Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

BIODIVERSITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

L’intelligence artificielle pour évaluer l'évolution de la biodiversité marine

L’intelligence artificielle pour évaluer l'évolution de la biodiversité marine
Les projets retenus étudieront la biodiversité en mer Méditerranée et sur l’océan Pacifique. Crédit : Pixabay
Par La Rédaction, le 4 mars 2022.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dans le cadre du challenge scientifique « IA-Biodiv » lancé en 2021, l’Agence nationale de la recherche (ANR) en cofinancement avec l’Agence française de développement (AFD) ont retenu trois projets de recherche pluridisciplinaires développant des méthodes d’intelligence artificielle (IA).

Les océans couvrent près de 70 % de la planète et concentrent une part essentielle de la biodiversité marine. Afin d’étudier cette biodiversité et son évolution sous contrainte du changement climatique et des activités anthropiques, l’ANR et l’AFD ont lancé en mars 2021 un challenge scientifique ayant pour ambition de soutenir les projets de recherche qui s’appuient sur l’intelligence artificielle. À l’issue d’un processus de sélection, les partenaires dévoilent les trois projets lauréats.

Les indicateurs actuels restent limités dans la prédiction des évolutions de la biodiversité en milieu marin. Pour combler ce vide, le challenge « IA-Biodiv » sélectionne trois équipes pour une durée de 4 ans. Ils auront pour mission l’élaboration d’indicateurs plus performants et fiables pour prédire et évaluer l’évolution de la biodiversité marine. Les travaux des trois consortiums se concentreront durant les deux premières années sur la biodiversité en mer Méditerranée et sur l’océan Pacifique au cours des deux dernières années.

A terme, le Challenge permettra de mettre en commun les solutions en confrontant et partageant « les approches et travaux des consortiums financés », et favorisera l’établissement de références communes entre des communautés scientifiques. De ce fait, les trois consortiums de recherche retenus exploiteront et enrichiront de manière collaborative l’environnement numérique « IA-BiodivNet » pendant toute la durée du Challenge. Ils auront ainsi un accès aux ressources de calcul intensif de GENCI (Grand équipement national de calcul intensif). « La plateforme sera, à terme, accessible à tous scientifiques et chercheurs et contribuera à la diffusion de jeux de données pérennes pour les futurs travaux scientifiques en IA et dans le champ de la biodiversité », précisent les partenaires.

Trois lauréats

Le premier projet retenu est « AIME » (Intelligence artificielle pour les écosystèmes marins) conventionné avec Expertise France. Il est porté par un consortium franco-africain composé de : l’Université Cadi Ayyad (Maroc), l’Université de Yaoundé (Cameroun), le Laboratoire d’imagerie médicale et bio-informatique et l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal), l’UMR Écologie marine tropicale dans les océans Pacifique et Indien (Nouvelle-Calédonie, France), et l’Institut de recherche pour le développement et Marine biodiversity, exploitation and conservation (France). Celui-ci vise à relever trois défis scientifiques : la combinaison des techniques IA afin d’améliorer la justesse et la précision des indicateurs de biodiversité ; le développement d’indicateurs capturant les divers aspects de la santé et des pressions pesant sur les écosystèmes marins ; et leur intégration dans un modèle d’IA capable « d’expliquer et de prédire la dynamique spatio-temporelle de la biodiversité marine dans des études de cas ».

Le projet « SMART-BIODIV » est porté par un consortium français constitué de l’Unité Mixte Internationale Georgia Tech-CNRS de Lorraine, le Central Supelec Loria, le Laboratoire interdisciplinaire des environnements continentaux et le Laboratoire d’océanographie de Villefranche. Ce projet développera notamment des méthodes de gestion et d’intégration des données de la biodiversité des espaces marins côtiers « à partir d’algorithmes d’apprentissage automatique pour compléter les données manquantes et construire des indicateurs adaptés pour évaluer la biodiversité des espaces observés ».

