EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneEAU

Déclinaison à l’eau potable de la station de biosurveillance multi-espèces ToxMate

Par A.L. Publié le 6 octobre 2021.
Déclinaison à l’eau potable de la station de biosurveillance multi-espèces ToxMate
Une nouvelle version du ToxMate pour les usines de potabilisation. Crédits : Viewpoint
Newsletters gratuites
Archiver cet article
A l’origine spécialisée dans les technologies de traitement d’images appliquées aux neurosciences et à la recherche pharmaceutique, ViewPoint a développé un outil de biosurveillance de l’eau qui se base sur l’analyse de trois bio-indicateurs et non un seul comme la plupart des solutions déjà existantes. Après un premier développement pour les eaux usées présenté lors de Pollutec Online 2020, elle présente une nouvelle version pour les usines de potabilisation.

Dans le cadre du projet européen (SME Instrument H2020), une station de biosurveillance a été installée sur un site de potabilisation permettant de contrôler en temps réel la qualité globale de l’eau d’une rivière avant traitement. L’objectif est de vérifier sa bonne qualité tout au long de l’année. Durant 14 mois d’analyse, le dispositif a été connecté à différentes étapes de traitement (décantation, charbon actif, etc.) afin de mesurer les bonnes performances de traitement en dynamique.

Pour s’adapter à ce marché où les niveaux potentiels de contamination chimique des eaux sont beaucoup plus faibles, la sensibilité de l’outil a été augmentée et vérifiée par des tests en laboratoire et sur site. L’outil offre ainsi une sensibilité aux composés chimiques et émergents et des capacités de détection très fines (inférieures à 5 µg pour les HAP et pesticides par exemple), fiabilisées sur le long terme par le renouvellement mensuel des organismes biologiques.

Observation de trois espèces 

Le ToxMate analyse le comportement de trois espèces d’invertébrés aquatiques soumises en continu au flux d’eau. Ces trois espèces (Gammarus fossarum, Erpodbella testaca et Radix auricularia) réagissent à une grande variété de matières toxiques et constituent des bio-indicateurs fiables et performants du niveau de pollution de l’eau. Ainsi, le ToxMate peut détecter en quelques minutes une présence anormale de contaminants chimiques à des concentrations cohérentes avec les nouvelles exigences européennes. Une alerte est alors immédiatement transmise aux gestionnaires de site.

Concrètement, un flux continu de l’eau à analyser est dérivé afin d’alimenter un module de conditionnement de ToxMate, avant d’entrer en contact avec les organismes biologiques. Le suivi est assuré sur site, en temps réel, 24h/24h. Une interface en ligne génère les alertes en cas de dépassement de seuils de toxicité prédéfinis lors du paramétrage.
Implanté en station de potabilisation, le ToxMate permet le contrôle de la ressource en eau en amont et la surveillance de la qualité de l’eau tout au long du process de traitement.

Cette solution en ligne permet une évaluation complémentaire aux mesures réglementaires. Caractéristiques techniques : 3 systèmes de traitement d’images - 16 individus (sondes biologiques) pour chacune des 3 espèces
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
EJ développe des formations sur les dispositifs de voirie
15 novembre 2022
EJ développe des formations sur les dispositifs de voirie Avec son nouveau service formation, EJ souhaite partager son expertise avec les collectivités pour leur permettre de mieux identifier les solutions les plus adaptées à leur environnement.
Au Cameroun, dérivation de La Sanaga pour l’aménagement hydroélectrique de Nachtigal 
30 septembre 2022
Au Cameroun, dérivation de La Sanaga pour l’aménagement hydroélectrique de Nachtigal  La dérivation provisoire du fleuve La Sanaga permettra au groupement constructeur d’avancer dans le chantier du système hydroélectrique de Nachtigal. Avec une puissance installée de 420 MW, cette installation hydroélectrique fournira l’équivalent de 30 % de la capacité de production d’énergie du Cameroun.
Avis des pros/2 | Hydroway, le revêtement perméable en granulats
12 juillet 2022
Avis des pros/2 | Hydroway, le revêtement perméable en granulats Composé de granulats naturels et d’un liant, le revêtement Hydroway permet l’infiltration des eaux pluviales avec des propriétés de résistance intéressantes. En plus de son produit phare, la société JDM Expert commercialise aujourd’hui un nouveau revêtement écologique.
Tous les articles EAU
[Vidéo] 3 questions à Stéphanie Gay, directrice du Salon des maires et des collectivités locales
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Ouvrier viticole tractoriste H/F
- Responsable de Territoire H/F
- Technicien / Technicienne en environnement industriel
- Consultant junior en analyse financière, sociale et économique - Lyon F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola