Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

ÉNERGIE
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Albert Codinach, CEO de Planète OUI

Partager :
Albert Codinach, CEO de Planète OUI
Par Albert Codinach, CEO de Planète OUI, le 12 mai 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Alors que la France commence son déconfinement progressif cette semaine, Environnement-magazine.fr continue de proposer aux professionnels de raconter leur confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Albert Codinach, CEO de Planète OUI.

Quelle était votre journée type en confinement ?


Confiné ou pas confiné, la journée commence de la même manière avec le réveil d’un des enfants. J’essaie de respecter un maximum mes horaires de bureaux pour garder le rythme. Nous sommes tous passés en télétravail et nos échanges se font désormais par visioconférence, en interne comme en externe. Le casque et l’ordinateur portable sont devenus mes plus fidèles compagnons !

Comment avez-vous adapté votre activité professionnelle à cette situation inédite ?

Il y a différents éléments qui ont impacté notre activité et qui nous ont obligés à adapter notre activité professionnelle :

1) Nous devons assurer notre service client. Toute l’équipe est en télétravail et continue d’accompagner nos clients actuels et futurs ;
2) Nous restons très attentifs à la forte volatilité des prix sur les marchés de gros. Notre activité de gestion d’énergie nous oblige à être très vigilants afin de diminuer au maximum tout risque financier lié à une mauvaise gestion de portefeuille ;
3) Nous sommes malheureusement tributaires du temps en confinement, le développement de nos centrales de production photovoltaïques prend ainsi du retard ;
4) La baisse de consommation liée au ralentissement de l’activité des clients professionnels ainsi que le volume d’acquisition de nouveau client sont certes ralentis, mais nous continuons d’agir en apportant notre effort de solidarité et notre soutien à nos clients par des actions concrètes.

Quels seront, selon vous, les impacts de l’épidémie sur votre entreprise ?

Se posera sans doute une problématique de trésorerie. Le chiffre d’affaires est impacté par la baisse de l’activité et nous devons prévoir des retards de paiements, notamment chez les professionnels. Néanmoins, cela sera résolu avec le PGE (Prêt Garanti par l’Etat).

Pour la suite, nous ne voyons pas d’impact majeur au niveau business, l’énergie reste un bien de première nécessité, notre mission est de continuer à la verdir.

Quelle est la première chose que vous ferez en déconfinement ?

Retrouver les amis et les collègues qui m’ont manqué pendant cette période. Et pourquoi pas fêter la fin du confinement… avec modération !!

Selon vous, à quoi ressemblera l’après Covid-19 ?

Il y aura plusieurs étapes, tout d’abord une première étape de confusion, de retour progressif à la normale. Ensuite il y aura une grosse prise de conscience par rapport à la réalité économique, nous allons nous rendre compte que la machine est en panne et qu’elle ne redémarre pas tout de suite. Il y aura des moments difficiles qui ne seront pas vécus par tous de la même manière, et qui toucheront, malheureusement, particulièrement les personnes les plus défavorisées.

Finalement, je pense qu’à la suite de cette crise viendra la vraie question de fond : comment allons-nous nous reconstruire ? Quelle société voulons-nous devenir ? J’espère que nous allons suivre la tendance pré-crise qui montrait une forte volonté de développement durable avec une économie de proximité de plus en plus marquée et une prise de conscience de nos vrais besoins en tant que consommateurs. Par exemple, est-ce que nous attendons la fin de ce confinement pour retrouver nos proches ou plutôt pour acheter les dernières chaussures à la mode ? C’est avec une réponse sincère à cette question que nous trouverons une réponse à l’après Covid-19.

Le secteur de l’énergie jouera un rôle central, non seulement en ce qui concerne la production, mais aussi dans la manière de la consommer. Et Planète OUI sera là pour dessiner ce monde de demain.
Albert Codinach, CEO de Planète OUI
  [Vidéo] Le Covid, accélérateur de la transition écologique
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 21 juillet 2020 portant nomination du président et des membres du Conseil d'orientation pour la prévention des risques naturels majeurs Lire
Arrêté du 10 juillet 2020 fixant les taux de promotion dans certains corps spécifiques relevant de la direction générale de l'aviation civile du ministère de la transition écologique pour l'année 2020 Lire
Décision du 17 juillet 2020 portant délégation de signature (centre ministériel de valorisation des ressources humaines [CMVRH]) Lire
Les plus lus
À lire également
SNCF Energie et RES signent un contrat d'achat direct d'électricité renouvelable
SNCF Energie et RES signent un contrat d'achat direct d'électricité renouvelable
SNCF Energie et RES ont signé un contrat d'achat direct d'électricité renouvelable d'environ 40 MW sur 15 à 20 ans.
RE2020, label BBC, DPE : 18 organisations écrivent une lettre ouverte à Edouard Philippe
RE2020, label BBC, DPE : 18 organisations écrivent une lettre ouverte à Edouard Philippe
Dix-huit organisations ont écrit une lettre ouverte au Premier ministre, Edouard Philippe, lui demandant de réévaluer les objectifs et revoir les réformes en cours concernant l'énergie dans le bâtiment.
Les infrasons émis par les éoliennes ne nuisent pas à la santé, selon une étude finlandaise
Les infrasons émis par les éoliennes ne nuisent pas à la santé, selon une étude finlandaise
Les sons de basse fréquence, inaudibles, émis par les éoliennes ne sont pas nuisibles à la santé humaine, selon une étude finlandaise publiée ce lundi 22 juin.
Un quintet inédit pour chauffer un quartier de Vienne
Un quintet inédit pour chauffer un quartier de Vienne
Engie Solutions accompagne la Ville de Vienne, Vienne Condrieu Agglomération et le bailleur social Advivo pour récupérer la chaleur fatale émise par l’usine Yoplait implantée dans l’agglomération. Objectif ? Optimiser le chauffage de 791 logements sociaux et d’une école.
[Tribune] Le décollage des drones dans le secteur de l'énergie
[Tribune] Le décollage des drones dans le secteur de l'énergie
Cette semaine, Ibrahim El Gharbi, consultant mc2i, revient sur les bénéfices de l'utilisation de drones dans le secteur de l'énergie. Selon lui, cet objet technologique permet un meilleur monitoring, une meilleure accessibilité aux installations, ainsi qu'une meilleure maintenance.
Chauffage urbain : clap de fin pour le charbon à Cergy-Pontoise
Chauffage urbain : clap de fin pour le charbon à Cergy-Pontoise
Alimenté depuis près d’un demi-siècle par des énergies fossiles, le réseau de chauffage urbain de Cergy-Pontoise sera doté d’une chaudière biomasse d’ici 2021, portant la part des sources d’énergie renouvelable à 70 % du mix énergétique du réseau.
Le Pexe et les Instituts Carnot mettent les nouveaux systèmes énergétiques à l’honneur
Le 15 décembre prochain, le réseau des éco-entreprises de France (Pexe) et les Instituts Carnot organisent une rencontre nationale, à Paris, consacrée à l’innovation dans le secteur des nouveaux systèmes énergétiques.
Tous les articles ÉNERGIE
Nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Ordonnanceur(se) Soirée H/F
- Responsable Ressources Humaines H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Responsable d’Unité Administrative F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.