Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Biodiversité > 15 millions d'euros pour protéger les oiseaux des lignes électriques
BIODIVERSITÉ

15 millions d'euros pour protéger les oiseaux des lignes électriques

PUBLIÉ LE 2 MAI 2023
ABDESSAMAD ATTIGUI
Archiver cet article
15 millions d'euros pour protéger les oiseaux des lignes électriques
Crédit : Pixabay
Chaque année, des millions d’oiseaux meurent à cause des installations électriques. Pour protéger l’avifaune, la Commission européenne a doté le programme « LIFE SafeLines4Birds » d’une enveloppe de 15 millions d’euros.

La mortalité des oiseaux due à la collision, à l’électrocution et au dérangement pendant leur période de reproduction est une menace sérieuse pour certaines espèces d’oiseaux. Pour diminuer la mortalité des oiseaux causée par les lignes électriques, la Commission européenne injecte 15 millions d’euros dans le programme « LIFE SafeLines4Birds » pour un plan d’action inédit de six ans déployé notamment en France, en Belgique et au Portugal.

Le LIFE SafeLines4Birds vise à protéger 13 espèces parmi les plus touchées dans les trois pays concernés : Outarde canepetière, Gypaète barbu, Aigle de Bonelli, Vautour moine, Vautour percnoptère, Faucon crécerellette, Grue cendrée, Balbuzard pêcheur, Cigogne blanche, Cigogne noire, Bécasse des bois, Courlis cendré, Vanneau huppé. Pour ce faire, le projet utilise des approches innovantes telles que l’Avian Collision Avoidance System (ACAS), un système américain qui éclaire les câbles avec de la lumière ultra-violette pour réduire les collisions en période de migration des oiseaux. 4 000 dispositifs de dissuasion des oiseaux seront ainsi installés en France, en Belgique et au Portugal. Dans certaines zones à haut risque, les lignes aériennes basse tension seront remplacées par des câbles souterrains pour éliminer toute menace. De plus, les poteaux électriques présentant un danger potentiel pour les oiseaux seront modernisés et isolés afin de lutter contre les électrocutions. Enfin, 180 plates-formes sécurisées seront mises en place au sommet de pylônes pour faciliter la nidification de certains oiseaux.

En France, c’est la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), l’opérateur Enedis et le gestionnaire RTE qui ont uni leurs forces pour assurer la réussite de ce projet avec le déploiement de différentes solutions telles que l’installation de balises avifaune, de plateformes pour la nidification des cigognes, de dispositifs de neutralisation et de dissuasion sur les poteaux électriques.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Devenez la capitale française de la biodiversité !
Devenez la capitale française de la biodiversité !
Des ours des Pyrénées plus nombreux, mais menacés par la consanguinité
Des ours des Pyrénées plus nombreux, mais menacés par la consanguinité
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
Des poissons sous observation
Des poissons sous observation
Tous les articles Biodiversité
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS