EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ TERRITOIRES

Tribune | « Bureaux vides : une opportunité pour adapter le management »

Par Alice Guichet, présidente de Pyrescom. Publié le 28 août 2023.
Tribune | « Bureaux vides : une opportunité pour adapter le management »
Alice Guichet, présidente de Pyrescom. Crédit : Pyrescom
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Fin juin, on comptait 4.5 millions de mètres carrés de bureau vides en Île-de-France. Pour inciter les employés à revenir dans leurs locaux, « la condition est simple : que le bureau soit encore mieux que la maison ». Tribune signée par Alice Guichet, présidente de Pyrescom.

En 2022, 56% des Français télétravaillaient, pour une moyenne de 3,6 jours par semaine. Particulièrement le vendredi, avec 49% des employés à domicile. Ces évolutions impactent directement l’immobilier tertiaire, surtout en Île-de-France où les bureaux sont désertés. Au deuxième trimestre 2024, le marché français de l’investissement en immobilier d’entreprise a reculé de 67%. 
 
Cependant, beaucoup de managers prennent le problème à l’envers. Il ne s’agit pas de « rendre le bureau plus attractif », mais de s’adapter efficacement à l’évolution des modes de travail. Nombre d’études aujourd’hui affirment que le bruit en télétravail nuirait à la productivité, que les distractions sont trop nombreuses, que « le télétravail c’est plus télé que travail ». Qu’en est-il du bruit assourdissant des open-spaces ? De la machine à café et des pauses entre collègues qui s’éternisent ? De l’accès aux réseaux sociaux en entreprise ? Les distractions, le bruit et les heures de travail non productives sont partout. Ces excuses pour limiter le télétravail démontrent un manque d’adaptabilité des managers et des entreprises à l’heure des nouveaux modes de travail.
 
Les managers comme les employés découvrent encore cette organisation à distance. Pour les aider, des outils existent ! D’ailleurs, 77% des salariés demandent des outils plus pertinents pour augmenter leur productivité. 

Organisation des équipes, engagement des employés, gestion de projet et travail collaboratif, suivi management… de nombreux outils existent déjà, et d’autres sont en cours de développement. Nous voyons également de nombreuses entreprise adopter des outils de surveillance. Si 69% des employés se disent à l’aise avec les outils de suivi de la charge de travail, seulement 90% des entreprises informent leurs employés de la surveillance mise en place, dont 7% qui en ont seulement fait mention à certains salariés. Et surtout, 3% des entreprises qui pratiquent la surveillance le font secrètement !
 
Attention à ne pas tomber dans le flicage des équipes !

Dès 2021, selon la CNIL « 83% des plaintes reçues relative à la surveillance des salariés concernaient des dispositifs de vidéosurveillance au travail. » Concilier le droit de l’employeur à contrôler l’activité de son salarié avec celui à la vie privée des employés est parfois compliqué. Par exemple, il est interdit d’exiger d’un collaborateur de travailler devant une caméra allumée toute la journée, de partager son écran en permanence, ou d’utiliser des outils d’enregistrement de frappes sur clavier. En plus de s’exposer à d’éventuelles mises en demeure et sanction de la part de la CNIL, le flicage a souvent les résultats inverses à ceux attendus : 22% des salariés déclarent que la surveillance excessive a eu un effet négatif sur leur motivation. Plus grave encore, plus de la moitié des entreprises adeptes de ces systèmes ont des taux de départs plus élevés que leurs rivales !
 
Si les entreprises veulent vraiment faire revenir les employés dans leurs locaux, la condition est simple : que le bureau soit encore mieux que la maison.

Non, on ne parle pas d’un babyfoot en salle de pause ! 55% des employés considèrent que leur entreprise ne met pas assez d’actions en place pour garantir leur bien-être. Pourtant, ils sont 84% à estimer que le bien-être devrait être la priorité des entreprises. Horaires flexibles, crèches d’entreprise, valorisation des échanges et du partage au sein des équipes… Mais surtout, il faut que les entreprises puissent garantir la qualité de l’environnement de travail. Aujourd’hui, l’air respiré au sein d’un open-space serait 10 à 20 fois plus pollué que l’air extérieur. Un bruit d’à peine 40 décibels a un effet direct et néfaste sur les performances cognitives des personnes qui l’entendent.
 
Ainsi, le retour des collaborateurs au bureau n’est pas la solution que recherchent les managers pour répondre aux challenges d’aujourd’hui. Adopter les bons outils pour mieux manager, entre télétravail et présentiel permet aux entreprises de développer la motivation de leurs collaborateurs. Finalement, centrer sa stratégie de management sur le bien-être et les attentes des employés, au bureau comme à la maison, crée une situation où tout le monde est gagnant !
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
22 novembre 2023
« Élus pour agir » : lancement d’un réseau de référents de la transition écologique Le gouvernement et l'Ademe lancent un réseau d'élus référents de la transition écologique et énergétique. L'objectif : former les élus, les accompagner, et leur apporter des outils pour agir efficacement sur leur territoire. 
« Élus pour agir » : lancement d’un réseau de référents de la transition écologique
18 janvier 2024
Derichebourg en confiance Même si le spécialiste des services environnementaux aux industriels et aux collectivités territoriales a vu son chiffre d’affaires diminuer au cours de l’exercice 2022-2023, il envisage l’exercice actuel – et l’avenir – avec optimisme.
Derichebourg en confiance
12 octobre 2023
Entretien avec Isabelle Spiegel, directrice de l’environnement de Vinci La vision de l’environnement et les réalisations exemplaires du groupe Vinci.
Entretien avec Isabelle Spiegel, directrice de l’environnement de Vinci
Tous les articles TERRITOIRES
Microlino : l'essai de la puce électrique
VIDÉO
Microlino : l'essai de la puce électrique
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur / Ingénieure agronome
- Pilote OPC F/H
- RESPONSABLE POLE ASSURANCE QUALITE F/H
- Chargé de projets gestion des déchets H/F
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola