EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ EAU

Veolia remporte la délégation 2025-2036 du Sedif

Par VM. Publié le 25 janvier 2024.
Veolia remporte la délégation 2025-2036 du Sedif
Comité syndical du Sedif le 25 janvier 2024. Crédit Nicolas Fagot/Sedif.
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
C’est la fin d’un feuilleton qui a commencé en avril 2023 avec la rupture de la confidentialité des offres de Suez, une rupture qui est intervenue à la suite d’un dysfonctionnement informatique. Le marché d’un montant de 4 milliards d’euros a été remporté par la société Veolia, que le syndicat a jugé « comme présentant le meilleur avantage économique global pour l’autorité concédante ».

C’est lors du comité syndical du 25 janvier 2024 que les offres des deux soumissionnaires – Veolia et Suez – ont été examinées. L’offre de Veolia obtient la meilleure note globale au regard des critères pondérés de jugement des offres prévus dans le règlement de consultation (à savoir les critères « Économie du service, tarification » pour 35 %, « Travaux OIBP et autres opérations » pour 25 %, « Gestion technique du service, système d’information, développement durable, recherche et innovation » pour 15 %, « Risques supportés et engagements proposés » pour 10 %, « Qualité du service rendu à l’usager » pour 10 %, et « Gouvernance et ressources humaines » pour 5 %).

Travaux de filtration membranaire jugés plus performants
Dans les atouts de l’offre Veolia relevés lors du comité syndical figure une baisse du tarif : « La part délégataire de la facture sera inférieure de plus de 6 % par rapport à son niveau au dernier trimestre 2023. » Le deuxième point particulièrement examiné est la mise en œuvre d’unités de filtration membranaire incluant des membranes d’osmose inverse basse pression (OIBP) sur les deux usines de Choisy-le-Roi et de Neuilly-sur-Marne, qui « permettent de traiter la totalité du débit des usines jusqu’à 400 000 m3 /jour par usine, de réduire la teneur en calcaire, d’abattre près de 80 % des micropolluants, taux très élevé seulement possible par les techniques d’OIBP et d’aller vers une eau sans chlore », selon les engagements pris par le Syndicat des eaux d’Île-de-France. L’offre de Veolia a été jugée sur le plan des travaux OIBP comme étant plus performante que celle de Suez.

Un rendement de réseau accru
Veolia propose également un rendement de réseau supérieur à 93 % à partir de 2028 inclus, très au-delà du rendement actuel de 90,44 %, grâce notamment à la pose de plus de 10.000 capteurs de fuite sur le réseau. « Des investissements du concessionnaire accrus par rapport au contrat actuel pour le maintien en excellent état du patrimoine du service (plus de 270 millions d’euros de renouvellement des équipements et réhabilitation d’installations – hors réseau – sur la durée de la délégation contre environ 120 millions d’euros dans le contrat actuel sur douze ans) », note la synthèse des deux offres.

Engagements environnementaux et sociaux
La refonte du télérelevé et l’engagement sur une empreinte environnementale positive à compter de 2030 comprenant 4 composantes (carbone, eau, matériaux et biodiversité), au-delà du « zéro carbone » aujourd’hui en place, avec un volet « hydrogène » ont également pesé dans la balance. A ces principales mesures s’ajoutent des engagements sur le taux de satisfaction clients (malgré une baisse des effectifs), des implications sociales à destination de copropriétés en difficulté (portant sur 30.000 foyers). Veolia poursuit ainsi une mission engagée maintenant depuis plus de 100 ans auprès du Sedif, à la majorité absolue du conseil syndical du Sedif.



 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
30 novembre 2023
Est Ensemble : la nouvelle régie publique de l’eau sera opérationnelle le 1er janvier 2024 Alors que la mise en service de la nouvelle régie publique approche, les élus ont statué le 28 novembre sur la future tarification de l’eau et de l’assainissement sur le territoire de l'est parisien. Ont notamment été décidées la gratuité de l’abonnement à l’eau potable et des 10 000 premiers litres de consommation.
Est Ensemble : la nouvelle régie publique de l’eau sera opérationnelle le 1er janvier 2024
12 mars 2024
Dossier/2 | La communauté d’agglomération Grand Lac recrute autrement La reprise en régie de la gestion de l’eau correspond à une quarantaine de postes à pouvoir. En plus des outils habituels de recrutement, Grand Lac a organisé un forum de l’emploi sous la forme d’une journée portes ouvertes. Le service RH a aussi participé à l’événement « Du stade vers l’emploi », initié par France travail.
Dossier/2 | La communauté d’agglomération Grand Lac recrute autrement
13 février 2024
Fontaines d'eau obligatoires : le lavabo, réglo mais vieillot Depuis janvier 2022, les établissements recevant du public (ERP) sont censés héberger des fontaines reliées au réseau public d’eau potable. Les lavabos sont bien assimilés à des points d'eau. Mais encore faut-il que ceux-ci soient bien indiqués, accessibles et pratiques.
Fontaines d'eau obligatoires : le lavabo, réglo mais vieillot
Tous les articles EAU
Microlino : l'essai de la puce électrique
VIDÉO
Microlino : l'essai de la puce électrique
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Ingénieur Sûreté Nucléaire Défense F/H
- Ingénieur QHSE F/H
- Ingénieur Système d’Information H/F
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola