EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneTERRITOIRES

Éco Énergie Tertiaire : délai supplémentaire pour renseigner les consommations énergétiques

Par A.A. Publié le 3 octobre 2022.
Éco Énergie Tertiaire : délai supplémentaire pour renseigner les consommations énergétiques
Crédit : Adobe Stock
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Les propriétaires de bâtiments à usage tertiaire de plus de 1 000 m² ont désormais jusqu’au 31 décembre pour renseigner leurs données de consommation énergétique sur la plateforme Operat.

Soulagement des acteurs publics et privés qui avaient jusqu’au 30 septembre pour renseigner leurs consommations énergétiques. Le ministère de la Transition énergétique annonce un délai supplémentaire de trois mois, jusqu’au 31 décembre, pour leur permettre de renseigner leurs données de consommations d’énergie de 2020 et 2021, ainsi que leurs données de consommation de l’année de référence dans le cadre dispositif Éco Énergie Tertiaire.

L’obligation réglementaire Éco Énergie Tertiaire, qui découle du décret n° 2019-771 du 23 juillet 2019, vise à encourager les acteurs du tertiaire vers une réduction progressive de leur consommation d’énergie dans les bâtiments à usage tertiaire de plus de 1 000 m². Deux types d’obligations s’imposent aux personnes publiques, propriétaires ou locataires de tout bâtiment tertiaire. La première obligation concerne la réduction de la consommation d’énergie par des objectifs fixés en valeur relative finale par une diminution de 40 % en 2030, 50 % en 2040 et 60 % en 2050, par rapport à une consommation énergétique de référence ou par un objectif de consommation cible, fixé en valeur absolue.

La seconde obligation porte sur la déclaration des données de consommation énergétique sur la plateforme Operat (Observatoire de la Performance Énergétique, de la Rénovation et des Actions du Tertiaire) gérée par l’Ademe.

« Année d’apprentissage »

La première échéance de déclaration des données relatives à l’année 2020 et les données de référence et les consommations annuelles de 2020 et de 2021, a été fixée au 30 septembre. Ce sont « plus de 150 millions de m² de bâtiments tertiaires » qui ont déjà répondu à cette obligation en renseignant leurs données sur la plateforme en ligne. Néanmoins, pour cette « année d’apprentissage », le ministère accorde aux assujettis « une tolérance » pour le remplissage de leurs déclarations jusqu’au 31 décembre 2022.

« Il sera donc possible d’effectuer de nouvelles déclarations et de modifier autant de fois que nécessaire les déclarations déjà réalisées, jusqu’à la fin de l’année 2022. Les données de consommation de l’année de référence pourront également être modifiées, y compris au cours de l’année 2023, afin de laisser le temps à chacun de sélectionner l’année de référence la plus adaptée à sa stratégie de réduction des consommations d’énergie », précise le ministère dans un communiqué.

Par ailleurs, selon le ministère l’administration fera preuve « de tolérance vis-à-vis des contrôles qu’elle effectuera concernant ces premières déclarations ».
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Le groupe idverde se dote d’un responsable des affaires institutionnelles
28 octobre 2022
Le groupe idverde se dote d’un responsable des affaires institutionnelles Le spécialiste français du paysage idverde nomme Sébastien Guérin en qualité de Responsable des affaires institutionnelles.
L'IGN ouvre la participation aux « géo-communs »
6 décembre 2022
L'IGN ouvre la participation aux « géo-communs » La Fabrique, portée par l'IGN, lance son premier appel à partenaires pour participer à cinq géocommuns en cours de développement.
Une campagne de sensibilisation aux phénomènes de pluies intenses
24 août 2022
Une campagne de sensibilisation aux phénomènes de pluies intenses 15 départements du pourtour méditerranéen sont concernés par la septième édition de la campagne d'information et de prévention des populations exposées aux phénomènes de pluies intenses.
Tous les articles TERRITOIRES
[Vidéo] 3 questions à Stéphanie Gay, directrice du Salon des maires et des collectivités locales
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN.NE DE MAINTENANCE GAZ
- Responsable de Secteur H/F
- Ingénieur / Ingénieure environnement en industrie
- Préparateur Méthodes F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola