CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Territoires > Brest métropole optimise sa consommation énergétique  
TERRITOIRES

Brest métropole optimise sa consommation énergétique  

PUBLIÉ LE 2 NOVEMBRE 2022
A.A
Archiver cet article
Brest métropole optimise sa consommation énergétique  
Pour les huit communes de la métropole de Brest, les luminaires des quartiers résidentiels vont s’éteindre à partir de 22 h 30. Crédit : Pixabay
Face à la flambée des prix du gaz et de l’électricité, Brest métropole applique depuis le 1er novembre différentes mesures pour une plus grande sobriété énergétique. 

La réduction de l’éclairage public, la modulation des températures, et la diminution des consommations liées aux équipements numériques… Si la métropole de Brest est engagée de longue date dans une politique de transition énergétique et écologique, formalisée dans son second plan climat adopté en 2020, la collectivité adopte, à partir du 1er novembre, un ensemble de mesures d’économie d’énergie supplémentaires. Objectif : limiter les risques de coupure d’électricité cet hiver. 

Brest métropole déploiera progressivement ses mesures pour réduire sa consommation énergétique, à commencer par l’éclairage public. La collectivité entend éteindre les points lumineux entre 1 heure et 5 h 30, pour une partie des quartiers de Saint-Pierre et des Quatre Moulins, le nord de Lambézellec, et l’est de Saint-Marc. Pour les huit communes de la métropole, les quartiers voient désormais voire les luminaires s’éteindre à partir de 22 h 30. Grâce à ces mesures, la collectivité pourra diminuer de 14 % sa consommation d’énergie liée à l’éclairage public sur la métropole. 

Tenant compte des festivités de fin d’année, à Brest les illuminations de Noël démarreront une semaine plus tard que les années précédentes, à partir du 2 décembre, et s’achèveront le 02 janvier, avec une extinction à 22 heures. Celles-ci seront maintenues mais diminuées dans la durée pour les huit communes de la métropole. 

Interdiction des chauffages personnels  

Coté chauffage, la métropole promeut la modulation des températures dans les locaux administratifs de la collectivité et de la ville de Brest. En journée, la température dans les locaux sera maintenue à 19°C, excepté les crèches et les Ehpad, avec des températures adaptées au public accueilli et des résidents.
 
En cas de fort ensoleillement et de températures extérieures supérieures à 13°C, les locaux exposés au sud devront couper le chauffage les après-midis. De même, les radiateurs électriques personnels seront interdits dans les locaux administratifs.  

En outre, dans les bâtiments scolaires le démarrage du chauffage sera décalé de 30 minutes le matin. Les créneaux de chauffe seront réduits de 12 h à 13 h et à partir de 16 h 30.  

Diffusion des éco-gestes chez les agents  

Dans son plan, Brest métropole mise sur les éco-gestes et la sensibilisation des agents pour une consommation plus sobre. Pour les équipements numériques, la collectivité appelle ses agents à éteindre complètement les appareils plutôt que de les laisser en veille. D’autres conseils pour des usages responsables seront transmis aux agents de la métropole comme l’extinction manuelle des lumières dans les locaux en complément des détections automatiques de présence.  
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
CSRD : Watershed lance un logiciel pour accompagner les entreprises
CSRD : Watershed lance un logiciel pour accompagner les entreprises
Argentan se penche sur la production d'énergies vertes locales
Argentan se penche sur la production d'énergies vertes locales
Enquête/2 | Feux de forêt : un risque démultiplié dans le Sud
Enquête/2 | Feux de forêt : un risque démultiplié dans le Sud
2023, deuxième année la plus chaude en France
2023, deuxième année la plus chaude en France
Tous les articles Territoires
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS