Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La Banque Postale signe le « Finance for Biodiversity Pledge »

La Banque Postale signe le « Finance for Biodiversity Pledge »
La Banque Postale lancera cette année sa gamme de fonds de partage à impact. Crédits : Nattanan Kanchanaprat/Pixabay
Par A.A, le 2 septembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le « Finance for Biodiversity Pledge » tente de concilier protection de la biodiversité et finance durable. En signant cette initiative, la Banque Postale s’engage à développer une stratégie en faveur de l’environnement.

Dans le cadre du Congrès mondial de la nature de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) qui s’ouvrira le 03 septembre à Marseille, la Banque Postale réaffirme son engagement en se joignant à l’initiative mondiale « Finance for Biodiversity Pledge », lancée en septembre 2020 à l’occasion du Sommet de l’assemblée générale des Nations Unies pour la biodiversité.

Cette alliance regroupe 55 institutions financières et représente 9 milliards d’euros d’actifs sous gestion. Son objectif : restaurer et préserver la biodiversité dans les activités d’investissement et de financement durable, tout en interpellant les dirigeants mondiaux pendant la COP15.

En signant cette initiative, la Banque Postale s’engage notamment à évaluer et atténuer son impact environnemental grâce à l’outil « Global Biodiversity Score » de CDC Biodiversité (filiale de la Caisse des Dépôts). Mais d’autres engagements animent la société, qu’elle compte atteindre à l’horizon 2024 :

- Collaborer et partager ses connaissances et méthodologies d’évaluation, métriques liées à la biodiversité, approches de financement avec les membres du Pledge.

- S’engager aux côtés des entreprises pour réduire leurs impacts négatifs.

- Evaluer l’impact positif et négatif des financements et investissements sur la biodiversité et identifier les facteurs clés de sa dégradation.

- Définir des objectifs pour augmenter les impacts positifs et réduire les impacts négatifs.

- Publier un reporting annuel.

Favoriser l’environnement dans les investissements

La Banque Postale veillera ainsi à orienter les investissements financiers vers des projets à impact positif sur l’environnement. « Nous avons l’ambition, en effet, de proposer des services permettant à tous nos clients, particuliers, personnes morales et institutions, de contribuer, par leurs choix d’investissement et d’épargne, d’assurance et de consommation, à une société plus attentive à la planète et à tous ceux qui l’habitent », a déclaré Adrienne Horel-Pagès, directrice de l’Engagement Citoyen de La Banque Postale.

Parmi ses actions concrètes, le groupe communique notamment sur le lancement d’ici fin 2021 de la gamme de fonds de partage à impact de La Banque Postale Asset Management (LBP AM). Celle-ci permettra aux investisseurs de transmettre une partie de leurs revenus à des associations ou à des fondations engagées, notamment en faveur de la biodiversité avec le soutien au programme Nature 2050.

La banque a également mis en place une série d’actions sur le long terme. D’abord, la « charte de financement responsable » qui encadre l’activité d’octroi de crédits et qui exclut les acteurs associés à la déforestation ; Ensuite, l’utilisation d’une méthodologie « GREaT » développée par LBP AM dont l’évaluation prend en compte la protection de la biodiversité dans ses critères d’investissement ; ou encore le crédit consommation à impact, « une première sur le marché », qui valorise l’engagement sociétal des clients en les incitant à consommer mieux et en compensant l’usage de leur bien.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Une forêt Miyawaki pour lutter contre les îlots de chaleur urbains
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Les invasions biologiques menacent les oiseaux et mammifères
Les invasions biologiques menacent les oiseaux et mammifères
Une étude du Cnrs révèle que 11 % de la diversité phylogénétique mondiale des oiseaux et des mammifères, est menacée de disparition par les invasions biologiques.
[Dossier biodiversité/1] Bouygues Immobilier construit une stratégie à l’échelle de ses projets
[Dossier biodiversité/1] Bouygues Immobilier construit une stratégie à l’échelle de ses projets
Pour réduire les impacts sur la biodiversité de ses programmes, Bouygues Immobilier a orienté sa démarche vers la réduction des surfaces consommées et l’augmentation des surfaces végétalisées grâce à sa « calculette biodiversité ».
[Dossier biodiversité] Entreprises, trouver la bonne formule pour s’engager
[Dossier biodiversité] Entreprises, trouver la bonne formule pour s’engager
Les démarches et les outils soutenant l’engagement des entreprises françaises pour la biodiversité se développent. Diagnostic des impacts, stratégie biodiversité et actions concrètes : les entreprises bien accompagnées ont tout pour se lancer, quel que soit leur taille et leur activité.
L'OFB et le Cerema coopèrent contre l'érosion des sols
L'OFB et le Cerema coopèrent contre l'érosion des sols
L'Office français de la biodiversité (OFB) et le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema) signent une convention-cadre afin de renforcer leur coopération pour la protection de la biodiversité.
Deux associations attaquent l’État en justice pour manquement à la protection de la biodiversité
Deux associations attaquent l’État en justice pour manquement à la protection de la biodiversité
L’État serait-il coupable de la sixième extinction de masse ? Les ONG Notre Affaire à Tous et Pollinis entendent faire reconnaître la responsabilité de l’État en l’attaquant en justice pour manquement à ses obligations de protection de la biodiversité.
La famille des parcs naturels régionaux s'agrandit
La famille des parcs naturels régionaux s'agrandit
La France ajoute deux parcs naturels régionaux à sa liste : Doubs Horloger (Bourgogne - Franche-Comté) et Corbières-Fenouillèdes (Occitanie), deviennent respectivement les 57e et 58e membres de la grande famille des parcs.
Une économie fondée sur la conservation de la nature créerait plus d'emplois
Une économie fondée sur la conservation de la nature créerait plus d'emplois
Protection de la biodiversité et emploi font la paire ! Selon le WWF, 39 millions d’emplois seraient créés si les gouvernements du monde entier affectaient leurs dépenses à la nature. 
Tous les articles BIODIVERSITÉ
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.