Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Énergie > En Haute-Vienne, de l’hydrogène renouvelable alimente une turbine à gaz
ÉNERGIE

En Haute-Vienne, de l’hydrogène renouvelable alimente une turbine à gaz

PUBLIÉ LE 6 NOVEMBRE 2023
A.L.
Archiver cet article
En Haute-Vienne, de l’hydrogène renouvelable alimente une turbine à gaz
Démonstrateur Hyflexpower. / Crédit : ENGIE Solutions - Arnaud Baguet - Focal Studio
Grâce à son démonstrateur, un consortium a réussi à alimenter une turbine à gaz à 100 % avec de l’hydrogène renouvelable.

C’est une première mondiale. Le consortium Hyflexpower – qui réunit Siemens Energy, Engie Solutions, Centrax, Arttic, le Centre aérospatial allemand et quatre universités européennes – a réussi à alimenter une turbine à gaz à 100 % avec de l’hydrogène renouvelable. « La réussite de la dernière série de tests ouvre des perspectives décisives pour la production d’électricité verte et la décarbonation des secteurs industriels les plus émetteurs », font savoir les entreprises partenaires. Installé à Saillat-sur-Vienne (Haute-Vienne), sur le site de Smurfit Kappa, spécialiste mondial de l’emballage papier, le projet Hyflexpower vise à produire, stocker et ré-électrifier de l’hydrogène 100 % renouvelable. L’hydrogène est produit sur place avec un électrolyseur de 1 MW et stocké en réservoir d’une capacité de près d’une tonne, avant d’être utilisé pour alimenter une turbine à gaz Siemens Energy SGT-400.

En 2022, une première série de tests avait permis de faire fonctionner la turbine à gaz industrielle avec 30 % d’hydrogène renouvelable, en mélange avec du gaz naturel. En 2023, le démonstrateur power-to-hydrogen-to-power a prouvé que des turbines de pointe dotées d’une technologie de combustion sèche à faibles émissions peuvent être alimentées par de l’hydrogène à 100 %, par du gaz naturel et par tous les mélanges intermédiaires. « Le projet Hyflexpower démontre que l’hydrogène peut servir de moyen flexible de stockage d’énergie, et qu’il est également possible de convertir une turbine à gaz existante en l’alimentant avec de l’hydrogène renouvelable », concluent les partenaires.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Albioma va produire de l'électricité à partir de CSR à La Réunion
Albioma va produire de l'électricité à partir de CSR à La Réunion
Piles à combustible : Inocel valide un financement de 64 millions d'euros
Piles à combustible : Inocel valide un financement de 64 millions d'euros
La filière hydrogène se consolide en France
La filière hydrogène se consolide en France
ABB nomme Morten Wierod au poste de PDG
ABB nomme Morten Wierod au poste de PDG
Tous les articles Énergie
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS