Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Des surfeurs équipés de capteurs pour mesurer leur exposition aux polluants chimiques

Des surfeurs équipés de capteurs pour mesurer leur exposition aux polluants chimiques
Les surfeurs seront équipés de capteurs pour mesurer la pollution chimique des eaux. Crédits : Pixabay
Par Abdessamad Attigui, le 13 juillet 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Des surfeurs et des baigneurs seront prochainement équipés de capteurs afin d’analyser la qualité chimique des eaux de baignades. Les données collectées permettront de préciser le niveau d’exposition des baigneurs aux substances chimiques.

Les micropolluants chimiques présents dans les mers et océans peuvent nuire à la santé des baigneurs et surfeurs qui s’éloignent parfois des zones de baignade réglementées. Pour mieux prendre connaissance de ces problématiques, Surfrider Foundation Europe, l’équipe LPTC du laboratoire EPOC (CNRS/université de Bordeaux) et les équipes LER/PAC d’Ifremer Méditerranée, ont lancé le projet CURL « Contamination chimique du milieu marin : contribution à l’évaluation de l’exposition aux substances chimiques pendant les activités de baignades ».

Ce projet, soutenu par LabEx COTE qui réunit des chercheurs en biologie, physique, chimie et sciences socio-économiques, vise à collecter des données sur la qualité chimique des eaux de baignade en équipant les amateurs d’activités nautiques de « kits d’échantillonneurs passifs » pour évaluer l’exposition aux polluants chimiques sur leur lieu de pratique.

Ce mini-capteur permet notamment d’évaluer la présence des micropolluants organiques tels que les pesticides, déchets pharmaceutiques, ou encore les produits de soins corporels, et des micropolluants métalliques comme l’aluminium, cadmium, cuivre, et le mercure.

Une première phase de test

La première phase de test sera lancée dans les prochains jours avec des surfeurs volontaires sur les côtes Atlantique et Méditerranéenne. Les premières données permettront de caractériser précisément « le niveau d’exposition des usagers de la mer aux substances chimiques, information nécessaire à l’estimation des risques sanitaires ».

Les analyses feront l’objet d’interprétations scientifiques et seront ensuite « valorisées à l’échelle locale, nationale et européenne » afin de d’informer les parties prenantes compétentes sur les enjeux relatifs à l’eau, l’environnement et la santé, précise l’organisation Surfrider Foundation Europe.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
[Enquête] Métiers : la filière de l’eau parie sur la formation
[Enquête] Métiers : la filière de l’eau parie sur la formation
La Filière française de l’eau a publié, en mars dernier, la première étude prospective du secteur sur l’emploi, les compétences et les formations à l’horizon 2025. En perspective, des embauches, des compétences qui se diversifient et un effort de formalisation de la formation professionnelle continue.
Le Sedif anticipe les besoins en eau à Paris-Saclay
Le Sedif anticipe les besoins en eau à Paris-Saclay
D’ici 2030, les demandes en eau seront multipliées par trois sur le plateau de Saclay (Essonne). Le Sedif anticipe la croissance des besoins et investit 50 millions d’euros pour renforcer ses capacités d’approvisionnement.
[Dossier] Eau potable : à la recherche de nouvelles ressources alternatives
[Dossier] Eau potable : à la recherche de nouvelles ressources alternatives
Dans un contexte marqué par des périodes de stress hydrique de plus en plus fréquentes, l’utilisation d’eaux non conventionnelles, comme les eaux usées traitées ou les eaux de pluie, est une piste à explorer. Les avantages : alléger la pression sur la ressource et privilégier les prélèvements pour l’alimentation en eau potable.
Déclinaison à l’eau potable de la station de biosurveillance multi-espèces ToxMate
Déclinaison à l’eau potable de la station de biosurveillance multi-espèces ToxMate
A l’origine spécialisée dans les technologies de traitement d’images appliquées aux neurosciences et à la recherche pharmaceutique, ViewPoint a développé un outil de biosurveillance de l’eau qui se base sur l’analyse de trois bio-indicateurs et non un seul comme la plupart des solutions déjà existantes. Après un premier développement pour les eaux usées présenté lors de Pollutec Online 2020, elle présente une nouvelle version pour les usines de potabilisation.
Véhicule d’intervention d’urgence en dessalement
Véhicule d’intervention d’urgence en dessalement
La société Aquapure Systems est spécialisée depuis 2014 dans les procédés de filtration des eaux grises, polluées ou salées (cf. filtres à disques et filtration membranaire ; bioréacteur à membrane). Elle a mis au point des unités spécifiquement destinées aux interventions d’urgence en dessalement.
Les plages marseillaises ensevelies sous les déchets, Surfrider dénonce la surconsommation
Les plages marseillaises ensevelies sous les déchets, Surfrider dénonce la surconsommation
Des tonnes de déchets se sont échouées sur les plages marseillaises. Une conséquence directe des inondations survenues lundi 04 octobre et qui met en lumière l'enjeu de gestion des déchets dans la cité phocéenne.
Un kit d’analyse instantanée de bactéries et d’aide à la décision pour les agents d’exploitation
Un kit d’analyse instantanée de bactéries et d’aide à la décision pour les agents d’exploitation
GL Biocontrol, fabricant français de kits d’analyse rapide de bactéries par ATP-métrie, propose aux régies des eaux et délégataires de services une solution clés en main : DENDRIDIAG®SW. Doté d’une nouvelle application d’aide à la décision pour les opérateurs, ce kit 2 en 1 leur permet de décider et d’agir sur le terrain.
Tous les articles EAU
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.