Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Biodiversité > Les élus de Nantes Métropole adoptent une charte reconnaissant l’importance des arbres
BIODIVERSITÉ

Les élus de Nantes Métropole adoptent une charte reconnaissant l’importance des arbres

PUBLIÉ LE 18 AVRIL 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Les élus de Nantes Métropole adoptent une charte reconnaissant l’importance des arbres
Jardin des plantes, Nantes / Crédits : Hugo Carle sur Unsplash
Les élus de 24 communes se sont engagés à protéger les arbres sur le territoire et à assure à tous les habitants un accès à des espaces boisés à proximité de leur logement. 

La Métropole nantaise compte un million d’arbres. Afin de préserver et développer ce patrimoine, les élus de 24 communes ont signé une charte, lors du conseil métropolitain du 12 avril, visant à protéger les arbres du territoire. 

La document présente 24 engagements. Les élus ont par exemple adopté la règle du 3/30/300, c’est-à-dire : permettre à chaque habitant d’avoir au moins 3 arbres autour de chez lui, de bénéficier d’une couverture végétale sur 30 % de son quartier minimum, et d’avoir un lieu arboré à moins de 300 mètres de son logement.

Les signataires se sont également engagés au maintien des arbres existant, à la conservation de 20 % de surfaces boisées en libre évolution pour permettre une re-génération naturelle, à la création d’une structure pour collecter des financements afin de réaliser des plantations ou encore à apporter un soutien à des filières de valorisation du bois d’œuvre.

La démarche concerne les arbres situés dans le domaine public, mais les élus espèrent toucher les propriétaires privés et les communes. Les citoyens et professionnels sont ainsi encouragés à signer la charte.

Il ne s’agit pas d’un texte réglementaire, opposable au Plan local d’urbanisme (PLU). Un comité dédié sera chargé du suivi des engagements.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Tribune | «  Mesure de l'impact sur la biodiversité : guider les entreprises et les institutions financières vers une économie durable »
Tribune | « Mesure de l'impact sur la biodiversité : guider les entreprises et les institutions financières vers une économie durable »
Zara et H&M liés à la destruction des forêts au Brésil
Zara et H&M liés à la destruction des forêts au Brésil
Le centre de contrôle national dédié à l’environnement marin inauguré dans le Morbihan
Le centre de contrôle national dédié à l’environnement marin inauguré dans le Morbihan
Un président délégué pour la Fédération des Parcs naturels régionaux de France
Un président délégué pour la Fédération des Parcs naturels régionaux de France
Tous les articles Biodiversité
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS