Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Energie > Le passeport efficacité énergétique au banc d'essai
ENERGIE

Le passeport efficacité énergétique au banc d'essai

PUBLIÉ LE 1er DÉCEMBRE 2014
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Toute l'information de cette rubrique est dans : Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Les conseils régionaux de Midi-Pyrénées, d'Aquitaine, de Franche-Comté et d'Alsace ainsi que plusieurs grandes agglomérations, dont Paris, expérimentent depuis le 30 octobre, en partenariat avec Effinergie, le passeport efficacité énergétique du Shift Project. Le groupe de réflexion confectionne cet outil en ligne gratuit depuis plus d'un an, dans l'espoir d'inciter les ménages à améliorer la performance énergétique de leurs logements. C'est en son sein qu'est né ce concept de carnet de santé numérique du logement, qui trouve maintenant une traduction dans le projet de loi sur la transition énergétique. Ce dernier l'imposera aux bâtiments neufs à compter de 2017. « Ce dispositif nous semble trop timide pour répondre aux forts enjeux de la rénovation énergétique en France », regrette Brice Mallié, qui a conduit le groupe de travail du Shift Project. Le passeport ne suggère pas uniquement de ce nt ra li s e r les caractéristiques du logement et l'historique des travaux. Il constitue un outil de planification de tous les projets de travaux des ménages (même ceux qui ne sont pas directement liés à l'environnement ou à l'énergie), une interface avec les professionnels du bâtiment, propose tableaux de bord, conseils et alertes… « Les ménages peuvent dès à présent créer leur passeport en ligne. Après avoir fait auditer leur logement, pour un coût d'environ 400 euros qui pourrait à terme être financé par les CEE par exemple, ils seront guidés dans le choix d'une des vingt-trois combinaisons de travaux prédéfinies », détaille Brice Mallié. Évolutif et ayant vocation à se connecter à d'autres systèmes comme le Coach Copro de l'Agence parisienne du climat, l'outil sera testé jusqu'en juin 2015.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Lhyfe et Source Galileo s’associent pour produire de l’hydrogène vert et renouvelable au Royaume-Uni et en Irlande
Lhyfe et Source Galileo s’associent pour produire de l’hydrogène vert et renouvelable au Royaume-Uni et en Irlande
Nucléaire : Dominique Le Guludec, nouvelle présidente du Comité éthique et société de l’Andra
Nucléaire : Dominique Le Guludec, nouvelle présidente du Comité éthique et société de l’Andra
Dossier/3 | Formation hydrogène : HRS, un pionnier engagé dans la formation de ses salariés
Dossier/3 | Formation hydrogène : HRS, un pionnier engagé dans la formation de ses salariés
De la chaleur décarbonée pour un spécialiste du séchage industriel
De la chaleur décarbonée pour un spécialiste du séchage industriel
Tous les articles Energie
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS