Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Journée mondiale de l'eau : l'ONU appelle à investir dans l'adaptation et l'atténuation face aux changements climatiques

Partager :
Journée mondiale de l'eau : l'ONU appelle à investir dans l'adaptation et l'atténuation face aux changements climatiques
Par E.G, le 23 mars 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
A l’occasion de la journée mondiale de l’eau ce dimanche 22 mars, les Nations Unies ont publié leur rapport annuel sur la mise en valeur des ressources en eau.

« Les changements climatiques affecteront la disponibilité, la qualité et la quantité d’eau nécessaires aux besoins humains élémentaires », alerte le rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau. Les auteurs de ce rapport publié dimanche 22 mars appellent les autorités à s’engager plus fortement afin de garantir l’accès à l’eau potable et à l’assainissement. «  Alors que d’ores et déjà 2,2 milliards de personnes ne disposent pas d’un accès à l’eau potable et que 4,2 milliards - soit plus de la moitié de la population mondiale - sont privées de systèmes d’assainissement sûrs, le défi est considérable », est-il souligné.

Ce rapport précise qu’en un siècle, la consommation mondiale d’eau à été multipliée par six. Elle augmente d’environ 1% par an. « Les changements climatiques, et l’augmentation des événements extrêmes qu’ils provoquent – tempêtes, inondations, sécheresses –, aggraveront la situation des pays en situation de "stress hydrique" », expliquent les auteurs. Sans compter que ces changements détériorent également la situation dans les régions sans problèmes de ressources.

Un impact sur la biodiversité et la santé humaine

L’ONU alerte sur les impacts de l’augmentation de la température de l’eau et la diminution de l’oxygène dissoute. Ceci entraînera « la diminution de la capacité d’autoépuration des bassins d’eau douce et affecteront ainsi la qualité de l’eau : risques accrus de pollution de l’eau, contamination pathogène causés par les inondations ou par des concentrations plus élevées de polluants pendant les périodes de sécheresse », explique le rapport. Impactant de fait la production alimentaire, mais également la santé humaine, physique et mentale. Par ailleurs, les forêts et zones humides sont particulièrement menacées d’une réduction de la biodiversité.

« Une grande partie des effets des changements climatiques sur la ressource en eau se manifestera dans les zones tropicales, où se trouve la plupart des pays en développement, avec des conséquences potentiellement apocalyptiques pour les petits États insulaires dont certains seront probablement rayés de la carte », alerte l’ONU. Autres zones particulièrement vulnérables : les régions montagneuses et septentrionales, « alors que les glaciers et les neiges éternelles fondent partout dans le monde ».

Investir pour l’adaptation et l’atténuation

Le rapport propose donc de mettre en œuvre des mesures d’adaptation et d’atténuation. « L’adaptation englobe une combinaison d’options naturelles, techniques et technologiques, ainsi que des mesures sociales et institutionnelles pour atténuer les dommages et exploiter les quelques conséquences positives des changements climatiques », précise l’ONU. En ce qui concerne l’atténuation, le rapport préconise des interventions humaines afin de réduire les émissions de gaz à effet de ses, « tout en exploitant les puits de carbone afin de diminuer la quantité de CO2 et autres GES présente dans l’atmosphère. »

L’ONU attire l’attention sur l’importance d’une bonne gestion des eaux usées, qui, non traitées, sont « une source importante de méthane, un puissant gaz à effet de serre ». Le rapport souligne que 80 à 90% des eaux usées sont rejetées sans traitement à l’échelle mondiale.

Audrey Azoulay, directrice générale de l’Unesco regrette que « le mot "eau" apparaît rarement dans les accord internationaux sur le climat. (…) Si une majorité de pays reconnaissent l’eau dans leur portefeuille d’actions, moins nombreux sont ceux qui ont estimé les coûts de ces actions et moins nombreux encore ceux qui ont mis en avant des projets précis ». Les auteurs du rapport appellent ainsi à intégrer systématiquement la planification de l’adaptation et de l’atténuation dans les investissements dans le domaine de l’eau, « de manière à rendre ces opérations plus attrayantes pour les bailleurs de fonds ».
Photo : Satkhira, Bangladesh, juillet 2016 / Solidarités International / DR
  [Vidéo] Des bambous pour traiter les eaux usées
Rendez-vous à Miramas dans les Bouches-du-Rhône, où la jeune pousse Bamboo For Life nous fait visiter l'une de ses stations d'épuration constituée de bambous !
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Arrêté du 29 mai 2020 portant admission à la retraite (ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts) Lire
Arrêté du 29 mai 2020 portant admission à la retraite (ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts) Lire
À lire également
Info-secheresse.fr, une plateforme de surveillance des sécheresses
Info-secheresse.fr, une plateforme de surveillance des sécheresses
Imageau lance info-secheresse.fr, une plateforme gratuite pour surveiller en temps réel l’évolution de la ressource hydrique à destination des acteurs publics et privés de l’eau.
Les résidus de pesticides retrouvés dans l'eau du robinet sont en majorité des perturbateurs endocriniens
Les résidus de pesticides retrouvés dans l'eau du robinet sont en majorité des perturbateurs endocriniens
Ce mercredi 17 juin, l'ONG Générations Futures, publie un rapport qui démontre que les résidus de pesticides trouvés dans l'eau du robinet sont majoritairement des perturbateurs endocriniens ou des agents cancérogènes mutagènes ou toxiques.
Les rencontres nationales de la gestion des eaux à la source auront lieu en octobre prochain
Les rencontres nationales de la gestion des eaux à la source auront lieu en octobre prochain
Les Rencontres nationales des acteurs de l'ANC laissent place en 2020 aux Rencontres nationales de la gestion des eaux à la source. Elles auront lieu les 13 et 14 octobre prochains au Parc des exposition de Dijon.
Sécheresse : les acteurs du bassin Adour-Garonne signent une convention
Sécheresse : les acteurs du bassin Adour-Garonne signent une convention
Ce mercredi 1er juillet, les acteurs de l'eau du bassin Adour-Garonne ont signé une convention pour lutter contre la sécheresse.
Karine Bonacina à la tête de la délégation de Montpellier de l’agence de l’eau RMC
Karine Bonacina à la tête de la délégation de Montpellier de l’agence de l’eau RMC
Karine Bonacina a pris, le 1er juin, la direction de la délégation territoriale de Montpellier de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse.
[Dossier] Eaux pluviales : MicroMegas compare systèmes centralisés et gestion à la source
[Dossier] Eaux pluviales : MicroMegas compare systèmes centralisés et gestion à la source
Piloté entre 2015 et 2019 par l’Insa de Lyon, le programme de recherche MicroMegas a comparé l’efficacité de systèmes à la source et centralisés sur l’abattement de micropolluants dans les rejets urbains de temps de pluie. Affichant les meilleures performances, les systèmes diffus, noues en tête, ont prouvé leur intérêt pour abattre les différentes familles de micropolluants.
[Vidéo] Des bambous pour traiter les eaux usées
[Vidéo] Des bambous pour traiter les eaux usées
Rendez-vous à Miramas dans les Bouches-du-Rhône, où la jeune pousse Bamboo For Life nous fait visiter l'une de ses stations d'épuration constituée de bambous !
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Paysagiste H/F
- Agent d'exploitation H/F
- Jardinier / Jardinière paysagiste
- CHARGE(E) ETUDES FTTH F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.