Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Chers abonnés, Chers lecteurs,
Dans cette période difficile, nous tenons à vous assurer de l'engagement de nos équipes de rédaction et de tout notre personnel pour continuer à vous informer sur l'activité de votre secteur. Il s'agit d'une période où la communication est plus que jamais primordiale.
Ensemble, nous continuerons à connecter les secteurs de l'environnement.
Menu

ÉNERGIE
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Précarité énergétique : 6,8 millions de Français concernés

Partager :
Précarité énergétique : 6,8 millions de Français concernés
Par E.G, le 7 janvier 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
D’après l’Observatoire national de la précarité énergétique, 6,8 millions de Français sont touchés par la précarité énergétique, soit 233.000 de plus qu’en 2018.

Ce mardi 7 janvier, l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE), publie les résultats de son tableau de bord 2019. « 6,8 millions de personnes sont fragilisées par la précarité énergétique, au sens économique, soit une légère hausse par rapport à l’année dernière », remarque l’ONPE.

Pour établir ce tableau de bord, l’ONPE s’est appuyé sur deux indicateurs : l’un, économique, basé sur le taux d’effort énergétique – soit la part des dépenses totales d’énergie sur le revenu disponible du ménage – et l’autre, basé sur le ressenti du froid. Ainsi, au cours de l’hiver 2018-2019, 15% des ménages ont souffert d’une sensation de froid chez eux. La faute, dans 41% des cas, à une mauvaise isolation des logements, et dans 24% des cas, à une défaillance technique de l’équipement de chauffage. L’ONPE constate également des installations de chauffage insuffisantes dans 20% des cas, ou encore une limitation de la consommation pour des raisons financières (7%).

Une hausse des factures impayées

« Alors qu’il baissait depuis deux ans, l’indicateur basé sur le taux d’effort énergétique, indique que 11,7% des ménages français sont concernés en 2018 », s’inquiète l’ONPE. Et d’ajouter : « En corrigeant l’effet conjoncturel de la météo, l’augmentation est plus marquée, avec une hausse de +0,4 point (soit 12,4% en 2018 comparés à 12% en 2017) ». Un phénomène dû en partie à l’augmentation des prix hors taxes des énergies et de la fiscalité énergétique. « Cette hausse reste modérée en raison de températures hivernales plus douces en 2018 qu’en 2017, ce qui réduit les besoins de chauffage entre ces deux années », est-il précisé. Cependant, les factures impayées continuent d’augmenter : en 2018, les interventions des fournisseurs suite à des impayés ont augmenté de 4,2% par rapport à 2017.

A noter que 5,7 millions de chèques énergie ont été distribués en 2019, contre 3,6 millions en 2018 et que le programme « Habiter mieux » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) a permis de rénover les logements de 62.500 ménages.
DR
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] Ça m'énerve ! Les lingettes détériorent les systèmes d'assainissement
Retour sur la chronique d'Agnès Breton, qui s’attaquait au fléau des lingettes jetées dans les toilettes en janvier dernier. Aujourd'hui, en pleine crise sanitaire du Covid-19, les agents de traitement des eaux usées appellent plus que jamais les consommateurs à ne pas jeter de lingettes dans les toilettes !
+ de vidéos Environnement TV
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Le groupe Rossignol collabore avec ValEnergies pour réduire son empreinte environnementale  
Le groupe Rossignol collabore avec ValEnergies pour réduire son empreinte environnementale  
Dans le cadre de sa politique RSE, le groupe Rossignol, spécialisé dans les équipements de sports d’hiver, souhaite réduire l’empreinte environnementale de son siège social international. Pour y parvenir, il a fait appel au savoir-faire de ValEnergies.
Heiner Markhoff est nommé vice-président de GE Grid Solutions
Heiner Markhoff est nommé vice-président de GE Grid Solutions
Le nouveau vice-président entrera en fonction à compter du 20 mars prochain.
23 % de la consommation française d’électricité sont d’origine renouvelable
23 % de la consommation française d’électricité sont d’origine renouvelable
En 2019, 23 % de la consommation française d’électricité étaient d’origine renouvelable. La puissance totale du parc électrique renouvelable s’élevait fin décembre dernier à 53.609 MW.
Trois questions à : Emmanuel Blanchet, directeur général et co-fondateur de Deepki
Trois questions à : Emmanuel Blanchet, directeur général et co-fondateur de Deepki
Alors que la France est en confinement depuis ce mardi 17 mars pour faire face à l'épidémie de Covid-19, les entreprises doivent s'adapter. Un exemple avec Emmanuel Blanchet, qui nous décrit l'organisation au sein de son entreprise de conseil, Deepki.
[Tribune] Electricité, vous avez dit décarbonée ?
[Tribune] Electricité, vous avez dit décarbonée ?
Cette semaine, le président de l'association Coénove, Bernard Aulagne, revient sur la  « volonté d'électrification massive des usages ». « N’est-il pas aberrant d’utiliser le gaz pour produire de l’électricité avec un rendement dégradé plutôt que de l’utiliser directement pour chauffer les bâtiments avec un rendement proche de 100% ? », se demande-t-il ?
Méthanisation agricole : quel cadre de durabilité pour la filière ?
Méthanisation agricole : quel cadre de durabilité pour la filière ?
Dans un rapport publié la semaine dernière, le WWF France identifie les conditions de durabilité de la méthanisation agricole. Un travail réalisé avec GRDF.
Les bâtiments publics de Meurthe-et-Moselle seront fournis en électricité 100% renouvelable et 50% locale
Les bâtiments publics de Meurthe-et-Moselle seront fournis en électricité 100% renouvelable et 50% locale
Le Département de Meurthe-et-Moselle a annoncé le vendredi 7 février dernier, un partenariat avec Engie pour fournir ses bâtiments avec une électricité 100% renouvelable et 50% locale.
Tous les articles ÉNERGIE
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Forum National des Eco Entreprises
2 Avril 2020
Forum National des Eco Entreprises
Confs'Amiante Hors-série Plomb
7 Avril 2020
Confs'Amiante Hors-série Plomb
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
+ d'événements
Emploi
- Saur propose une Licence GASTE en Apprentissage
- Chef d'Equipe TP H/F
- Chef d'équipe d'entretien des espaces verts
- TECHNICIEN MAINTENANCE INDUSTRIELLE F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.