Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Bassin Loire-Bretagne : l’agence de l’eau annonce 70 millions euros d’investissement

Partager :
Bassin Loire-Bretagne : l’agence de l’eau annonce 70 millions euros d’investissement
Par E.G, le 16 mars 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le 15 mars, le conseil d’administration de l’agence de l’eau Loire-Bretagne s’est réuni et a décidé d’investir 70 millions d’euros d’aides, pour la réhabilitation de la STEP Limoges Métropole, l’aide au développement de 4 nouveaux contrats territoriaux et le financement de 49 projets dans le cadre du second appel à initiatives pour la biodiversité.

Suite à la réunion du conseil d’administration de l’agence de l’eau Loire-Bretagne, qui s’est tenue le 15 mars, 70 millions d’euros d’aides ont été attribués. Dont 13,5 millions d’euros seront dédiés à la réhabilitation de la station de traitement des eaux usées de Limoges Métropole. « Cette aide permettra de lancer des travaux visant à réduire les rejets des eaux usées domestiques et des industries qui sont raccordées à la station dans la Vienne. A l’issue de cette réhabilitation, les flux rejetés seront conformes à la réglementation et au-delà. Le nouvel équipement devra permettre de sécuriser les rejets, notamment lors des épisodes pluvieux estivaux pour l’azote et le phosphore », précise l’agence de l’eau dans un communiqué. Les 13,5 millions d’euros attribués par l’agence représenteront 60 % du coût total prévisionnel des travaux, estimé à 23,7 millions d’euros.

Par ailleurs, l’agence de l’eau Loire-Bretagne va financer 4 nouveaux contrats territoriaux (2018-2022) à hauteur de 5 millions d’euros. Plus précisément, 974.000 euros seront alloués au contrat territorial Couesnon aval (Ille-et Vilaine/ Manche), pour l’amélioration de la qualité des eaux du bassin notamment via un programme d’actions agricoles. Pour le contrat territorial Long/Dême/Escotais (Indre-et-Loire et Sarthe), l’agence de l’eau investira 805.000 euros : « Les 3 cours d’eau, le Long, la Dême et l’Escotais sont interrompus par 13 obstacles qui rompent la continuité écologique et dégradent la qualité des eaux. Afin d’obtenir d’ici 2021, un bon état écologique de ces cours d’eau, des travaux d’aménagement ou d’effacement d’ouvrages, de restauration des berges seront mis en œuvre », est-il détaillé. 1,7 millions d’euros seront attribués au contrat territorial d’Aix et Isable (Loire, pour la restauration des berges, zones humides, la continuité des cours d’eau et la lutte contre les plantes invasives notamment. Enfin, le contrat territorial mais Poitevin Lay avail (Vendée) bénéficiera d’1,8 millions d’euros : « Ce territoire de 27 communes est fortement marqué par l’activité agricole, et dans le secteur de la plaine par l’activité céréalière. Par ailleurs, les cours d’eau ont été fortement altérés par des travaux hydrauliques et par du piétinement bovin au niveau des berges. Le programme d’actions du contrat territorial vise à restaurer la continuité écologique, améliorer la diversité biologique du marais, restaurer les berges et préserver les zones humides », explique l’agence de l’eau.

Enfin, une enveloppe de 3 millions d’euros sera débloquée pour financer les 49 projets lauréats du second appel à initiatives 2017-2018 pour la biodiversité, qui s’est déroulé du 16 octobre 2017 au 10 janvier 2018.
La Loire à Bréhémont / Wikimedia Commons
  [Vidéo] Les écoquartiers, terres d'essai du développement durable
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 21 juillet 2020 portant nomination du président et des membres du Conseil d'orientation pour la prévention des risques naturels majeurs Lire
Arrêté du 10 juillet 2020 fixant les taux de promotion dans certains corps spécifiques relevant de la direction générale de l'aviation civile du ministère de la transition écologique pour l'année 2020 Lire
Décision du 17 juillet 2020 portant délégation de signature (centre ministériel de valorisation des ressources humaines [CMVRH]) Lire
Les plus lus
À lire également
Info-secheresse.fr, une plateforme de surveillance des sécheresses
Info-secheresse.fr, une plateforme de surveillance des sécheresses
Imageau lance info-secheresse.fr, une plateforme gratuite pour surveiller en temps réel l’évolution de la ressource hydrique à destination des acteurs publics et privés de l’eau.
[Tribune] Lingettes dans les canalisations : cet effet pervers de la crise sanitaire qui menace nos réseaux d’eau
[Tribune] Lingettes dans les canalisations : cet effet pervers de la crise sanitaire qui menace nos réseaux d’eau
Le président directeur général Xylem France, Belgique, Luxembourg et Pays-Bas, Géraud de Saint Exupéry, revient sur le fléau des lingettes jetées dans les toilettes. Pendant la crise du Covid-19, ce geste dévastateur pour les réseaux a été décuplé.
Seules 48% des rivières du bassin Rhône-Méditerrannée sont en bon état écologique
Seules 48% des rivières du bassin Rhône-Méditerrannée sont en bon état écologique
Dans le bassin Rhône-Méditerranée, 48% des rivières sont en bon état écologique. Le bassin Corse en compte quant à lui 91%.
L’UPGE et l’OIEau signent une convention-cadre
L’UPGE et l’OIEau signent une convention-cadre
L’Union des professionnels du génie écologique et l’Office international de l’eau ont signé, ce mardi 30 juin, une convention-cadre fixant les modalités de collaboration entre les deux structures dans les domaines de l’eau, du génie écologique, des milieux aquatiques, de la biodiversité et de l’économie circulaire.
Les résidus de pesticides retrouvés dans l'eau du robinet sont en majorité des perturbateurs endocriniens
Les résidus de pesticides retrouvés dans l'eau du robinet sont en majorité des perturbateurs endocriniens
Ce mercredi 17 juin, l'ONG Générations Futures, publie un rapport qui démontre que les résidus de pesticides trouvés dans l'eau du robinet sont majoritairement des perturbateurs endocriniens ou des agents cancérogènes mutagènes ou toxiques.
Sensus fait évoluer sa solution de comptage
Sensus fait évoluer sa solution de comptage
Sensus, spécialisé dans le comptage de l’eau, annonce une évolution de sa solution H2Olmes, sa plateforme numérique destinée aux collectivités afin qu’elles collectent et exploitent les données de la relève de leurs compteurs.
Sécheresse : les acteurs du bassin Adour-Garonne signent une convention
Sécheresse : les acteurs du bassin Adour-Garonne signent une convention
Ce mercredi 1er juillet, les acteurs de l'eau du bassin Adour-Garonne ont signé une convention pour lutter contre la sécheresse.
Tous les articles EAU
Nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Electromécanicien - H/F
- Agent d'Exploitation H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Directeur régional F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.