationale du label Cit’ergie et l’European Energy Award (EEA) ont attribué le label « Cit’ergie Gold » à la métropole et la ville de Brest pour la mise en œuvre de leur politique énergie et climat.
Tous les articles TERRITOIRES
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.