Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Eau > Tamponnement de l’eau pluviale en milieu contraint
EAU

Tamponnement de l’eau pluviale en milieu contraint

PUBLIÉ LE 22 MAI 2024
VM
Archiver cet article
Tamponnement de l’eau pluviale en milieu contraint
Crédit : Polieco.
Présent sur le salon Cycl’Eau à Douai les 29 et 30 mai, Polieco présentera ses solutions, avec entre autres, la cuve Tamp’eau Hybride. Cette cuve a été installée sur un chantier parisien. Retour d’expérience.

Les travaux de rénovation de l’EHPAD de la congrégation des Petites Sœurs de l’Assomption dans le XVe arrondissement de Paris ont débuté en septembre 2023. Ce chantier, qui englobe la rénovation et l’extension de la cuisine, ainsi que de la salle de restaurant, permettra d’accueillir 108 personnes assises par service. Dans le cadre de ces travaux, la cuve Tamp’eau Hybride de Polieco France a été sélectionnée pour la gestion des eaux pluviales. Installé en janvier dernier, le maître d’œuvre a choisi ce produit en raison de sa compacité qui s’adapte aux contraintes de la rénovation urbaine et à la gestion de l’eau pluviale sur site.

Un volume de 4 m3 pour stocker et infiltrer
« Nous avons dû faire face à diverses contraintes, notamment liées à l’environnement et au fait que le chantier se déroule sur un site occupé. Conformément aux exigences du PLU de la Ville de Paris, qui requiert que les eaux pluviales soient gérées au maximum à la parcelle, nous avons dû trouver des solutions innovantes. C’est lors d’une formation sur la réutilisation des eaux pluviales que nous avons eu connaissance du Tamp’eau Hybride de Polieco France. Ce dispositif répond à nos exigences en termes de récupération, d’infiltration des eaux pluviales, et d’évacuation vers le réseau d’assainissement urbain en dernier recours. La cuve que nous avons installée s’est révélée être compacte et adaptable, avec un volume minimum de 4 m³. Bien que le système de récupération pour l’arrosage ne soit pas encore opérationnel, la partie infiltration fonctionne parfaitement, permettant une gestion efficace des eaux pluviales de l’extension. Les 4 m³ de rétention nous ont permis d’infiltrer les eaux de pluie lentement, même après un hiver particulièrement pluvieux », précise Camille Patenôtre, architecte de Bidot Architectes Associés.
 
Une capacité totale de 10.000 litres
Fabriquée en France à partir de tubes annelés SN8 en polyéthylène haute densité (PEHD) 100 % recyclé, la cuve Tamp’eau hybride offre plusieurs avantages clés qui ont été essentiels dans ce contexte particulier. Cette solution monobloc de gestion des eaux pluviales à la parcelle peut contenir jusqu’à 10.000 litres de capacité totale. Sa conception monobloc assure une étanchéité totale, éliminant ainsi tout risque de fuites, tandis que sa légèreté facilite le transport, la manutention et permet une installation rapide et aisée. De plus, sa modularité ajuste les capacités de stockage et d’infiltration en fonction des besoins spécifiques du chantier. Par ailleurs, sa résistance aux charges roulantes autorise une installation sous les voies d’accès sans compromettre leur fonctionnalité, préservant ainsi les espaces verts environnants. Cette solution associe en un seul élément plusieurs fonctions : une partie de stockage de 2 m pour récupérer les eaux pluviales, une partie de 2 m pour le tamponnement et une zone permettant l’infiltration, zone protégée par l’aquatextile GeoClean de Tencate afin de dépolluer les eaux de ruissellement, lors de l’infiltration.

 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Suez et Vodafone déploient la télérelève au niveau monde
Suez et Vodafone déploient la télérelève au niveau monde
« Nous formons les personnes à la gestion de l’ouvrage, à sa maintenance pour qu’ils se l’approprient »
« Nous formons les personnes à la gestion de l’ouvrage, à sa maintenance pour qu’ils se l’approprient »
Veolia lance une première installation de régénération par échange d’ions en Chine
Veolia lance une première installation de régénération par échange d’ions en Chine
Hydreka rejoint le groupe Claire
Hydreka rejoint le groupe Claire
Tous les articles Eau
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS