Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BIODIVERSITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le G7 adopte la « Charte de Metz pour la biodiversité »

Partager :
Le G7 adopte la « Charte de Metz pour la biodiversité »
Par E.G, le 7 mai 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Biodiversité
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les 5 et 6 mai derniers, la France a accueilli les ministres de l’environnement du G71 à Metz ainsi que neuf autres pays invités2. Lors de ce sommet, une charte dite « de Metz sur la biodiversité » a été adoptée.

« Elever la mobilisation sur les enjeux liés à la biodiversité au même niveau que sur le climat ». Tel était l’enjeu principal de l’organisation du G7 de l’Environnement qui s’est tenu les 5 et 6 mai à Metz (Moselle). Le dimanche 5 mai, le président de la plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), Robert Watson, a présenté le rapport sur l’état de la biodiversité mondiale aux ministres présents. Publié ce lundi 6 mai, ce rapport estime qu’un million d’espèces animales et végétales sont menacées d’extinction.

A l’occasion de ce sommet, les membres du G7 ainsi que les ministres de l’environnement du Chili, des Iles Fidji, du Gabon, du Mexique, du Niger et de la Norvège, ont signé la « Charte de Metz pour la biodiversité ». Celle-ci reconnaît l’importance des enjeux liés à la biodiversité, qui « revêt une importance primordiale pour toute la vie sur Terre, y compris les êtres humains ». Cette charte reconnaît également « le rôle important des peuples autochtones et des communautés locales, des femmes et des jeunes en ce qui concerne la diversité biologique », ou encore les conclusions de la COP14 selon lesquelles la plupart des objectifs d’Aichi pour la biodiversité de sont pas sur la voie d’être atteints d’ici 2020. La charte engage ainsi les Etats signataires à « accélérer et intensifier les efforts pour mettre fin à la perte de biodiversité », à renforcer les stratégies et actions politiques, et les recherches en matière de biodiversité. Par ailleurs, cette charte prévoit « d’encourager l’engagement d’autres acteurs et parties prenantes », ainsi que l’élaboration et la mise en œuvre d’un « cadre mondial post-2020 pour la biodiversité ».

Parmi les autres sujets évoqués lors de ce G7 Environnement : les inégalités et la transition écologique solidaire, les initiatives pour mettre fin à la déforestation et pour développer la protection des récifs coralliens, ou encore le financement de la préservation de la biodiversité.


1 : Allemagne, France, Canada, Etats-Unis, Royaume-Uni, Italie et Japon
2 : Chili, Egypte, Iles Fidji, Gabon, Inde, Indonésie, Mexique, Niger, Norvège
Capture d'écran / Twitter / Ministère de la transition écologique
  [Vidéo] L'après-coronavirus sera-t-il écologique ?
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 21 juillet 2020 portant nomination du président et des membres du Conseil d'orientation pour la prévention des risques naturels majeurs Lire
Arrêté du 10 juillet 2020 fixant les taux de promotion dans certains corps spécifiques relevant de la direction générale de l'aviation civile du ministère de la transition écologique pour l'année 2020 Lire
Décision du 17 juillet 2020 portant délégation de signature (centre ministériel de valorisation des ressources humaines [CMVRH]) Lire
Les plus lus
À lire également
Appel à projets : les « Atlas de la biodiversité communale »
Appel à projets : les « Atlas de la biodiversité communale »
Jusqu'au 15 septembre 2020, communes et intercommunalités peuvent déposer leur candidature pour l'appel à projets « Atlas de la biodiversité communale » (ABC) lancé par l'Office français de la biodiversité (OFB).
[Enquête] Les parcs nationaux à la peine (suite et fin)
[Enquête] Les parcs nationaux à la peine (suite et fin)
Depuis dix ans, les parcs nationaux sont soumis à une baisse importante de leur effectif et peinent à exercer leurs missions. Aussi, ces établissements publics ont dû partir à la pêche, pas toujours facile, aux financements extérieurs. Et attendent beaucoup de la Stratégie nationale des aires protégées qui doit être annoncée cet été.
[Enquête] Les parcs nationaux à la peine
[Enquête] Les parcs nationaux à la peine
Créés par une loi de 1960, les parcs nationaux français ont vu leurs actions élargies à partir de 2006 par l’introduction de chartes de territoire. Mais depuis dix ans, ces établissements publics soumis à une baisse importante de leur effectif peinent à exercer leurs missions, entre protection d’une nature exceptionnelle et développement durable local.
Dans le Mercantour, des insectes montent en altitude sous l'effet du climat
Dans le Mercantour, des insectes montent en altitude sous l'effet du climat
Le parc national du Mercantour a observé une remontée en altitude d'environ 140 mètres en moyenne des criquets et des sauterelles depuis les années 1980 sous l'effet du réchauffement climatique, selon les résultats d'une étude co-financée par l'Europe communiqués ce jeudi 25 juin.
Une application pour aider les forestiers à déterminer la sensibilité des forêts
Une application pour aider les forestiers à déterminer la sensibilité des forêts
Ce lundi 15 juin, l'Institut national de la recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (Inrae) et l'Office national des forêts (ONF), annoncent le lancement de l'application mobile For-Eval, pour aider les gestionnaires à identifier les forêts les plus vulnérables.
Une nouvelle cartographie des mangroves des outre-mer
Une nouvelle cartographie des mangroves des outre-mer
A l'occasion de la journée internationale des Mangroves qui aura lieu ce dimanche 26 juillet, le comité français de l'UICN, le Conservatoire du littoral, et l'Initiative française pour les récifs coralliens (Ifrecor), publient une cartographie des mangroves.
[Tribune] Écoutons aussi ceux qui font la forêt…
[Tribune] Écoutons aussi ceux qui font la forêt…
Aujourd'hui, le président de la Fédération des syndicats de forestiers privés (Fransylva), Antoine d'Amécourt, lance un appel : "écoutons aussi ceux qui font la forêt !", s'exclame-t-il, afin de faire connaître le métier de forestier, encourager les bonnes pratiques et bannir les activités illégales.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
Nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Agent d'Exploitation H/F
- Agent de Production H/F
- Chef de groupe de décontamination nucléaire
- Ingénieur Voiries et Réseaux Divers F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.