Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Déforestation accélérée et nouvelles maladies, les autres conséquences du Covid-19

Déforestation accélérée et nouvelles maladies, les autres conséquences du Covid-19
Par La rédaction, le 7 janvier 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Selon une équipe de chercheurs, la pandémie actuelle de Covid-19 et ses impacts économiques ont accéléré la déforestation dans de nombreuses zones tropicales. Celle-ci augmente les interactions entre faune sauvage et activités humaines, et donc les risques d’émergence de nouvelles épidémies.

Dans un article publié dans le journal scientifique « Perspectives in Ecology and Conservation » , une équipe de chercheurs met en garde contre le cercle vicieux qui s’installe. Selon eux, la Covid-19 a pour conséquence d’accélérer la déforestation et de faire émerger de nouvelles maladies zoonotiques.

Une augmentation de la déforestation

Un mois après les premières mesures sanitaires visant à contenir la propagation de la Covid-19 en 2020, les alertes à la déforestation en zones tropicales avaient dépassé les 9 500 km2. En 2019, à la même période, ces alertes concernaient un territoire total de 4,732 km2, soit près de la moitié. Intrigués par ce constat, une équipe de scientifiques s’est attelée à établir des liens entre la hausse de la déforestation tropicale et la pandémie de Covid-19. Selon les chercheurs, les conséquences socio-économiques de la pandémie auraient encouragé cette déforestation. Le confinement imposé dans de nombreux pays a par exemple souvent contraint les gouvernements à être moins actifs dans la surveillance et la gestion des forêts. La présence de la police et des éco-gardes a donc diminué sur le terrain, ce qui a encouragé l’abattage illégal des arbres.

Une déforestation qui accroît les risques d’émergence de nouveaux virus

A plus long terme, la crise économique qui se profile risque d’accroître la dépendance de nombreux pays tropicaux vis-à-vis de leurs exportations de produits agricoles de base. La situation politique et économique pourrait jouer alors en défaveur des régulations de protection des forêts.

« On sait que les risques d’émergence de maladies infectieuses sont plus élevés dans les régions tropicales à déboisement rapide , rappelle Serge Morand, écologue et spécialiste des maladies infectieuses au CNRS et au Cirad. Une accélération de la déforestation signifie une hausse des interactions entre faune sauvage, qui est un réservoir de virus encore inconnus, et les activités humaines, notamment agricoles. Près de 50 % des zoonoses qui ont fait leur apparition depuis les années 1940 sont associées à l’agriculture. »
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
L’Unesco appelle à la mobilisation en faveur de la biodiversité
L’Unesco appelle à la mobilisation en faveur de la biodiversité
L’Unesco appelle à une mobilisation en faveur de la biodiversité pour alimenter en fonds multipartenaire en cours de constitution. En ligne de mire : la COP15 en octobre prochain à Kunming, en Chine.
[Vidéo] Agriculteurs bio : la difficile relève
[Vidéo] Agriculteurs bio : la difficile relève
En Bretagne, de plus en plus d'exploitations ne trouvent pas de repreneurs. Les explications avec la chronique d'Agnès Breton.
[A écouter] En Gironde, un projet de parc solaire prévoit d'abattre 1000 hectares de forêt
[A écouter] En Gironde, un projet de parc solaire prévoit d'abattre 1000 hectares de forêt
Porté par les entreprises Engie et Neoen, le projet prévoit d’installer une plateforme énergétique bas carbone à Saucats dans les Landes. Les associations environnementales sont vent debout.
[Tribune] IFAW, le Fonds international pour la protection des animaux
[Tribune] IFAW, le Fonds international pour la protection des animaux
"Souvenons-nous que nous ne sommes pas les seuls à mériter les forêts", a déclaré Melissa Liszewski, responsable principale de programme Engagement des communautés IFAW. Elle revient sur la déforestation et les conséquences environnementales et sociétales qu'elle engendre. 
Une première coalition mondiale pour le développement des algues marines
Une première coalition mondiale pour le développement des algues marines
Le Cnrs, la Fondation Lloyd’s Register et le Pacte mondial des Nations unies (UNGC) ont lancé la Safe Seaweed Coalition. Sa vocation : développer la culture et l’utilisation des algues.
Les sites marins du Patrimoine mondial joueraient un rôle clé dans la lutte contre le changement climatique
Les sites marins du Patrimoine mondial joueraient un rôle clé dans la lutte contre le changement climatique
L’Unesco a publié, le 25 février, la première évaluation scientifique des écosystèmes de carbone bleu présents dans les sites du patrimoine mondial marin. Ce rapport met en évidence la valeur essentielle de ces habitats pour la lutte contre le changement climatique.
L’Office français de la biodiversité et l’Ifremer coopèrent pour la protection de la biodiversité marine
L’Office français de la biodiversité et l’Ifremer coopèrent pour la protection de la biodiversité marine
L’Ifremer, et l’Office français de la biodiversité ont signé ce jeudi 11 mars, un accord-cadre d’une durée de quatre ans visant à renforcer leur partenariat.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.