EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ ÉNERGIE

Hydrogène : le projet H2med ajouté à la liste de Projets d’intérêt commun par la Commission européenne

Par la rédaction. Publié le 29 novembre 2023.
Hydrogène : le projet H2med ajouté à la liste de Projets d’intérêt commun par la Commission européenne
Carte du projet H2Med. / Crédits : Enagás
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
La Commission européenne a ajouté le projet de corridor européen d’hydrogène, H2med, à la liste de Projets d’intérêt commun (PIC). Celle-ci doit maintenant être approuvée par le Conseil et le Parlement européens, début 2024.

Le projet H2med vise à construire un corridor d’hydrogène du Portugal à l’Allemagne. La Commission européenne a approuvé le 28 novembre son intégration à la liste des Projets d’intérêt commun de l’Union européenne. 

Le corridor permettrait de transporter jusqu’à deux millions de tonnes d’hydrogène renouvelable par an, selon les estimations des porteurs du projet. D’après le plan REPowerEU, cela représente 10 % de la consommation européenne estimée pour 2030.

Accélérer les procédures et obtenir des financements

En octobre 2022, les dirigeants portugais, espagnol et français ont décidé de développer les interconnexions énergétiques dans le sud-ouest de l’Europe et de créer un corridor énergétique vert reliant les trois pays au reste du réseau énergétique de l’Union européenne (UE). Ils ont également décidé de créer une interconnexion hydrogène entre le Portugal et l’Espagne (Celorico de Beira-Zamora ou « CelZa ») et de mettre au point un pipeline maritime reliant l’Espagne à la France (Barcelone-Marseille ou « BarMar ») afin de transporter de l’hydrogène renouvelable depuis la péninsule ibérique jusqu’en Europe centrale. Les trois gouvernements ont ratifié cet engagement à l’occasion du sommet Euromed organisé le 9 décembre 2022. Ils étaient soutenus dans cette démarche par Ursula Von Der Leyen, présidente de la Commission européenne. Depuis janvier 2023, l’Allemagne a décidé d’apporter son soutien et de se joindre à cette initiative de corridor hydrogène.

Enagás, GRTgaz, REN et Teréga, les quatre gestionnaires de réseaux de transport de gaz dans la zone concernée, ont formé un consortium le 13 décembre 2022, pour apporter leur contribution à leur gouvernement respectif concernant l’élaboration du projet H2med et pour envoyer ce dernier en candidature afin d’intégrer la liste des Projets d’intérêt commun (PIC). La Commission européenne, qui a retenu les composantes BarMar et CelZa du projet H2med.

À l’issue de son examen par le Conseil et le Parlement européens, au début de l’année 2024, la liste des PIC approuvés permettra d’accélérer les procédures de conception et de permis de construire et d’améliorer la visibilité du projet auprès des investisseurs et du marché. Cette étape ouvre la voie aux membres du groupe H2med du consortium pour participer au prochain appel à demande de financement européen (appel CEF Énergie 2024), l’objectif étant ici de supporter les sommes dépensées dans les études requises pour engager des actions d’investissement prévues pour fin 2025 et tenir les délais de mise en service et en exploitation commerciale fixés à 2030.

 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
19 octobre 2023
Tribune | « Optimiser la capacité énergétique des bâtiments pour assurer la transition énergétique » Olivier Goujon, business developer chez Socomec, spécialiste des équipements électriques, appelle dans cette tribune à mieux mesurer la consommation d'énergie, mais aussi à considérer le bâtiment comme un acteur de la transition énergétique par le biais de l'autoconsommation.
Tribune | « Optimiser la capacité énergétique des bâtiments pour assurer la transition énergétique »
12 décembre 2023
Cristian Montoya devient directeur « renouvelables terrestres et énergie » d’Iberdrola France En 2021, Cristian Montoya figurait dans le classement des « Future Energy Leaders » du World Energy Council, qui distingue les 100 personnes de moins de 35 ans dans le monde avec le plus de potentiel dans le secteur de l’énergie.
Cristian Montoya devient directeur « renouvelables terrestres et énergie » d’Iberdrola France
5 mars 2024
Dossier/1 | Former des talents : un défi pour la filière hydrogène Alors qu’elle pourrait générer jusqu’à une centaine de milliers d’emplois directs et indirects à l’horizon 2030, comme l’ont révélé les conclusions d’un projet baptisé DEF’Hy, la filière hydrogène fait aujourd’hui face à un défi majeur : former ses futurs talents. Développer l’offre de formation, mais aussi améliorer sa visibilité et sa lisibilité font ainsi désormais partie des priorités de la filière pour accompagner son essor.
Dossier/1 | Former des talents : un défi pour la filière hydrogène
Tous les articles ÉNERGIE
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
VIDÉO
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Auditeur Formateur en Hygiène, Qualité, Sécurité, Environnement F/H
- ADJOINT AU CHEF D'ATELIER EQUIPEMENT F/H
- Ouvrier / Ouvrière des espaces verts
- Ecologue, Chargé d'études naturalistes - Botaniste
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola