Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BIODIVERSITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Dans le Mercantour, des insectes montent en altitude sous l'effet du climat

Partager :
Dans le Mercantour, des insectes montent en altitude sous l'effet du climat
Par Environnement Magazine avec AFP, le 26 juin 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Biodiversité
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le parc national du Mercantour a observé une remontée en altitude d’environ 140 mètres en moyenne des criquets et des sauterelles depuis les années 1980 sous l’effet du réchauffement climatique, selon les résultats d’une étude co-financée par l’Europe communiqués ce jeudi 25 juin.

Comme pour les papillons, il existe des dizaines de sortes de sauterelles
et de criquets qui ne se répartissent pas de façon homogène. L’altitude est chez eux un facteur majeur de répartition, par la température ambiante qui influe principalement sur leurs possibilités de reproduction.

« Les orthoptères ne régulent pas leur température corporelle et ils se
déplacent en altitude pour compenser la hausse des températures », résume à l’AFP Nathalie Siefert, chef du service Connaissance et Gestion des patrimoines du Parc. « Il faut prendre des précautions, mais là où c’est robuste et où on ne se trompe pas, c’est que toutes les espèces remontent en altitude, de 140 mètres en moyenne en une trentaine d’années », ajoute-t-elle.

Une élévation « bien plus rapide et généralisée qu’escomptée »​

En 1983, l’étude du pastoralisme avait conduit un premier chercheur à
mesurer l’abondance des criquets et d’autres orthoptères dans des zones
d’alpage, selon qu’elles étaient pâturées ou non. Des relevés de terrain, notamment autour du col de la Cayolle, ont été réalisés en 2018 et 2019 sur les mêmes sites, avec un temps d’écoute là où chantent les criquets, une recherche visuelle et des prises au filet pour déterminer l’espèce et comparer ensuite à l’inventaire de 1983 sur 27 espèces.

« Bien plus rapide et généralisée qu’escomptée, l’élévation en altitude des orthoptères dans le Mercantour n’a pas conduit à la disparition d’espèces. On est à ce stade dans une phase de transition où le processus de colonisation est beaucoup plus rapide que le processus d’extinction », souligne le parc, qui a bénéficié de l’aide du programme européen CCLIMATT.

Surveillance de la perdrix blanche

Ce programme a permis aussi d’équiper d’émetteurs GPS quatorze spécimens d’une autre espèce susceptible d’être affectée par le réchauffement climatique, le lagopède alpin, communément appelé la perdrix blanche car son plumage lui permet l’hiver de se confondre avec le manteau neigeux et de rester sans bouger pour économiser ses calories quand il n’y a plus que des aiguilles de sapin à manger. Les données permettent de suivre les déplacements de cet oiseau rare et discret et d’en tirer des conséquences pour le préserver des pressions de l’activité humaine - pastoralisme, skieurs et randonneurs.

Pour la première fois cet été, des zones de quiétude seront délimitées par des panonceaux incitant à ne pas sortir du sentier pour pique-niquer, notamment au col de la Cayolle, et à ne pas gêner les femelles qui couvent.
Pixabay / DR
  [Vidéo] La reprise : à quel prix ?
Alors que la France est entrée en début de semaine dans la phase 2 du déconfinement, l'écologie sera-t-elle la grande oubliée de la relance post-Covid ?
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Avis relatif à l'extension d'un accord professionnel conclu dans le cadre de la convention collective nationale du personnel des entreprises de restauration de collectivités Lire
Avis relatif à l'extension d'un accord conclu dans le cadre de la convention collective nationale de la plasturgie Lire
Arrêté du 6 juillet 2020 portant délégation de signature (cabinet du ministre délégué auprès de la ministre de la transition écologique, chargé des transports) Lire
Arrêté du 7 juillet 2020 portant délégation de signature (bureau du cabinet du ministre de l'agriculture et de l'alimentation) Lire
Arrêté du 6 juillet 2020 portant délégation de signature (bureau des cabinets) Lire
À lire également
Des investisseurs favorables à la création de mesures d'impacts sur la biodiversité
Des investisseurs favorables à la création de mesures d'impacts sur la biodiversité
Trente investisseurs, pesant plus de 6.000 milliards d'euros, appellent à la création de mesures d'impacts sur la biodiversité adaptées à l'investissement. Quatorze propositions sont sur la table suite à un appel à manifestation d'intérêt.
Alerte rouge pour les lémuriens, le grand hamster ou la baleine franche
Alerte rouge pour les lémuriens, le grand hamster ou la baleine franche
Des lémuriens de Madagascar, le grand hamster d’Alsace ou encore la baleine franche de l’Atlantique nord ont fait un nouveau pas vers l’extinction, victimes des activités de l’Homme, a mis en garde l’UICN en publiant sa nouvelle liste rouge ce jeudi 9 juillet.
Les espèces marines migrent six fois plus vite que les espèces terrestres en raison du réchauffement climatique
Les espèces marines migrent six fois plus vite que les espèces terrestres en raison du réchauffement climatique
Une étude franco-américaine, publiée ce lundi 25 mai dans la revue Nature Ecology & Evolution, s’intéresse aux migrations d’espèces marines et terrestres en raison du réchauffement climatique.
[Enquête] Les parcs nationaux à la peine
[Enquête] Les parcs nationaux à la peine
Créés par une loi de 1960, les parcs nationaux français ont vu leurs actions élargies à partir de 2006 par l’introduction de chartes de territoire. Mais depuis dix ans, ces établissements publics soumis à une baisse importante de leur effectif peinent à exercer leurs missions, entre protection d’une nature exceptionnelle et développement durable local.
Le confinement a favorisé le retour des animaux marins sur le littoral méditerranéen
Le confinement a favorisé le retour des animaux marins sur le littoral méditerranéen
Pendant le confinement, la mission Sphyrna Odyssey, avec le soutien de la Fondation Prince Albert II de Monaco, a mené la mission « Quiet Sea » : une mission d’écoute du milieu marin.
Le défaunation des forêts tropicales menace certaines espèces d'arbres
Le défaunation des forêts tropicales menace certaines espèces d'arbres
Des chercheurs du Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) et du Centre national de recherche scientifique (CNRS) ont publié une analyse qui conclut que la défaunation en forêt tropicale menace également les arbres.
Une application pour aider les forestiers à déterminer la sensibilité des forêts
Une application pour aider les forestiers à déterminer la sensibilité des forêts
Ce lundi 15 juin, l'Institut national de la recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (Inrae) et l'Office national des forêts (ONF), annoncent le lancement de l'application mobile For-Eval, pour aider les gestionnaires à identifier les forêts les plus vulnérables.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
EXPOBIOGAZ
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur industriel H/F - Cognac (16)
- Alternance - Chargé(e) de Prévention Santé et Sécurité
- Jardinier / Jardinière
- INGENIEUR CHIMISTE EXPLOITATION F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.