Le dernier projet est « FISH-PREDICT », porté par un consortium français ( le Marine biodiversity exploitations and conservations, le Laboratoire d’informatique, de robotique et de microélectronique de Montpellier, le Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive, le Laboratoire des sciences techniques de l’information, de la communication et de la connaissance, ainsi que par le Laboratoire d’écologie alpine). Ce projet a pour objectif de produire des modèles prédictifs de la biodiversité des écosystèmes perturbés « en combinant des méthodes d’intelligence artificielle aux approches évaluatives connues ». Celui-ci permettra de composer « la première base de connaissance de biodiversité marine et, par la suite, de développer des modèles de prédiction et d’interprétation ».
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Sartrouville abrite la plus grande ferme bioponique de France
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
N° 1795
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Arrêté du 23 mai 2022 suspendant pour l'année 2022 l'application de l'arrêté du 26 mars 2004 relatif au report de la date de broyage et de fauchage de la jachère de tous terrains à usage agricole Lire
Décret n° 2022-809 du 14 mai 2022 relatif à l'aide à l'acquisition ou à la location de taxis peu polluants accessibles en fauteuil roulant Lire
Arrêté du 12 mai 2022 portant création de comités sociaux d'administration et de formations spécialisées à la direction générale de l'aviation civile et à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 11 avril 2022 portant approbation du plan de gestion des risques d'inondation du bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 11 mai 2022 portant création d'une commission administrative paritaire compétente à l'égard des agents exerçant des fonctions d'encadrement supérieur et de direction au ministère chargé de la transition écologique, au ministère chargé de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et au ministère chargé de la mer Lire
Arrêté du 10 mai 2022 portant agrément du laboratoire de l'usine de Parentis-en-Born de la Société CHEMVIRON pour effectuer le classement du charbon actif (N° ONU 1362) en vue de leur transport maritime en colis Lire
Décret n° 2022-795 du 9 mai 2022 relatif à la prise en charge bonifiée par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité des coûts de raccordement associés à l'ajout de certains équipements électriques d'utilisateurs raccordés en basse tension Lire
Décret n° 2022-794 du 5 mai 2022 mettant fin à l'inscription de sites inscrits au titre de l'article L. 341-1 du code de l'environnement, en raison de leur état de dégradation irréversible ou de leur couverture par une autre mesure de protection de niveau au moins équivalent, en application de l'article L. 341-1-2 du même code Lire
Arrêté du 5 mai 2022 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Nouvelle-Aquitaine) Lire
Arrêté du 3 mai 2022 modifiant l'arrêté du 24 octobre 2012 relatif à l'exploitation de services de transport aérien par la société Air France Lire
Décret n° 2022-780 du 4 mai 2022 relatif à l'audit énergétique mentionné à l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation Lire
Arrêté du 30 avril 2022 accordant la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « permis de Leudon-en-Brie » (Marne et Seine-et-Marne), à la société Vermilion Moraine SAS Lire
Arrêté du 29 avril 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints techniques des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique Lire
Décret n° 2022-750 du 29 avril 2022 établissant la liste des communes dont l'action en matière d'urbanisme et la politique d'aménagement doivent être adaptées aux phénomènes hydrosédimentaires entraînant l'érosion du littoral Lire
Décret n° 2022-749 du 29 avril 2022 modifiant le décret n° 2021-153 du 12 février 2021 instaurant une aide en faveur des investissements relatifs aux installations de recharge rapide pour véhicules électriques sur les grands axes routiers Lire
