EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ EAU

Début des travaux pour le bassin de rétention du ru Saint-Baudile en Seine-Saint-Denis

Par La rédaction. Publié le 2 décembre 2022.
Début des travaux pour le bassin de rétention du ru Saint-Baudile en Seine-Saint-Denis
Le plan bassin de la Seine-Saint-Denis est doté de 100 millions d'euros. Crédit: département Seine-Saint-Denis.
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Destinée à prévenir les inondations et à réduire les rejets d’eaux polluées dans la Marne, la construction de ce bassin rentre également dans le cadre des JO 2024 pour les épreuves nautiques dans la Seine.

Le ru Saint-Baudile est un ancien ruisseau qui a été peu à peu canalisé durant le XXe siècle et intégré au réseau d’assainissement départemental. Lors de pluies très fortes, il déborde, créant régulièrement des inondations dans le secteur de Gagny et de Neuilly-sur-Marne. Le futur bassin de rétention a pour double objectif de lutter contre ces inondations et de réduire la pollution rejetée dans la Marne, un affluent de la Saine.

Un stockage de 30.000 mètres cubes
Ce bassin, enterré et étanche, permettra un stockage utile de 30.000 m3. De forme oblongue, il fera 25 mètres de profondeur, 60 mètres de long, 30 mètres de large, et sera complété de 819 mètres linéaires de collecteurs (évacuation, vidange et alimentation). Les travaux sont menés par quatre groupements d’entreprises : Razel Bec, Eiffage Génie Civil, EITM et Inéo, sous maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre du département de la Seine-Saint-Denis, pour une mise en service prévue au printemps 2024. Le coût global du projet est de 53 millions d’euros (TTC), financés par le département de la Seine-Saint-Denis (19 M€), l’agence de l’eau Seine-Normandie (19 M€), et le Syndicat interdépartemental d’assainissement de l’agglomération parisienne (15 M€).

Objectif JO 2024
Plusieurs épreuves des JO2024 auront lieu dans la Saine. C’est dans cet objectif qu’a été signé le plan qualité de l’eau et baignade, copiloté par la préfecture de la région Ile-de-France, la préfecture de Paris et la mairie de Paris, et auquel le département de la Seine-Saint-Denis s’est associé en signant un protocole en octobre 2019. Ce protocole définit comme axes de travail la mise en conformité de la collecte des eaux usées par la création et la rénovation de réseaux publics et par la correction des mauvais branchements publics et privés, ainsi que la construction d’ouvrages de régulation et d’amélioration de réseaux d’eaux usées, tel que le bassin de rétention du ru Saint-Baudile.

Un plan d’investissement bassin doté de 100 millions d’euros
Cet engagement s’inscrit plus largement dans le cadre du plan d’investissement bassin, adopté en 2018 par le département de la Seine-Saint-Denis et doté de 100 millions d’euros, afin d’optimiser la gestion des 700 kilomètres de réseau d’assainissement départemental. Le département gère aujourd’hui 33 bassins de rétention, travaille actuellement à la reconstruction d’un bassin (Maurice Audin à Clichy-sous-Bois), à la création de 2 autres (Ru Saint-Baudile à Gagny, Fontaine des Hanots à Montreuil) et projette la création de 5 autres bassins à l’horizon 2030.
 

 
 
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
15 juin 2023
Sénéo et Aquavesc : au service de l’intérêt public Début mai, Sénéo et Aquavesc, deux des grands producteurs d’eau potable de l’Ouest francilien, ont annoncé leur association. Le but de ce partenariat est l’achat d’infrastructures situées sur leurs territoires de desserte et qui leur permettrait dans une vision à long terme d’installer une gouvernance publique sur des actifs « essentiels », liés à la production et la distribution d’eau potable.
Sénéo et Aquavesc : au service de l’intérêt public
3 mai 2023
Aquavesc et Sénéo se lient pour maîtriser les actifs de production d'eau Aquavesc et Sénéo lancent une association qui vise à se réapproprier l'outil industriel de production de l'eau. Première étape du projet : le rachat des usines du groupe Suez afin d'assurer la durabilité du service rendu.
Aquavesc et Sénéo se lient pour maîtriser les actifs de production d'eau
25 septembre 2023
Suez signe deux nouveaux contrats dans l’eau et les déchets en Chine Suez annonce la signature de deux nouveaux contrats dans les secteurs de l’eau et des déchets. Le groupe lance à Chongqing une nouvelle usine d’eau potable et un premier projet de valorisation des matières plastiques à Shanghai. 
Suez signe deux nouveaux contrats dans l’eau et les déchets en Chine
Tous les articles EAU
[Vidéo] Bordeaux poursuit sa mue végétale
VIDÉO
[Vidéo] Bordeaux poursuit sa mue végétale
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Ouvrier / Ouvrière paysagiste
- Consultant en Lean Management F/H
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Technicien SAV Recyclage et Valorisation (H/F)
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola