Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BIODIVERSITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] Écoutons aussi ceux qui font la forêt…

Partager :
[Tribune] Écoutons aussi ceux qui font la forêt…
Par Antoine d’Amécourt, président de Fransylva, le 23 juillet 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Biodiversité
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Aujourd’hui, le président de la Fédération des syndicats de forestiers privés (Fransylva), Antoine d’Amécourt, lance un appel : "écoutons aussi ceux qui font la forêt !", s’exclame-t-il, afin de faire connaître le métier de forestier, encourager les bonnes pratiques et bannir les activités illégales.

On attend beaucoup de la forêt et à raison puisqu’elle apporte des solutions aux enjeux actuels de la société. Pourtant les sons de cloches divergent à son égard. Et il y a un risque majeur actuellement de se voir dicter « la bonne manière de faire » par une bien-pensance déconnectée des réalités du terrain. Alors pour assurer l’harmonie entre la forêt, l’écologie et la société : écoutons aussi ceux qui font la forêt ! 

Créer un vrai dialogue et aussi nous écouter

Certains reprochent aux forestiers de terrain de ne pas être assez à l’écoute des attentes de la société, ou encore de faire preuve d’un manque de pédagogie sur leurs actions. Les forestiers n’ont pas attendu la « Marche pour le Climat » pour susciter une prise de conscience chez les citoyens. Depuis bien longtemps nous créons des passerelles entre le monde de la ruralité et celui de la ville. J’en veux pour preuve la création de la certification PEFC, à l’initiative des forestiers privés dès 1999. Ce label a pour mission de renforcer le contact avec le consommateur afin qu’il prenne conscience de l’importance de la gestion durable des forêts. Cette certification forestière intègre dans sa gouvernance la société civile à travers les ONG environnementalistes et notamment France nature environnement (FNE) mais aussi le monde de la chasse, de l’agriculture et les associations de consommateurs. 

Autres exemples qui illustrent la concertation forêt-société : les documents de gestion durable que les forestiers ont mis en place depuis les années 1960. Validés par l’Etat, ils sont rédigés dans le respect des SRGS (schémas régionaux de gestion sylvicole) eux même soumis à enquête publique. N’oublions pas également qu’actuellement se finalise, après une concertation ouverte à tous, les Plans Régionaux de la Forêt et du Bois.  

Une coupe en forêt, ça choque quand on ne comprend pas ! Et pourtant ce n’est qu’une récolte qui fait partie des opérations sylvicoles essentielles à mener pour assurer la gestion d’un massif. Ce bois récolté en circuit court, fait vivre nos campagnes et que nous le retrouverons dans nos charpentes, nos maisons, nos meubles, nos livres, nos emballages ou nos chaudières…   

La biodiversité au cœur de nos métiers

Là encore, les forestiers n’ont pas attendu. Si aujourd’hui la biodiversité terrestre se trouve majoritairement en forêt c’est bien parce que les sylviculteurs ont su maintenir et renouveler leurs massifs de génération en génération. Ils l’ont parfois fait à la manière de monsieur Jourdain, sans le savoir… mais ils ont aussi créé l’IBP (indice de biodiversité potentiel) qui permet de mesurer au mieux ses évolutions. Favoriser le mélange d’essences, le maintien de zones humides ou encore des îlots sénescences, constituent des réflexes inscrits dans les mœurs des forestiers. Cependant l’époque change et il faut désormais, en plus de savoir-faire, faire savoir ! 

Condamner et bannir les actions illégales  

Depuis des décennies, vivant au rythme et au cœur de sa forêt, le forestier est conscient de l’urgence environnementale et du rôle majeur que joue la nature pour la survie de notre planète. Les forestiers sont donc aux premières loges pour observer, et subir économiquement, l’accélération des phénomènes climatiques qui se manifeste systématiquement chez eux, en forêt. Cette inquiétude est désormais partagée par la société civile mais hélas entraine aussi l’émergence de mouvements extrémistes en recherche de « causes à défendre » menant malheureusement à de « faux combats ». D’abord sur le fond en prônant pour les forêts publiques comme privées des mesures radicales déconnectées des enjeux de gestion sur le terrain (interdiction des coupes rases, interdiction de certaines essences, volonté d’ingérence dans les choix des sylviculteurs…). Ensuite sur la méthode en faisant croire que la forêt est un bien commun - ce qui viole ostensiblement le droit de propriété pourtant inscrit dans la Constitution - et en menant des actions illégales (incendies de machines, arrachages de plants, blocages, etc). 

Cette écologie punitive et violente n’est pas la solution ! Elle doit être condamnée. 

