Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Une unité mobile BWT pour recycler les eaux usées des industriels

Partager :
Une unité mobile BWT pour recycler les eaux usées des industriels
Par V.V, le 28 juillet 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Actuellement en phase d’essais, la solution s’appelle BWT PLUG&REUSE et s’adresse aux industriels désireux de recycler les eaux perdues sur leur site grâce à un conteneur mobile et modulable. L’objectif : mettre en place une gestion plus responsable de l’eau afin d’économiser cette ressource et préserver l’environnement, notamment lors des pics de production ou en cas de stress hydrique.
 
Alors que de plus en plus d’industriels sont soumis à des périodes de restriction d’eau, le ReUse est un levier d’efficacité hydrique majeur de l’usine efficiente. Partant de ce constat, BWT (filiale du groupe Best Water Technology) a développé le BWT PLUG&REUSE, une unité mobile qui permet à ses clients industriels de tester pendant un ou deux mois, le recyclage in situ de ses eaux perdues (eau sortie de station d’épuration, eaux de process...).
 
Un essai grandeur nature avant d’investir

Le format du conteneur BWT PLUG&REUSE lui permet d’être installé sur site sans aucune modification des installations existantes. Il sera adapté au contexte de chaque industriel : la conception et le dimensionnement des solutions de retraitement des eaux usées à l’intérieur du conteneur sont spécifiques à chaque projet (ultrafiltration, osmose inverse, retraitement des concentrés d’osmose) et résultent d’un audit des installations, ainsi que des préconisations des effluents à traiter et de leurs usages cibles au sein de l’usine, réalisés au préalable par les experts BWT.

Proposée en essai pilote pour les industriels, l’idée est de leur permettre  de s’assurer de la fiabilité du procédé choisi et sécuriser leur investissement.

La solution a déjà séduit un grand industriel français souhaitant recycler l’eau de sa STEP, afin de sécuriser ses installations face au stress hydrique de plus en plus présent sur sa région.  
 
Réutiliser l’eau : un levier de création de valeur pour les industriels

Valoriser les eaux perdues permet de répondre aux exigences d’un cadre réglementaire de plus en plus contraignant d’une part, et constitue d’autre part, un levier de compétitivité via l’amélioration de la performance industrielle.

« Réutiliser l’eau est un levier de création de valeur pour l’industrie qui est une grande consommatrice d’eau dans ses process. Le retraitement des eaux à usage industriel fait aujourd’hui l’objet de solutions innovantes capables d’intégrer les enjeux et les spécificités propres à chaque site industriel », a souligné Raphael Gallais, directeur commercial Industrie & Ventes Internationales chez BWT.
DR
  [Vidéo] Le Covid, accélérateur de la transition écologique
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 21 juillet 2020 portant nomination du président et des membres du Conseil d'orientation pour la prévention des risques naturels majeurs Lire
Arrêté du 10 juillet 2020 fixant les taux de promotion dans certains corps spécifiques relevant de la direction générale de l'aviation civile du ministère de la transition écologique pour l'année 2020 Lire
Décision du 17 juillet 2020 portant délégation de signature (centre ministériel de valorisation des ressources humaines [CMVRH]) Lire
Les plus lus
À lire également
En 2017, 55,8% des communes avaient transféré leurs compétences eau et assainissement aux EPCI
En 2017, 55,8% des communes avaient transféré leurs compétences eau et assainissement aux EPCI
L'Office français de la biodiversité a publié ce vendredi 19 juin, le neuvième rapport national de l'Observatoire des services publics d'eau et d'assainissement, à part des données de l'exercice 2017.
Sécheresse : les acteurs du bassin Adour-Garonne signent une convention
Sécheresse : les acteurs du bassin Adour-Garonne signent une convention
Ce mercredi 1er juillet, les acteurs de l'eau du bassin Adour-Garonne ont signé une convention pour lutter contre la sécheresse.
Seine Grands Lacs obtient une subvention pour son projet de zone d'expansion des crues de la Bassée
Seine Grands Lacs obtient une subvention pour son projet de zone d'expansion des crues de la Bassée
La Commission mixte inondation attribue une subvention de 48 millions d'euros à l'établissement public territorial de bassin Seine Grands Lacs pour son site pilote de la Bassée.
Bassins Rhône-Méditerranée-Corse : 180 millions d'euros pour soutenir la commande publique
Bassins Rhône-Méditerranée-Corse : 180 millions d'euros pour soutenir la commande publique
Mobilisée pour relancer l’économie après la crise sanitaire, l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse vient d’obtenir un élargissement de ses règles d’interventions via l’appel à projets baptisé « Plan de rebond Eau, Climat, Biodiversité ». Un dispositif de près de 180 millions d'euros qui vise à soutenir la commande publique dans le domaine de l’eau.
[Tribune] Lingettes dans les canalisations : cet effet pervers de la crise sanitaire qui menace nos réseaux d’eau
[Tribune] Lingettes dans les canalisations : cet effet pervers de la crise sanitaire qui menace nos réseaux d’eau
Le président directeur général Xylem France, Belgique, Luxembourg et Pays-Bas, Géraud de Saint Exupéry, revient sur le fléau des lingettes jetées dans les toilettes. Pendant la crise du Covid-19, ce geste dévastateur pour les réseaux a été décuplé.
Le CNPA et l'agence de l'eau Seine-Normandie en partenariat pour sensibiliser les professionnels de l'automobile
Le CNPA et l'agence de l'eau Seine-Normandie en partenariat pour sensibiliser les professionnels de l'automobile
L'agence de l'eau Seine-Normandie a signé un contrat de partenariat avec le Conseil des professions de l'automobile (CNPA).
L'agence de l'eau Seine-Normandie mobilise 140 millions d'euros pour la relance du secteur
L'agence de l'eau Seine-Normandie mobilise 140 millions d'euros pour la relance du secteur
L'agence de l'eau Seine-Normandie a adopté un plan de reprise pour soutenir l'investissement et l'emploi dans le secteur de l'eau et des milieux aquatiques dans le bassin de la Seine et des cours d'eau de Normandie.
Tous les articles EAU
Nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Ordonnanceur(se) Soirée H/F
- Responsable Ressources Humaines H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Responsable d’Unité Administrative F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.