EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneTERRITOIRES

Frédéric Mortier est nommé délégué interministériel aux risques majeurs en outre-mer

Par E.G. Publié le 2 mai 2019.
Frédéric Mortier est nommé délégué interministériel aux risques majeurs en outre-mer
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Ce jeudi 2 mai, le gouvernement a nommé un délégué interministériel aux risques majeurs en outre-mer. Ceci dans le but de renforcer les actions de prévention et de gestion des risques naturels dans les territoires ultramarins.

Frédéric Mortier vient d’être nommé délégué interministériel aux risques majeurs en outre-mer par le gouvernement, pour une période de deux ans. « Les récents événements climatiques ayant entrainé des catastrophes naturelles ont douloureusement rappelé la vulnérabilité des territoires ultramarins face à certains risques naturels  intenses », rappellent les ministères de la transition écologique et des outre-mer dans un communiqué commun. Ainsi, ce délégué interministériel aura pour mission « d’accélérer et renforcer les actions de prévention et de gestion des risques dans ces territoires ». A savoir, les risques de cyclones, éruptions volcaniques, séismes, tsunamis, submersions marines, ou encore la prolifération des algues « sargasses » aux Antilles.

Plan séisme Antilles et algues sargasses

Frédéric Mortier « travaillera en lien étroit et en appui des préfets et des collectivités locales, départements et régions d’outre-mer (…). Il se déplacera régulièrement dans les territoires concernés afin d’évaluer la coordination et la mobilisation des acteurs et de proposer des pistes d’amélioration », précisent les ministères. Le délégué pilotera notamment la mise en œuvre du plan séisme Antilles (PSA) « qui vise à réduire la vulnérabilité des îles antillaises face aux séismes, ainsi que l’amélioration de la connaissance et de la prévention face aux séismes qui frappent les fonds marins de Mayotte depuis mai 2018 », est-il détaillé. Ce délégué interministériel aura également pour mission de mettre en œuvre le plan national de prévention et de lutte contre les algues sargasses on encore de réfléchir à l’amélioration du taux de couverture assurantielle.

Pour rappel, en juillet dernier, la délégation du Sénat aux outre-mer avait présenté le premier volet de son rapport sur les risques naturels majeurs dans les outre-mer, d’où ressortait une liste de 60 recommandations destinées à améliorer la prévention et la gestion de l’urgence. Parmi elles : l’assouplissement des conditions d’éligibilité et de mobilisation de ce fonds, mais également la « mise en place un fonds dédié à la prévention des risques naturels dans les territoires du Pacifique », soulignait alors Guillaume Arnell, sénateur de Saint-Martin et rapporteur coordonnateur du rapport.
Algues sargasses à Saint-Félix, Le Gosier, Guadeloupe. © J. Lambourdière, D. Devault, P.J. Lopez
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Les « Villes Durables en Actions » reviennent à Dunkerque
6 septembre 2022
Les « Villes Durables en Actions » reviennent à Dunkerque L’événement « Villes Durables en Actions », réalisé par France Ville Durable en partenariat avec la Communauté Urbaine de Dunkerque et l’Agence d’urbanisme Flandre-Dunkerque (AGUR), se tient le 16 septembre à la Halle aux Sucres de Dunkerque.
Tribune | « Ville durable : pourquoi le chemin est-il encore long ? »
9 juin 2022
Tribune | « Ville durable : pourquoi le chemin est-il encore long ? » Maxime Guillaud, PDG d’Inskip, aborde dans cette tribune une réflexion sur la fabrique démocratique de la ville qui doit être l’affaire de tous avec une transformation profonde qui nécessite des points d’outillage et méthodologie. 
L’implantation d’Hynovera fait l'objet d'une concertation publique
9 septembre 2022
L’implantation d’Hynovera fait l'objet d'une concertation publique Le projet initié par Hy2gen pour la transformation de la biomasse en carburant de synthèse renouvelable à Gardanne-Meyreuil, sera en concertation du 19 septembre au 21 novembre.
Tous les articles TERRITOIRES
[Vidéo] 3 questions à Stéphanie Gay, directrice du Salon des maires et des collectivités locales
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Tractoriste - ouvrier viticole H/F
- Technicien d'exploitation H/F
- Défloqueur / Défloqueuse d'amiante
- Ingénieur Sûreté arrêt de tranche F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola