Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

L’eau des villes devra payer pour la protection de la ressource à la campagne

Partager :
L’eau des villes devra payer pour la protection de la ressource à la campagne
Par Laurence Madoui, le 21 novembre 2019
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Eau
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La ruralité ne pourra assumer les investissements nécessaires à la mise en place d’un service « durable » de l’eau et de l’assainissement sans l’appui des zones urbaines : c’est le consensus qui s’est dégagé de la table ronde sur le prix de l’eau organisée, le 20 novembre au salon des maires et des collectivités locales, par le Cercle français de l’eau.

A Saint-Thurial (Ile-et-Villaine, 2 110 hab.), l’eau potable est deux fois plus chère qu’à Rennes. C’est pourtant la commune du pays de Brocéliande qui alimente la capitale régionale et préserve le bassin versant de Chèze-Canut. Une situation que le vice-président de la Bretagne veut corriger : « Il faut faire le lien entre le petit et le grand cycles de l’eau, pose Thierry Burlot. Les villes doivent payer le prix de la qualité de la ressource. Une partie de la facture devra financer des actions de préservation des bassins versants – ce à quoi les redevances gérées par les agences de l’eau ne suffisent pas », selon le président du comité de bassin Loire-Bretagne.

L’usager y serait a priori réceptif : « 54 % des Français sont prêts à payer l’eau plus cher si le surcroît de dépense est dédié à la protection de la ressource », signale Maryllis Macé, directrice générale du Centre d’information sur l’eau.

Solidarité urbain-rural

L’intercommunalisation des services d’eau et d’assainissement, prévue par la loi « Notre » (1) de 2015, risque d’accentuer la fracture territoriale, met en garde Alain Grizaud. « Les moyens techniques et financiers diffèrent selon la taille des services : certains sont en capacité d’être organisés efficacement et de livrer une eau de qualité à un prix abordable, quand d’autres, desservant un petit nombre d’abonnés, feraient exploser la facture s’ils répercutaient les investissements qui s’imposent sur les réseaux, compare le président du syndicat des Canalisateurs de France. Il ne s’agit plus d’aider à l’investissement mais à l’acceptabilité de la facture. Les agences de l’eau pourraient jouer ce rôle. »

Si leur budget n’avait été asséché par les lois de finances successives depuis 2014 ... « Le recours contentieux sur ces ponctions budgétaires, déposé en septembre 2018 par Amorce, n’est toujours pas instruit par le tribunal administratif », indique Muriel Floriat, responsable du pôle eau de l’association.

Des correctifs à l’échelon national

Divers leviers de maîtrise des prix sont à portée du législateur. « Aligner le taux de TVA de l’assainissement (10 %) sur celui appliqué à l’eau potable (5,5 %) serait cohérent, observe Tristan Mathieu, délégué général de la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau. Lever les freins juridiques à la valorisation du biogaz aiderait les stations d’épuration à développer des recettes annexes. Et si demain, le retour au sol des boues d’épuration n’est plus praticable, cela augmentera significativement la facture. » Le projet de loi sur l’économie circulaire pourrait bannir le co-compostage de boues et de déchets verts, mode de valorisation d’un tiers du gisement de boues (soit 3 Mt/an).

Un amendement au projet de loi, introduit au Sénat sur l’impulsion d’Amorce, a posé les bases d’un principe pollueur-payeur appliqué aux producteurs de micropolluants, qui altèrent les milieux aquatiques. Une mesure retirée en commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale. La chambre basse a entamé l’examen du projet de loi le 20 novembre.


1 : nouvelle organisation territoriale de la République
 
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans :
Environnement Magazine
Pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
  [Vidéo] Environnement TV au coeur des villes
+ de vidéos Environnement TV
Dernier numéro
Décembre 2020
Sommaire
Découvrir
Actu réglementaire
Arrêté du 30 novembre 2020 attribuant à la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de la région Normandie une compétence d'appui au préfet de la région Centre-Val de Loire en matière de maîtrise d'ouvrage de certaines opérations de développement et de modernisation du réseau routier national Lire
Arrêté du 1er décembre 2020 relatif à la mise en œuvre d'un second arrêt temporaire aidé des entreprises de pêche à pied et de récolte de végétaux marins sur le rivage dans le cadre de l'épidémie du covid-19 Lire
Arrêté du 9 novembre 2020 portant nomination au conseil scientifique de l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement Lire
Arrêté du 27 novembre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Etablissement public Grand Paris Aménagement Lire
Arrêté du 19 novembre 2020 fixant la liste des amphibiens et des reptiles représentés dans le département de la Guyane protégés sur l'ensemble du territoire national et les modalités de leur protection Lire
Décret n° 2020-1495 du 2 décembre 2020 modifiant le décret n° 2018-211 du 28 mars 2018 relatif à l'expérimentation de véhicules à délégation de conduite sur les voies publiques Lire
Arrêté du 1er décembre 2020 portant nomination au conseil scientifique de l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement Lire
Arrêté du 24 novembre 2020 modifiant l'arrêté du 16 mars 2020 fixant la liste des emplois de conseiller d'administration de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables Lire
Arrêté du 26 novembre 2020 modifiant la répartition des postes offerts au titre de l'année 2020 au recrutement sans concours dans le grade d'adjoint administratif des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique ouvert par arrêté du 7 juillet 2020 Lire
Arrêté du 26 novembre 2020 modifiant la répartition des postes offerts au titre de l'année 2020 au recrutement sans concours dans le grade d'agent d'exploitation des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique ouvert par arrêté du 7 juillet 2020 et modifié par arrêté du 9 octobre 2020 Lire
Arrêté du 26 novembre 2020 modifiant le nombre de postes offerts au titre de l'année 2020 au concours externe d'agent d'exploitation principal des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique ouvert par arrêté du 7 juillet 2020 et modifié par arrêté du 9 octobre 2020 Lire
Arrêté du 19 novembre 2020 portant nomination de membres de missions régionales d'autorité environnementale du Conseil général de l'environnement et du développement durable (MRAe) Lire
Arrêté du 21 novembre 2020 relatif aux mesures transitoires du régime de certification des compétences des personnes physiques réalisant l'inspection périodique des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles dont la puissance frigorifique est supérieure à 12 kilowatts Lire
Arrêté du 10 novembre 2020 portant agrément de l'association Saint Vincent de Paul Lire
Décret du 27 novembre 2020 autorisant la société Orano Cycle à modifier l'installation nucléaire de base n° 116, dénommée « UP3-A », implantée dans l'établissement de La Hague (département de la Manche) et modifiant le décret du 12 mai 1981 autorisant la Compagnie générale des matières nucléaires à créer, dans son établissement de La Hague, des usines de traitement d'éléments combustibles irradiés provenant des réacteurs nucléaires à eau ordinaire. Usine dénommée « UP 3-A » Lire
Décret du 27 novembre 2020 modifiant le périmètre des installations nucléaires de base n° 111 et n° 112 de la centrale nucléaire de Cruas, exploitées par la société Electricité de France - Société Anonyme (EDF-SA) et situées sur les territoires des communes de Cruas et de Meysse (département de l'Ardèche) Lire
Décret n° 2020-1455 du 27 novembre 2020 portant réforme de la responsabilité élargie des producteurs Lire
Délibération n° 2020-278 du 19 novembre 2020 portant vérification de la conformité du barème des tarifs réglementés de vente de gaz proposé par Engie pour le mois de décembre 2020 Lire
Arrêté du 23 novembre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Etablissement public Grand Paris Aménagement Lire
Arrêté du 25 novembre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'établissement public chargé de l'aménagement de la Ville nouvelle de Sénart Lire
À lire également
Le comité de bassin de Loire-Bretagne a adopté son projet de Sdage 2022-2027
Le comité de bassin de Loire-Bretagne a adopté son projet de Sdage 2022-2027
Le nouveau Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (Sdage) pourra être consulté par le public à partir de février 2021.
[Tribune] L’eau, enjeu majeur de la ville de demain
[Tribune] L’eau, enjeu majeur de la ville de demain
Gabriel Della-Monica, fondateur de l'entreprise grenobloise spécialisée dans la préservation de l’eau et de l’énergie Hydrao, pointe la nécessité d'inclure la préservation de l'eau dans la politique de la ville. Il revient sur la responsabilité des maires pour concilier croissance urbaine et gestion durable des ressources en eau et liste les différents leviers qu'ont les élus pour y parvenir.
Lancement de l'Accélérateur Eau pour accompagner les TPE et PME de la filière
Lancement de l'Accélérateur Eau pour accompagner les TPE et PME de la filière
Les acteurs de l'eau réunis au sein de la Filière française de l'eau, Bpifrance et les pouvoirs publics, ont lancé le programme d'accompagnement « Accélérateur Eau », destiné aux TPE-PME.
Nouvelle gamme de presses à bande
Nouvelle gamme de presses à bande
Andritz présente une nouvelle gamme de presses à bande, la SME-Q et la SMX-Q, spécialement conçue pour les industries de l’environnement.
Suez-Veolia : au Sénat, Engie défend sa position
Suez-Veolia : au Sénat, Engie défend sa position
Longuement interrogé par les sénateurs, le président d’Engie Jean-Pierre Clamadieu s’est exprimé sur son rôle dans la cession de ses parts à Veolia, contre l’avis de Suez, et sur l’avenir de l’énergéticien.
L’Agence de l’eau Artois-Picardie valide son plan de relance 2021
L’Agence de l’eau Artois-Picardie valide son plan de relance 2021
L’Agence de l’eau Artois-Picardie a voté un plan de 35 millions d’euros d’aides au secteur pour l’année 2021.
[Entretien] Carrefour des gestions locales de l'eau : décalé aux 5 et 6 mai, il offrira de l'inédit
[Entretien] Carrefour des gestions locales de l'eau : décalé aux 5 et 6 mai, il offrira de l'inédit
Alors que les rumeurs bruissaient, la nouvelle est finalement tombée : le Carrefour des gestions locales de l’eau est reporté au mois de mai 2021. Plus qu’un changement de dates, le salon se réinvente complètement avec une proposition inédite de parcours de visite virtuel dans les allées du parc des expositions de Rennes. Nous avons rencontré Sophie Noël, directrice des événements chez IdealCo, pour en savoir plus.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Événements
Pollutec 2020
1er Décembre 2020
Confs'Amiante Hors-série Indus
8 Décembre 2020
Energaïa Live
9 Décembre 2020
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE (h/f)
- Technicien Traitement des Eaux H/F
- Technicien / Technicienne en hygiène et environnement
- Acheteur Travaux, Prestations et Facility Management F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.