EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la unePOLLUTIONS

Le CNRS et l’Université des Antilles lancent un projet de recherche pour la valorisation des sargasses

Par E.G. Publié le 2 octobre 2018.
Le CNRS et l’Université des Antilles lancent un projet de recherche pour la valorisation des sargasses
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et l’Université des Antilles ont lancé, lundi 1er octobre, un projet de recherche sur les sargasses, afin de trouver des moyens de « valoriser ces algues à l’origine des problèmes de santé publique dans la région des caraïbes ».

« Depuis 2011 deux espèces de sargasses, Sargassum fluitans et Sargassum natans prolifèrent dans l’Atlantique Nord et s’échouent périodiquement de façon massive sur les côtes des Caraïbes », rappellent le CNRS et l’Université des Antilles. Ces algues dégageant d’importantes quantités de sulfure d’hydrogène, provoquent ainsi des « nuisances olfactives, mécaniques et sanitaire », est-il précisé. Il s’agit donc, via ce projet de recherche d’une durée de 18 mois, de trouver des solutions aux problématiques de collecte, stockage et valorisation ou d’élimination des sargasses.

« Le projet de recherche intitulé ECO3SAR et piloté par le laboratoire Borea (CNRS/MNHN/SU/IRD/Université Caen Normandie/Université des Antilles), en collaboration avec des chercheurs de l’Université des Antilles2 et en partenariat avec le laboratoire d’analyses départemental de la Drôme, vise à explorer des pistes de valorisation des sargasses, notamment sous la forme de compost », est-il détaillé. L’entreprise Holdex Environnement, spécialisée dans la production de compost, sera associée à cette recherche afin « d’assurer le transfert de ce savoir vers de potentielles applications », précisent les organismes de recherche.

Analyses de sargasses ramassées sur 45 sites en Martinique et Guadeloupe

Les chercheurs procéderont à des missions de ramassage des algues sur 45 sites au total, en Martinique et en Guadeloupe. Ils effectueront ensuite « des analyses chimiques afin de détecter la présence de polluants, les sargasses étant réputées pour accumuler facilement des métaux lourds », indiquent le CNRS et l’Université des Antilles. En effet, « des études antérieures ont montré qu’elles pouvaient être contaminées par l’arsenic et la chlordécone, or, les sargasses sont difficilement valorisables si elles sont contaminées », est-il ajouté. La recherche s’intéressera aussi « au processus de dégradation des sargasses en regardant quels microorganismes leur sont associés et comment ils évoluent au cours de la dégradation des algues ».

Ce projet de recherche sera en partie financé par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). 
Saint-Félix, Le Gosier, Guadeloupe. © J. Lambourdière, D. Devault, P.J. Lopez
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
EcoDDS recourt à la compensation carbone
30 novembre 2022
EcoDDS recourt à la compensation carbone Le spécialiste de la collecte, la valorisation et le recyclage des déchets chimiques EcoDDS s’appuie sur une sylviculture continue et naturelle pour atteindre la neutralité carbone de ses activités transport et collecte.
Proterra Environnement rachète FLI France
25 janvier 2023
Proterra Environnement rachète FLI France Le spécialiste français de dispositifs d’étanchéité par géomembranes, Proterra Environnement a annoncé le rachat, le 12 janvier dernier, de la société FLI France, qui œuvre dans les solutions de confinement durable et de stockage de déchets.
Pollution de l’air : l’État condamné à payer 20 millions d’euros
18 octobre 2022
Pollution de l’air : l’État condamné à payer 20 millions d’euros Après avoir ordonné à l’État de faire respecter les normes européennes de qualité de l’air, le Conseil d’État condamne le gouvernement à payer deux astreintes de 10 millions d’euros pour les périodes allant de juillet 2021 à janvier 2022 et de janvier à juillet 2022.
Tous les articles POLLUTIONS
VIDÉO
Quel avenir pour nos déchets nucléaires ?
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- CONDUCTEUR DE LIGNES H/F
- Data Analyst Supply Chain H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Agent comptable F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola