EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneMOBILITÉ

Le Grand Paris se dote d’un nouveau Vélib’

Par A.L. Publié le 26 octobre 2017.
Le Grand Paris se dote d’un nouveau Vélib’
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Dix ans après le lancement du Vélib’ à Paris, la Métropole du Grand Paris se dote aujourd’hui de son propre vélo en libre-service : Vélib’ Métropole. Les premières stations seront opérationnelles dès le 1 er janvier 2018. Les suivantes entreront en service progressivement d’ici le 31 mars.

Ce mercredi 25 octobre, Anne Hidalgo, maire de Paris, Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris et Catherine Baratti-Elbaz, présidente du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole ont présenté le nouveau vélo en libre-service qui circulera, à compter du 1 er janvier prochain, dans les rues de 68 communes franciliennes. « Dispositif d’une ampleur unique en Europe », selon Anne Hidalgo, la mise en place – progressive – du nouveau Vélib’, désormais métropolitain, nécessite le démontage, d’ici mars 2018, des 1 200 stations existantes et la création de 1 400 nouvelles installations, dont 200 en dehors de Paris.

« La Métropole du Grand Paris contribue au financement de l’extension du Vélib’ à l’échelle métropolitaine, à hauteur de 10 000 euros par station et par an », a indiqué Patrick Ollier. Et d’ajouter : « Il faut aller plus loin. Je souhaite également encourager les maires de la Métropole à proposer de nouveaux projets de connexions de pistes cyclables et de circulations douces entre les communes. Ces projets seront financés par le fonds d’investissement métropolitain et s’ajouteront aux 4,7 millions d’euros déjà engagés pour une vingtaine de projets. »

30 % du parc de Vélib’ Métropole équipé d’une assistance électrique 

Fournis et gérés par le consortium Smovengo, les Vélib’ Métropole seront à la fois plus légers et plus solides que leurs prédécesseurs parisiens. Particularité de l’offre métropolitaine : au lancement, 30 % du parc sera doté d’une assistance électrique, qui permettra aux usagers de parcourir des distances plus grandes, à une vitesse maximale pouvant atteindre les 25 km/h, pour une autonomie de 50 kilomètres. « La proportion de vélo à assistance électrique peut croître à l’avenir, puisqu’en moins de 30 minutes en atelier il est possible de transformer un vélo mécanique en un vélo électrique », avance Catherine Baratti-Elbaz.

Candidat malheureux de l’appel d’offres pour le marché des Vélib’ Métropole, le groupe JCDecaux a fait savoir pour sa part qu’il « donnera une seconde vie » au matériel mis en place depuis 2007, en « recyclant l’ensemble des stations et des vélos ». « Le matériel ainsi récupéré sera à 100 % réutilisé ou valorisé à travers des filières spécialisées », indique le groupe. Ainsi, les vélos seront démontés et les pièces détachées reconditionnées à des fins de maintenance. De même pour les mobiliers, bornes et bornettes, qui, une fois rénovés, pourront être proposés pour d’autres appels d’offres. En outre, JCDecaux annonce que « l’aluminium, l’acier, la fonte et les plastiques seront recyclés afin de servir à nouveau de matières premières. »
Les futurs Vélib' de la métropole du Grand Paris Crédit : Smoovengo
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Electra mobilise 160 millions d'euros pour faciliter la recharge électrique
4 juillet 2022
Electra mobilise 160 millions d'euros pour faciliter la recharge électrique La levée de fonds permettra à la société de déployer plus de 8 000 points de charge rapide à l'horizon 2030 et de repenser son système de recharge avec un parcours client plus simplifié.
Eaton dévoile sa nouvelle gamme de bornes de recharge rapide
23 juin 2022
Eaton dévoile sa nouvelle gamme de bornes de recharge rapide Les nouvelles bornes de recharges rapides « Green Motion DC 22 » et « Green Motion DC 44/66 » ont une puissance maximale de 66kW. Disponible en version murale, sur pied ou mobile, cette gamme s'adapte aux besoins des exploitants de flottes.
L'Europe acte la fin des véhicules thermiques en 2035
10 juin 2022
L'Europe acte la fin des véhicules thermiques en 2035 C’est acté ! Le Parlement européen a voté ce mercredi 08 juin pour l’interdiction de la vente des voitures neuves à essence et diesel à partir de 2035.
Tous les articles MOBILITÉ
[Vidéo] 3 questions à Stéphanie Gay, directrice du Salon des maires et des collectivités locales
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Ouvrier viticole tractoriste H/F
- Responsable de Territoire H/F
- Technicien / Technicienne en environnement industriel
- Consultant junior en analyse financière, sociale et économique - Lyon F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola