Accès abonnés Voir nos offres
Menu

EAU
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

[Tribune] Eau potable et pollutions diffuses : comment reconquérir la qualité des captages ?

Partager :
[Tribune] Eau potable et pollutions diffuses : comment reconquérir la qualité des captages ?
Par Guillaume Attard, chef de projet au Cerema, le 16 juillet 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Eau
Cette semaine, Guillaume Attard, chef de projet Gestion intégrée des ressources au Cerema, présente une méthodologie permettant de reconquérir la qualité des captages d’eau souterraine soumis à des pressions agricoles. Cette méthode, développée par le Cerema s’applique aux captages pollués par des nitrates et vise à prioriser les actions à mener sur les aires d’alimentation de captage (AAC) pour améliorer la qualité de l’eau souterraine prélevée. Elle permet également de vérifier la pertinence des actions déjà mises en œuvre.

En France, plusieurs milliers de captages d’eau potable présentent une dégradation avérée de la qualité de l’eau due aux pollutions diffuses (par exemple nitrates et pesticides). Dans le cadre de la politique de protection des ressources en eau captées contre les pollutions diffuses, il a été identifié environ 1 000 captages d’eau souterraine dits « prioritaires ». Ces captages ont été choisis en fonction de leurs niveaux de pollution et de leur caractère stratégique pouvant être justifié par l’absence de ressource de substitution. Pour reconquérir la qualité des captages pollués par des nitrates, la Direction de l’Eau et de la Biodiversité du Ministère de la Transition écologique et solidaire et l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse ont sollicité le Cerema pour mettre au point une méthode de référence pouvant être déployée à l’échelle du territoire national.

Face au constat d’une qualité d’eau souterraine dégradée, les collectivités ont besoin d’éléments quantitatifs pour optimiser leurs actions et estimer leur efficacité. Pour cela, il s’agit de déterminer les territoires qui ont la plus forte contribution à l’alimentation du captage et où les actions donneront des résultats rapides sur la qualité de l’eau prélevée. La méthode permet de cartographier à l’échelle parcellaire la contribution des territoires d’une AAC à l’alimentation du captage d’eau souterraine, et les temps de transit de l’eau depuis la surface du sol jusqu’au captage.

Pour obtenir ces cartographies, le Cerema a développé une série d’abaques géoréférencés. Pour chacune des configurations testées, des modélisations numériques déterministes ont permis de reproduire des conditions génériques d’écoulement entre le sol et le captage d’eau souterraine et de décrire les dynamiques caractéristiques de migration des pollutions diffuses. La technique numérique utilisée s’appuie sur la théorie généralisée des réservoirs développée en Suisse par le Centre d’Hydrogéologie et de Géothermie de Neuchâtel et éprouvée à l’international dans le cadre de la délimitation de périmètres de protection de captages, et de l’identification de sources de pollution. Les universités de Neuchâtel (Suisse) et de Grenoble-Alpes ont contribué au développement théorique de cette méthode.

Cette méthode cartographique de la contribution des territoires d’une AAC permet de s’adapter à une grande variété de contextes hydrogéologiques, notamment à différentes formes d’écoulements souterrains au sein des AAC, aux caractéristiques physiques des sols, et au débit prélevé par le captage. Le choix de l’abaque représentative de la configuration d’une AAC s’appuie sur certaines données indispensables telles qu’une carte piézométrique décrivant les écoulements souterrains, la recharge de la nappe, l’épaisseur de la nappe et de la zone non-saturée ainsi que la porosité et la perméabilité des sols. Grâce à un traitement simple réalisable à l’aide d’un système d’information géographique (SIG), la projection d’un abaque sur une AAC permet de hiérarchiser la contribution des territoires à l’alimentation du captage et le temps nécessaire pour qu’une action engagée sur le territoire ait un effet sur la qualité de l’eau souterraine prélevée.

