Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Les réseaux d’eau et d’assainissement : premier chantier des assises de l’eau

Les réseaux d’eau et d’assainissement : premier chantier des assises de l’eau
Par E.G, le 25 avril 2018.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Mardi 24 avril, le secrétaire d’État auprès du ministre de la transition écologique, Sébastien Lecornu, a réuni un comité de pilotage en vue des assises de l’eau, pour relancer l’investissement dans les réseaux d’eau et d’assainissement.

« Le Gouvernement souhaite mobiliser de nouvelles capacités financières et d’ingénierie technique pour accompagner les communes dans l’exercice de leur compétence eau et assainissement. Le principal objectif est de préparer un plan de lutte contre les fuites visant à relancer l’investissement local et ainsi soutenir l’emploi partout en France et principalement dans les zones rurales et péri-urbaines où les investissements sont les plus nécessaires. Je souhaite que les attentes des élus locaux soient entendues et que ces assises leur donnent de nouveaux leviers pour investir dans le service public de l’eau et de l’assainissement », a indiqué Sébastien Lecornu au lancement du comité de pilotage pour l’investissement dans les réseaux d’eau et d’assainissement, réuni mardi 24 avril.

Les assises de l’eau se dérouleront en deux étapes : la première d’avril à juillet 2018, se concentrera sur les réseaux d’eau et d’assainissement. La seconde d’août à novembre prochain, « traitera des aspects qualitatifs et quantitatifs des ressources en eau, afin d’aider les territoires à être plus résilients au changement climatique », explique le ministère de la transition écologique dans un communiqué.

Trois groupes de travail

Ainsi, le comité de pilotage réuni coordonnera la première étape de ces assises. Présidé par Sébastien Lecornu, il est composé d’élus locaux, de parlementaires, d’associations de consommateurs, de professionnels de l’eau ou encore d’associations du domaine de l’eau. « Jean Launay, Président du Conseil National de l’Eau et ancien député du Lot, en est le coordinateur général, auprès du secrétaire d’Etat. Alain Lambert conduira les travaux sur les nouvelles solutions de financement », est-il précisé. Trois groupes de travail tableront sur trois thématiques : « diagnostic technique et financier de la gestion de l’eau et de l’assainissement » ; « ingénierie technique et juridique pour monter les projets d’investissements et de modernisation » et « ingénierie de financement afin de mobiliser de nouveaux outils de financement ».
Photo : Pixabay
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Une forêt Miyawaki pour lutter contre les îlots de chaleur urbains
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Un dragueur géant pour désenvaser les retenues
Un dragueur géant pour désenvaser les retenues
Il s’appelle Nessie, mais vous ne le verrez pas sortir des eaux du célèbre Loch Ness. Nessie, pour New Environnemental System for Sediment Innovative Evacuation, est un dragueur, un robot de piscine subaquatique géant (5 m x 7 m).
Sedif : coup d'envoi à la décarbonatation de l'eau par filtration membranaire
Sedif : coup d'envoi à la décarbonatation de l'eau par filtration membranaire
Le Syndicat des eaux d’Ile-de-France (Sedif) a obtenu un avis favorable concernant sa demande d'autorisation environnementale pour l’insertion d’une unité de traitement membranaire sur le site d’Arvigny à Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne).
Un compteur grands volumes à ultrasons
Un compteur grands volumes à ultrasons
Diehl Metering annonce la sortie de son premier compteur à ultrasons destiné aux grands volumes, l’Hydrus 2.0 Bulk. Il combine une technologie de mesure par ultrasons et des fonctions connectées.
Biosorb, une solution biomimétique de dépollution des eaux
Biosorb, une solution biomimétique de dépollution des eaux
Une solution naturelle conçue par PearL à partir des écorces et de fibres de lin, piège les métaux dissous dans les eaux. Ce filtre se présente en cartouches sur skids de filtration modulaires pour le traitement de finition d’effluents industriels ou miniers.
Un kit d’analyse instantanée de bactéries et d’aide à la décision pour les agents d’exploitation
Un kit d’analyse instantanée de bactéries et d’aide à la décision pour les agents d’exploitation
GL Biocontrol, fabricant français de kits d’analyse rapide de bactéries par ATP-métrie, propose aux régies des eaux et délégataires de services une solution clés en main : DENDRIDIAG®SW. Doté d’une nouvelle application d’aide à la décision pour les opérateurs, ce kit 2 en 1 leur permet de décider et d’agir sur le terrain.
Station avancée pour la valorisation des effluents
Station avancée pour la valorisation des effluents
« Même si des améliorations se déploient, les procédés d’épuration conventionnels restent énergivores, avec des coûts d’exploitation qui augmentent, et ne répondent pas aux exigences d’élimination d’une pollution toujours présente par les micropolluants. » Partant de ce constat, le projet Save, pour station avancée pour la valorisation des effluents, propose de développer une nouvelle filière de traitement des effluents urbains et hospitaliers.
Facebook s’engage pour des data centers plus économes en eau
Facebook s’engage pour des data centers plus économes en eau
Face au stress hydrique, Facebook s’engage à restituer plus d'eau qu'il n'en consomme pour ses activités à travers le monde à l’horizon 2030.
Tous les articles EAU
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.