Accès abonnés Voir nos offres
Menu

TERRITOIRES
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

Les Européens relocaliseraient volontiers leurs achats … et les emplois

Partager :
Les Européens relocaliseraient volontiers leurs achats … et les emplois
Par Laurence Madoui, le 14 février 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Territoires
Avec 89 % de clients satisfaits, les produits locaux s’imposent dans le paysage consumériste européen, selon l’observatoire Cetelem.

Certes, ce n’est pas le locavorisme1 au sens strict que mesure l’observatoire 2019 de Cetelem : telle que l’entend l’opinion publique européenne, la consommation « locale » recouvre les produits provenant de la région pour 64% des sondés2 (75% des Français), du pays pour 31% (22 %) et de l’Europe pour 5% (3%). Les motivations des acheteurs des 17 pays étudiés font ressortir « deux Europes », selon Flavien Neuvy, directeur de l’observatoire : la valeur environnementale domine à l’Ouest et le patriotisme à l’Est.

Soutenir l’activité

Un consommateur sur deux (49%) valorise l’achat local comme support de l’activité économique et 43% comme soutien de l’emploi (au Portugal, la proportion monte à 64 et 63%). Si le « made in France » se substituait à 10% des biens importés (soit une valeur annuelle de 11,2 milliards d’euros), cette relocalisation entraînerait la création nette de 150.000 emplois, évaluait en juin 2018 le Conseil d’orientation pour l’emploi.

Les produits fabriqués dans le pays ou la région inspirent une large confiance (à 94 et 93% des sondés), loin devant ceux issus d’un autre pays européen (75%) -« malgré les normes communautaires », note Flavien Neuvy. La qualité a un prix, auquel le consommateur consent, dans une certaine mesure : parmi la majorité de sondés se déclarant prêts à payer plus cher un produit local (61% en moyenne, 56% en France et un pic de 75% en Italie), 93% supporteraient un surcoût inférieur à 10% (35% le limitent à 5%, 58% l’envisagent entre 5 et 10%).

Chercher l’offre

Pour deux tiers des personnes interrogées (67%), l’offre de produits de proximité est appelée à s’étoffer. Aujourd’hui, le secteur alimentaire est le premier fournisseur : 93% des sondés relèvent la présence de produits locaux sur les étals et 87% les apprécient. Si 59% des Européens témoignent d’une offre locale dans le domaine de la maison (ameublement, décoration), seul un tiers des Français la constatent. L’Hexagone est aussi en dernière position pour les articles textiles (30% contre 59% en moyenne et 79% au Portugal), cosmétiques (41% contre 55%) et high-tech (21% contre une moyenne de 35% et 47% en Roumanie).

Les labels, certifications et appellations contrôlées sont perçus positivement : jugés comme une garantie de qualité et de traçabilité (77% des sondés), ils influencent le choix de 66% des consommateurs, dont une majorité (56%) les repère facilement. Un label européen pour les produits locaux est attendu par 74% des Européens.

Les sondés citent à 80% les artisans et petits commerçants pour leur mobilisation en faveur de la production et de la consommation locales, devant les associations (76%). Les grandes surfaces et les entreprises sont en retrait, respectivement à 59 et 56%. « Il leur faudra répondre aux aspirations durables des consommateurs, au risque, à terme, de perdre des parts de marché », observe Flavien Neuvy. Médias, gouvernements et Union européenne sont à la traîne (49, 44 et 42%).


1 : soit une consommation de produits issus d’un rayon de 100 à 250 km.
2 : « Think local, act local », menée du 27/11 au 20/12/18 auprès de 13 800 consommateurs.
Crédit : Cetelem
Retrouvez toute l'information territoires dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
[ PARTENARIAT ] Intégrer durablement les eaux de pluie dans l'aménagement du territoire
Voilà ce que DOUAISIS AGGLO met en œuvre depuis plus de 25 ans. Riche de cette expérience, le territoire tire aujourd’hui de multiples bénéfices de cette politique volontariste et efficace. Il est donc logique que Douai accueille, les 5 et 6 juin prochains, les Assises nationales de la gestion durable des eaux pluviales.
Le grand format
Eau de Paris fête ses dix ans
Eau de Paris fête ses dix ans
En partenariat avec
À lire également
Transition agro-écologique : des chercheurs français et chinois signent un accord
A l'occasion de la visite du président chinois Xi Jinping en France, l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) a signé deux accords de laboratoires internationaux associés (LIAs) avec l'académie chinoise de sciences agricoles.
Paris et l'école polytechnique en partenariat pour le plan climat de la ville
Mercredi 17 avril dernier, la ville de Paris et l'école Polytechnique ont signé un partenariat dans le cadre du plan climat de Paris.
IssyGrid dresse un premier bilan six ans après son lancement
IssyGrid dresse un premier bilan six ans après son lancement
Six ans après le lancement du démonstrateur IssyGrid à Issy-les-Moulineaux (Hauts de Seine), Bouygues Immobilier et la commune tirent les premières conclusions.
Avec OnDijon, la métropole de Dijon compte réaliser 65% d'économies d'énergie
Avec OnDijon, la métropole de Dijon compte réaliser 65% d'économies d'énergie
Jeudi 11 avril, la métropole de Dijon a mis en service son projet de smart city OnDijon.
Grand débat : les collectivités déçues par les annonces du gouvernement, demandent plus de moyens
Suite aux conclusions du grand débat national, un groupement d'associations de collectivités territoriales demandent plus de moyens pour la transition écologique et le pouvoir d'achat des Français.
En 2018, l'Ademe a attribué 574 millions d'euros d'aides
En 2018, l'Ademe a attribué 574 millions d'euros d'aides
Ce jeudi 21 mars, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) publie son bilan 2018.
67% des communes franciliennes n'utilisent plus de pesticides sur leurs espaces verts
67% des communes franciliennes n'utilisent plus de pesticides sur leurs espaces verts
Du 20 et 30 mars, a lieu la « semaine pour les alternatives aux pesticides ».
Tous les articles TERRITOIRES
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Journée Bois Energie
23 Mai 2019
Journée Bois Energie
Rencontre des Métiers du SEDDRe
23 Mai 2019
Rencontre des Métiers du SEDDRe
Astee
4 Juin 2019
Astee
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Electrotechniciens.nes et Mécaniciens.nes de maintenance des trains H/F - Saint Denis
- Electrotechnicien (ne) H/F
- Technicien / Technicienne en traitement des eaux
- Ingénieur Qualité (REFFMA) F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.