C’est vrai, qu’il est plus facile de donner des leçons que d’œuvrer sur le terrain, mais les 3,5 millions de forestiers et tous ceux qui travaillent en forêt sont prêts à entretenir le dialogue pour construire ensemble un grand plan de relance de la filière forêt-bois, au service de l’intérêt général et de la société !
Antoine d’Amécourt, président de Fransylva / DR
  [Vidéo] Cycl'eau 2020, une première édition réussie à Lille
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 16 octobre 2020 portant nomination d'élèves ingénieurs de première année à l'Ecole nationale des ponts et chaussées Lire
Arrêté du 8 octobre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'établissement public chargé de l'aménagement du secteur IV de Marne-la-Vallée Lire
Décision du 14 octobre 2020 portant approbation du réseau de centres VHU agréés mis en place par PORSCHE FRANCE en application de l'article R. 543-156-1 du code de l'environnement Lire
Arrêté du 23 octobre 2020 relatif aux conditions d'achat de l'électricité produite par les installations implantées sur bâtiment utilisant l'énergie solaire photovoltaïque d'une puissance crête installée inférieure ou égale à 100 kilowatts Lire
Arrêté du 21 octobre 2020 portant déclassement d'une parcelle relevant du domaine public fluvial confié à Voies navigables de France (VNF) sur le territoire de la commune de Soisy-sur-Seine (Essonne) Lire
Arrêté du 16 octobre 2020 modifiant le Catalogue officiel des espèces et variétés de plantes cultivées en France (espèces légumières) Lire
Arrêté du 21 octobre 2020 portant modification de l'arrêté du 21 octobre 2019 relatif aux mesures de contrôle de la pêcherie professionnelle d'anguille (Anguilla anguilla) dans les eaux maritimes Lire
Arrêté du 14 octobre 2020 relatif à l'agrément des modalités de prise en compte des « chaudières numériques » dans la réglementation thermique 2012 Lire
Arrêté du 17 septembre 2020 relatif à la prévention de l'introduction et de la propagation des espèces végétales exotiques envahissantes sur le territoire de la Guyane Lire
Arrêté du 17 septembre 2020 relatif à la prévention de l'introduction et de la propagation des espèces animales exotiques envahissantes sur le territoire de la Guyane Lire
Arrêté du 27 août 2020 portant agrément de la société de coordination « SAC PLURIAL NOVILIA - SAINT DIZIER » Lire
Avis relatif à l'ouverture d'une procédure nationale d'opposition pour la demande d'annulation de l'enregistrement de l'indication géographie protégée « Volailles de Loué » Lire
Arrêté du 16 octobre 2020 portant nomination d'élèves ingénieurs de deuxième année et troisième année à l'Ecole nationale des ponts et chaussées Lire
Arrêté du 14 octobre 2020 portant nomination au comité de bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 13 octobre 2020 portant nomination au comité de bassin Seine-Normandie Lire
Arrêté du 9 octobre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse Lire
Arrêté du 9 octobre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse Lire
Arrêté du 6 octobre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail Lire
Arrêté du 23 septembre 2020 portant nomination au comité de bassin Rhône-Méditerranée Lire
Décret n° 2020-1285 du 21 octobre 2020 prorogeant le mandat des personnalités associées au Conseil économique, social et environnemental Lire
À lire également
Les activités humaines ont causé le déclin de 68% des espèces de vertébrés
Les activités humaines ont causé le déclin de 68% des espèces de vertébrés
Les activités humaines seraient responsables du déclin de 68% des populations de vertébrés en moins de 50 ans, d'après un rapport publié ce jeudi 10 septembre par le WWF.
[Dossier] La biodiversité part à la conquête des espaces verts
[Dossier] La biodiversité part à la conquête des espaces verts
L’interdiction des phytosanitaires dans les collectivités a accéléré l’évolution dans l’entretien des espaces verts. La gestion différenciée tend à devenir gestion écologique et les compétences des jardiniers intègrent progressivement la connaissance de la biodiversité. La sensibilisation des habitants à une nature en ville plus spontanée reste cependant indispensable pour poursuivre cette mutation des paysages urbains.
Cassagnoles rénove sa mairie pour accueillir des chauves-souris
Cassagnoles rénove sa mairie pour accueillir des chauves-souris
La commune de l’Hérault a choisi d’aménager sa nouvelle mairie en prenant des mesures favorables à la conservation des chiroptères.
Bureau Veritas et l'Agence Lucie en partenariat pour la biodiversité
Bureau Veritas et l'Agence Lucie en partenariat pour la biodiversité
A l'occasion du salon Produrable qui s'est tenu ces lundi 7 et mardi 8 septembre au Palais des Congrès de Paris, Bureau Veritas et l'agence Lucie, spécialisée dans la transition RSE, ont signé une convention de partenariat portant sur la démarche globale « Biodiversity Progress ».
[Dossier] Rennes à l’avant-garde de la gestion écologique
[Dossier] Rennes à l’avant-garde de la gestion écologique
Abritant 900 hectares d’espaces de nature, la ville de Rennes poursuit depuis quarante ans des pratiques de gestion durable de ses sites, alliant logique économique et protection de la biodiversité. D’ici à quatre ans, elle atteindra ainsi les 1.000 hectares de nature en ville, soit près de 20 % de son territoire.
Le port de Cherbourg accueille des infrastructures maritimes biomimétiques
Le port de Cherbourg accueille des infrastructures maritimes biomimétiques
Le port de Cherbourg, dans la Manche, accueille, depuis ce lundi 21 septembre, des prototypes d’infrastructures marines imaginées dans le cadre du projet Interreg Marineff pour protéger et améliorer les écosystèmes des deux côtés de la Manche.
Forêt et filière bois : le rapport Cattelot formule 19 propositions
Forêt et filière bois : le rapport Cattelot formule 19 propositions
La députée du Nord Anne-Laure Cattelot a remis, ce jeudi 17 septembre au ministre de l'agriculture et à la secrétaire d'Etat chargée de la biodiversité, son rapport sur l'avenir de la forêt et de la filière bois.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
FEDEREC, L’industrie du recyclage : quel plan de relance ?
29 Octobre 2020
Intersol 2020
3 Novembre 2020
bauma CONEXPO INDIA
3 Novembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Technicien Traitement des Eaux- H/F
- Automaticien(ne) H/F
- Agent / Agente d'entretien des espaces naturels
- PROJETEUR HVAC F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.