Décret n° 2022-748 du 29 avril 2022 relatif à l'information du consommateur sur les qualités et caractéristiques environnementales des produits générateurs de déchets Lire
Décret n° 2022-661 du 25 avril 2022 relatif à la mise en place d'une aide sous forme de subvention à destination des entreprises à l'aval des exploitations agricoles touchées par les épisodes de gel survenus du 4 au 14 avril 2021 Lire
Décret n° 2022-642 du 25 avril 2022 modifiant le décret n° 93-1442 du 27 décembre 1993 approuvant les statuts de la Société anonyme de gestion de stocks de sécurité et précisant ses relations avec l'Etat Lire
Décret n° 2022-641 du 25 avril 2022 relatif à la prise en compte du risque de déforestation importée dans les achats de l'Etat Lire
Décret n° 2022-640 du 25 avril 2022 relatif au dispositif de certificats de production de biogaz Lire
À lire également
Un tiers-lieu unique pour protéger l’environnement méditerranéen
Un tiers-lieu unique pour protéger l’environnement méditerranéen
Emmanuel Macron l’avait annoncé lors de sa venue à Marseille en septembre dernier. D’ici à 2026, un musée interactif, un centre de recherches et un campus de formation aux métiers de la transition écologique verront le jour dans la cité phocéenne pour sensibiliser le grand public à la protection de l’environnement méditerranéen.
YSL Beauté et Re:Wild, partenaires pour endiguer la surexploitation des terres
YSL Beauté et Re:Wild, partenaires pour endiguer la surexploitation des terres
La marque de cosmétiques Yves Saint Laurent Beauté lance, en partenariat avec l'ONG internationale Re:Wild, son programme de développement durable « Rewild Our Earth ». Objectif : restaurer 100.000 hectares de terres d’ici 2030.
Sept collectivités territoriales rejoignent l'UICN
Sept collectivités territoriales rejoignent l'UICN
La Nouvelle-Calédonie, le Conseil régional Sud-PACA, le Conseil régional d’Île-de-France et la ville de Paris font partie des territoires engagés aux côtés de l'UICN dans la conservation de la nature dans le monde.
L’aéroport Annecy Haute-Savoie Mont-Blanc adhère à Aéro Biodiversité
L’aéroport Annecy Haute-Savoie Mont-Blanc adhère à Aéro Biodiversité
En adhérant à l'association Aéro Biodiversité, l’aéroport Annecy Haute-Savoie Mont-Blanc s'engage à évaluer la biodiversité sur son terrain et à mieux comprendre la vie sauvage qui s’y niche pour assurer sa protection.
Une chaîne technologique pour assurer le suivi automatique d’espèces animales
Une chaîne technologique pour assurer le suivi automatique d’espèces animales
Coordonné par le spécialiste des technologies numériques TerrOïko, le projet Psi-Biom vise à concevoir une chaîne technologique pour la détection sonore et optique des différentes espèces animales.
Vattenfall étudie son parc éolien en mer pour stimuler la biodiversité marine
Vattenfall étudie son parc éolien en mer pour stimuler la biodiversité marine
Le producteur et fournisseur d’énergie Vattenfall lance une étude dans le cadre de la construction du parc Hollandse Kust Zuid aux Pays-Bas. Cette initiative scientifique, menée en partenariat avec l’organisation environnementale The Rich North Sea, entend déterminer le rôle que peuvent jouer les fondations des turbines d’un parc éolien offshore dans le développement de la biodiversité marine.
Pictet AM s'investit pour la biodiversité
Pictet AM s'investit pour la biodiversité
En participant au nouveau programme international de recherche BIOFIN, la société de gestion d’actifs entend accompagner le secteur financier à concevoir des stratégies orientées sur la préservation du capital naturel et la lutte contre l’érosion de la biodiversité.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
En partenariat avec
Événements
IAF 2022
28 Mai 2022
IFAT
30 Mai 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
31 Mai 2022
+ d'événements
Emploi
- Chargé d'Affaires Environnement Ecologie et Biodiversité (H/F)
- Acheteur Opérationnel Auvergne Rhône-Alpes (H/F)
- Coordinateur / Coordinatrice de déchetterie
- INGENIEUR DEVELOPPEMENT NOUVEAU PRODUIT F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.