Les cartographies obtenues guident ainsi dans la définition des programmes d’actions efficaces en ciblant les territoires où la contribution est la plus forte et où le temps nécessaire à l’amélioration de la qualité de l’eau captée sera le plus court. En outre, la méthode permet de vérifier si les objectifs de reconquête sont compatibles avec la dynamique de la nappe d’eau souterraine. Par ailleurs, la méthode permet de s’adapter aux contraintes des territoires grâce à la possibilité de tester plusieurs scénarios de reconquête. Enfin, elle offre également la possibilité au gestionnaire de disposer d’un tableau de bord des actions engagées sur les territoires.

Une collaboration entre le Cerema et l’INRA permettra prochainement de combiner cette méthode hydrogéologique avec des outils agronomiques permettant d’estimer et de spatialiser les émissions de nitrates inhérentes aux différentes pratiques culturales.
Guillaume Attard, chef de projet au Cerema / DR
Retrouvez toute l'information eau dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV se jette à l'eau !

Nous sommes fiers de vous présenter notre toute nouvelle émission, Environnement TV ! Dans ce premier numéro spécial vacances, Anthony Laurent nous emmène à Marseille, 8ème port le plus pollué d’Europe. Direction la commune de Plouha (Côtes-d’Armor), qui vient d’obtenir le Pavillon bleu, avec Eva Gomez. Enfin, Agnès Breton pousse son "coup de gueule" en fin d’émission.
À lire également
Une blockchain pour protéger la transmission des données des réseaux d’eau potable
Une blockchain pour protéger la transmission des données des réseaux d’eau potable
Le spécialiste de la sécurité en matière de cryptomonnaies et de Blockchain, Ledger s’allie à Birdz, filiale de Nova Veolia, pour sécuriser la chaîne des données et assurer la confidentialité des réseaux d'eau.
La filière laitière s'engage à préserver les ressources en eau
La filière laitière s'engage à préserver les ressources en eau
A l'occasion de la rencontre de 60 experts de l'environnement et du climat à Paris ce mardi 25 juin, l'interprofession laitière française a affiché sa volonté de « s'engager face aux défis du changement climatique ».
L'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse va lancer six nouveaux appels à projets
L'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse va lancer six nouveaux appels à projets
L'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse va lancer six nouveaux appels à projets d'ici 2024, pour accompagner les territoires dans l'adaptation au changement climatique.
Déchets plastiques : Eau de Paris appelle à la consommation d'eau du robinet
Déchets plastiques : Eau de Paris appelle à la consommation d'eau du robinet
Le 29 mai dernier, l'entreprise publique de l'eau à Paris, Eau de Paris, a lancé le mouvement « Paris de l'eau zéro déchet plastique ».
[Dossier] Le Cerib prépare une base des objets en béton
[Dossier] Le Cerib prépare une base des objets en béton
Expert des matériaux et produits préfabriqués en béton, le Centre d’études et de recherches de l’industrie du béton (Cerib) travaille depuis trois ans à l’élaboration d’une base de données des produits génériques pour enrichir les bases utilisées pour monter les projets.
[Avis des pros] Repenser collectivement l’eau pluviale dans la ville
[Avis des pros] Repenser collectivement l’eau pluviale dans la ville
Le conseil départemental de Seine-Saint-Denis, qui a participé à l’émergence de la gestion à la source des eaux pluviales sur son territoire, plaide désormais pour une gestion intégrée des eaux pluviales dans les politiques publiques menées par les collectivités.
Incendie à Seine Aval : le Siaap s'explique
Incendie à Seine Aval : le Siaap s'explique
Une réunion s’est tenue le 9 juillet au ministère de la transition écologique et solidaire afin de faire un point de situation sur l’incendie qui a frappé l’unité de clarifloculation de l’usine Seine aval (Yvelines) et sur ses conséquences sur l’environnement.
Tous les articles EAU
Appels d'offres
En partenariat avec
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Démo Forest
30 Juillet 2019
Démo Forest
Recycking Aktiv
5 Septembre 2019
Recycking Aktiv
Matexpo 2019
11 Septembre 2019
Matexpo 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- TECHNICIEN(NE) DE MAINTENANCE GAZ (H/F) Calais
- Product Owner Reporting Stratégique F/H
- Jardinier / Jardinière d'espaces verts
- OPERATEUR DE DIAGNOSTIC F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.