CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Énergie > Réseau de chaleur : Créteil intègre 80% d’énergies renouvelables et de récupération
ÉNERGIE

Réseau de chaleur : Créteil intègre 80% d’énergies renouvelables et de récupération

PUBLIÉ LE 11 DÉCEMBRE 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Réseau de chaleur : Créteil intègre 80% d’énergies renouvelables et de récupération
Allée Carpentier, à Créteil. / Crédit : AdobeStock
Le verdissement du réseau de chaleur permet d’éviter l’émission de 71 000 tonnes de CO2, mais aussi de contribuer à protéger le pouvoir d’achat des habitants.

Le maire de Créteil,  Laurent Cathala,  et Benoit Guiblin, directeur régional de Dalkia Ile-de-France, ont signé le 8 décembre 2023 un avenant au contrat de chauffage urbain de Créteil. Désormais, plus de 80 % d’énergies renouvelables et de récupération sont utilisées sur le réseau. « La signature de l’avenant au contrat de chauffage urbain de Créteil marque une étape majeure dans l’engagement de la Ville vers un avenir énergétique durable et local », ont précisé les acteurs dans un communiqué de presse.

Depuis l’achèvement des travaux début décembre, les réseaux Nord et Sud de la ville sont reliés entre eux. D’une longueur de plus de 50 km, le réseau couvre d’ores et déjà les besoins en chauffage et en eau chaude de 40 505 équivalents logements – soit près de 60 000 usagers – dont de nombreux immeubles d’habitat collectif et des équipements publics et privés comme des écoles, l’Université Paris-Est Créteil, les entreprises Essilor, Valeo et le CHU Henri Mondor.

L’optimisation du rendement du réseau de chaleur et son déploiement ont été rendus possible grâce au raccordement du réseau au puits de géothermie ainsi qu’à l’unité de valorisation Valo’Marne qui fournit une énergie calorifique issue de l’incinération des déchets ménagers.

Un projet bon pour l’environnement et le porte-monnaie

Le verdissement accru du réseau chaleur évite ainsi le rejet de 71 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère, soit l’équivalent de près de 40 000 voitures en moins au cœur de Créteil chaque année. Elle permet aussi de contribuer à protéger le pouvoir d’achat des Cristoliens, grâce à un taux de TVA réduit à 5,5%.

Le projet est soutenu financièrement par la Région Ile-de-France et par l’Ademe.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Une drague alimentée à l’hydrogène bientôt dans le port de Sète-Frontignan
Une drague alimentée à l’hydrogène bientôt dans le port de Sète-Frontignan
Injection de biométhane  dans le réseau de gaz naturel : le gouvernement lance un appel d’offres
Injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel : le gouvernement lance un appel d’offres
STMicroelectronics et ERG signent un accord d’achat d’électricité verte en Italie
STMicroelectronics et ERG signent un accord d’achat d’électricité verte en Italie
L’école Builders rejoint WaterWarmth pour transformer l’énergie de la mer en chaleur
L’école Builders rejoint WaterWarmth pour transformer l’énergie de la mer en chaleur
Tous les articles Énergie
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS