Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Wilo achève la migration de la marque Salmson

Partager :
Wilo achève la migration de la marque Salmson
Par Agnès Breton, le 10 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
Le fabricant de pompes et fournisseur de systèmes de pompage Wilo annonce la fin de la commercialisation de la marque Salmson d’ici à la fin de l’année et l’achèvement de sa migration vers sa propre bannière internationale.
 
Il y a un an, Wilo annonçait « Salmson devient Wilo ». Si les gammes de produits ont convergé dès le rachat du fabricant français en 1984, les deux marques ont continué à coexister, le marché national se montrant particulièrement attaché à la marque Salmson. « Après cinq ans d’activité en bimarques, nous avons acquis la conviction que l’offre d’une marque unique Wilo est le meilleur moyen de préparer le futur, d’innover efficacement et de continuer à créer de la valeur pour nos partenaires et pour nous-mêmes », explique Philippe Marjollet, directeur général France de Wilo. « Cette migration se révèle un succès, se réjouit le dirigeant. Elle a nécessité de lourds investissements, notamment en termes de communication dont le budget a doublé, mais c’était nécessaire. Nous sommes passés de 20 % de ventes en Wilo en 2018 à 80 % en 2019, et 100 % des clients de Salmson nous ont suivis. »

Expliquer le changement
 
Sur le terrain, Wilo a multiplié les événements (road-shows régionaux, rencontres locales after-work, portes-ouvertes des sites de production et des points de vente) pour expliquer la migration aux clients. Chez les distributeurs généralistes et spécialisés, une nouvelle signalétique est venue appuyer le changement. « À la fin août, nous avions rencontré plus 4500 professionnels », explique Laure De Piante Vicin, responsable marketing et communication de Wilo. Le fabricant sera présent au salon Intreclima, du 5 au 8 novembre prochain pour poursuivre ses explications. Ces échanges sont également doublés d’un accompagnement numérique (outil de conversion et de sélection des produits Salmson en Wilo, club expert…).
 
Rappelons que Wilo est un groupe familial allemand créé en 1872 et basé à Dortmund. Présent sur les marchés du bâtiment résidentiel et collectif, mais aussi tertiaire, l’intégration (OEM), le cycle de l’eau et l’industrie, Wilo propose des solutions pour le génie climatique, la distribution de l’eau et la surpression ainsi que le relevage et l’assainissement. « Avec ses solutions intelligentes qui connectent les personnes, les produits et les services, le groupe Wilo s’inscrit comme pionnier du numérique dans son secteur », présente l’entreprise. « Pour exploiter pleinement le potentiel de nos produits, nous apportons avec nos solutions une valeur ajoutée au client », complète le directeur général France. Le chiffre d’affaires de Wilo a atteint 1,46 milliard d’euros en 2018 (230 millions en France, dont plus de la moitié réalisé à l’export) et le groupe a investi 66 millions en recherche et développement. « 2018 est notre dixième année de croissance consécutive », annonce Philippe Marjollet.

Devenir fournisseur de solutions
 
Des résultats que le groupe compte maintenir en prenant en compte les grandes tendances qui influent sur ses marchés : « La mondialisation, les pénuries d’énergie et d’eau, le changement climatique, l’urbanisation et la transformation numérique conduisent Wilo à s’engager en faveur du développement durable  », indique le directeur général. Au programme : favoriser l’accès à l’eau potable, réduire les émissions de CO2, baisser les consommations d’énergie liées aux pompes (10 % de la consommation mondiale est engloutie dans ces appareils, soit 246 TWh/an), recycler et limiter la consommation de matières premières et développer la formation. « Notre mission : inventer et gérer des solutions responsables consacrées à l’eau, pour un monde intelligent, qui profite à tous, partout dans le monde » figurent dans les ambitions de Wilo pour 2025.
 
Philippe Marjollet, directeur général France de Wilo. © Sébastien Battaglini / groupe Cayola
Retrouvez toute l'information "eau" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] Le coup de cœur d'Agnès

Dans ce nouveau numéro d'Environnement TV, Agnès se réjouit de la réouverture de la Bièvre. Affluent de la Seine, elle avait été recouverte sur une partie de son parcours au début du XXe siècle.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
TenCate présentera sa nouvelle filiale au Carrefour de l’eau
TenCate présentera sa nouvelle filiale au Carrefour de l’eau
Spécialisé dans la dépollution des eaux pluviales, TenCate Aquavia participera pour la première fois au Carrefour de l'eau, qui se tiendra fin janvier à Rennes. Avec cette nouvelle entité, le groupe confirme sa volonté de développer l’activité de ses solutions d’aquatextiles olédépolluantes TenCate GeoClean.
Des boules en plastique recyclé pour lutter contre les inondations
Des boules en plastique recyclé pour lutter contre les inondations
L'entreprise antiboise Newbac a conçu et développé une solution innovante et écologique à base de boules creuses en polypropylène recyclé pour lutter contre les inondations.
Météo-France et VNF en contrat pour mieux gérer l’eau
Météo-France et VNF en contrat pour mieux gérer l’eau
Météo-France et Voies navigables de France ont signé, ce jeudi 16 janvier, un contrat de fourniture de prestations météorologiques pour trois ans. Les informations que Météo-France va transmettre permettront à VNF de mieux gérer l’eau dans les rivières et les canaux à sa charge.
Nouvelle réorganisation chez Suez
Nouvelle réorganisation chez Suez
Depuis le 1er janvier, Suez connaît une nouvelle organisation conçue pour accompagner le plan stratégique de groupe à l’horizon 2030.
Le poteau incendie sous haute surveillance
Le poteau incendie sous haute surveillance
Relié au réseau d’eau potable, le poteau incendie doit en permanence être accessible aux pompiers. Pour surveiller en temps réel leur fonctionnement, plusieurs fabricants proposent des solutions de surveillance afin de limiter les pertes d'eau.
Bassin Loire-Bretagne : 24% des cours d'eau sont en bon état écologique
Bassin Loire-Bretagne : 24% des cours d'eau sont en bon état écologique
Le comité de bassin Loire-Bretagne a adopté l'état des lieux des cours d'eau du bassin : 24% sont en bon ou très bon état écologique.
Eau : le bassin rennais défend un tarif « juste » pour chaque usage
Eau : le bassin rennais défend un tarif « juste » pour chaque usage
Partant du principe que « l’eau à boire ne peut être facturée au même prix que celle qui remplit la piscine privée », Eau du bassin rennais déploie depuis 2016 une tarification sociale et écologique. « A iso-recettes », assure son président, Yannick Nadesan, lors d’une table ronde sur l’accès à l’eau organisée, le 15 janvier à Paris, par le Cercle français de l’eau.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
29 Janvier 2020
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
Biogaz Europe
29 Janvier 2020
Biogaz Europe
+ d'événements
Emploi
- Agent de Réseau d'Eau Potable - H/F
- Electromécanicien(ne) H/F
- Jardinier / Jardinière
- Ingénieur Transposition Industrielle F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.