EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneCLEANTECH

NetApp s'engage pour une structure numérique plus durable

Par A.A. Publié le 9 novembre 2022.
NetApp s'engage pour une structure numérique plus durable
Crédit : Pixabay
Newsletters gratuites
Archiver cet article
NetApp, éditeur de logiciels, conçoit de nouveaux outils permettant aux entreprises de surveiller, gérer et optimiser leur bilan carbone dans des environnements multi-clouds.

Pour réduire leur bilan carbone, les entreprises ont besoin d’une visibilité et d’un aperçu de l’état de durabilité et d’efficacité de leurs activités. NetApp s’attaque à cette problématique en lançant un portefeuille de produits et de services permettant aux clients de répondre à leurs objectifs commerciaux et de durabilité en ciblant notamment la gestion et le stockage des données.

« Nous sommes convaincus que les défis énergétiques mondiaux actuels nécessitent des solutions innovantes et nous nous engageons fermement à poursuivre le développement de technologies et de solutions à haut rendement énergétique pour permettre à nos clients de réduire considérablement leur bilan carbone », souligne George Kurian, CEO de NetApp. La société a développé différents outils, à commencer par « BlueXP ». Celui-ci fournit un reporting sur la consommation d’énergie avec des tableaux de bord qui permettent aux entreprises de prendre des décisions sur la migration des données critiques afin d’équilibrer les besoins de l’entreprise et l’efficacité carbone.

Avec son « Cloud Tiering », NetApp permet aux entreprises de migrer automatiquement et facilement les données rarement utilisées. Cet outil réduit la quantité de « stockage brut nécessaire grâce à la déduplication, la compression et au compactage ». Les utilisateurs de ce logiciel, spécialisés dans le stockage milieu de gamme, réduisent leurs émissions de 56,3 tonnes métriques d’équivalent dioxyde de carbone.

Des économies d’énergie

D’autres solutions proposées par NetApp permettent aux sociétés de générer des économies. La solution de classification des données « Cloud Data Sense » peut aider les organisations informatiques à réduire les coûts de stockage et à améliorer la durabilité, « par exemple en identifiant les données froides qui résident sur site et qui peuvent être transférées vers le cloud pour réduire l’énergie utilisée dans le centre de données ». Dans la même lignée, « NetApp Harvest 2.0 » et le tableau de bord « Grafana d’ONTAP » fournissent des informations en temps réel sur la consommation d’énergie du matériel NetApp.

En outre, NetApp « Active IQ (AIQ) » permet au client de calculer le coût total de la propriété des données qui sont stockées sur site, tandis que l’outil « CTP Cloud Tiering » calcule les économies générées par la migration dans le cloud.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
La Bretagne expérimente la première digue portuaire productrice d’énergie au monde  
11 juillet 2022
La Bretagne expérimente la première digue portuaire productrice d’énergie au monde   Le projet Dikwe permet de convertir la force des vagues en électricité durable et locale. Conçu par le Groupe Legendre, le prototype à taille intermédiaire entre dans une deuxième phase de tests en mer à Sainte Anne-du-Portzic, près de Brest. 
Des projets d’intelligence artificielle frugale au service des territoires  
12 septembre 2022
Des projets d’intelligence artificielle frugale au service des territoires   Lancé le 13 juillet jusqu'au 07 novembre, l’appel à projets « Démonstrateurs d’IA frugale dans les territoires pour la Transition écologique » est doté de 40 millions d’euros sur cinq ans.
Tribune | « Comment les entreprises de la tech peuvent-elles réduire leur empreinte carbone ? »
22 septembre 2022
Tribune | « Comment les entreprises de la tech peuvent-elles réduire leur empreinte carbone ? » L'industrie du logiciel a une empreinte environnementale considérable : les datacenters représentent à eux seuls près de 1 % de la demande mondiale d'électricité. « C'est pourquoi les éditeurs de logiciels doivent également fabriquer des produits durables », avance Julia Cames, responsable marketing chez HubSpot France.
Tous les articles CLEANTECH
[Vidéo] 3 questions à Stéphanie Gay, directrice du Salon des maires et des collectivités locales
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Ouvrier viticole tractoriste H/F
- Responsable de Territoire H/F
- Technicien / Technicienne en environnement industriel
- Consultant junior en analyse financière, sociale et économique - Lyon F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola