EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneTERRITOIRES

Brest métropole optimise sa consommation énergétique  

Par A.A. Publié le 2 novembre 2022.
Brest métropole optimise sa consommation énergétique  
Pour les huit communes de la métropole de Brest, les luminaires des quartiers résidentiels vont s’éteindre à partir de 22 h 30. Crédit : Pixabay
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Face à la flambée des prix du gaz et de l’électricité, Brest métropole applique depuis le 1er novembre différentes mesures pour une plus grande sobriété énergétique. 

La réduction de l’éclairage public, la modulation des températures, et la diminution des consommations liées aux équipements numériques… Si la métropole de Brest est engagée de longue date dans une politique de transition énergétique et écologique, formalisée dans son second plan climat adopté en 2020, la collectivité adopte, à partir du 1er novembre, un ensemble de mesures d’économie d’énergie supplémentaires. Objectif : limiter les risques de coupure d’électricité cet hiver. 

Brest métropole déploiera progressivement ses mesures pour réduire sa consommation énergétique, à commencer par l’éclairage public. La collectivité entend éteindre les points lumineux entre 1 heure et 5 h 30, pour une partie des quartiers de Saint-Pierre et des Quatre Moulins, le nord de Lambézellec, et l’est de Saint-Marc. Pour les huit communes de la métropole, les quartiers voient désormais voire les luminaires s’éteindre à partir de 22 h 30. Grâce à ces mesures, la collectivité pourra diminuer de 14 % sa consommation d’énergie liée à l’éclairage public sur la métropole. 

Tenant compte des festivités de fin d’année, à Brest les illuminations de Noël démarreront une semaine plus tard que les années précédentes, à partir du 2 décembre, et s’achèveront le 02 janvier, avec une extinction à 22 heures. Celles-ci seront maintenues mais diminuées dans la durée pour les huit communes de la métropole. 

Interdiction des chauffages personnels  

Coté chauffage, la métropole promeut la modulation des températures dans les locaux administratifs de la collectivité et de la ville de Brest. En journée, la température dans les locaux sera maintenue à 19°C, excepté les crèches et les Ehpad, avec des températures adaptées au public accueilli et des résidents.
 
En cas de fort ensoleillement et de températures extérieures supérieures à 13°C, les locaux exposés au sud devront couper le chauffage les après-midis. De même, les radiateurs électriques personnels seront interdits dans les locaux administratifs.  

En outre, dans les bâtiments scolaires le démarrage du chauffage sera décalé de 30 minutes le matin. Les créneaux de chauffe seront réduits de 12 h à 13 h et à partir de 16 h 30.  

Diffusion des éco-gestes chez les agents  

Dans son plan, Brest métropole mise sur les éco-gestes et la sensibilisation des agents pour une consommation plus sobre. Pour les équipements numériques, la collectivité appelle ses agents à éteindre complètement les appareils plutôt que de les laisser en veille. D’autres conseils pour des usages responsables seront transmis aux agents de la métropole comme l’extinction manuelle des lumières dans les locaux en complément des détections automatiques de présence.  
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Le Cese consulte les Français pour des modes de vie plus sobres
28 octobre 2022
Le Cese consulte les Français pour des modes de vie plus sobres « Quelles politiques pour favoriser l'évolution des modes de vie vers la sobriété ? » Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) lance une consultation citoyenne pour recueillir la perception de la sobriété et définir les leviers d'action qui lui sont associés.
Tout savoir sur : le zéro artificialisation nette
21 septembre 2022
Tout savoir sur : le zéro artificialisation nette La loi « Climat et Résilience » du 22 août 2021 fixe l’objectif national de zéro artificialisation nette (ZAN) des sols en 2050, avec un objectif intermédiaire de division par deux de la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers en 2031. Les deux premiers décrets d’application sont parus le 29 avril dernier. Décryptage avec Xavier de Lesquen et Anne-Laure Gauthier, avocats au cabinet Lacourte Raquin Tatar.
Les premiers projets français en lice pour les Green Solutions Awards
17 novembre 2022
Les premiers projets français en lice pour les Green Solutions Awards Une trentaine de candidats français présentent leur projet exemplaire au concours Green Solutions Awards. Zoom sur les bâtiments, quartiers et infrastructures en compétition à ce concours tant national qu’international.
Tous les articles TERRITOIRES
[Vidéo] 3 questions à Stéphanie Gay, directrice du Salon des maires et des collectivités locales
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Ouvrier viticole tractoriste H/F
- Responsable de Territoire H/F
- Technicien / Technicienne en environnement industriel
- Consultant junior en analyse financière, sociale et économique - Lyon F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola