Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

François Bayrou : « La nouvelle ligne de bus à hydrogène a entraîné une requalification de l’espace public »

François Bayrou : « La nouvelle ligne de bus à hydrogène a entraîné une requalification de l’espace public »
Par Anthony Laurent, le 16 janvier 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le 14 janvier dernier, Emmanuel Macron a assisté à la signature du contrat de transition écologique de Pau-Béarn-Pyrénées, en présence du maire, François Bayrou. A cette occasion, la nouvelle ligne de bus à hydrogène de la cité paloise a été présentée au président de la République.

C’est à la fin de l’année 2019 que la ligne de bus à hydrogène de Pau (Pyrénées-Atlantiques), dénommée « Fébus », a été mise en service. La cité paloise s’est dotée de huit bus de 18 mètres de long et d’une capacité de 125 passagers chacun. Avec un tracé de 6 km, reliant l’hôpital à la gare de la ville, et grâce à ses 14 stations, la ligne Fébus dessert et relie les principaux pôles d’activités de l’agglomération en 17 minutes. « La création de cette ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) a aussi entrainé une requalification de l’espace public », précise François Bayrou, maire de Pau, qui tient à ajouter : « Nous sommes très fiers des deux distinctions majeures obtenues au BusWorld à Bruxelles en octobre dernier : Fébus a été élu « Bus de l’année » et il a aussi reçu le label écologie. »

À Pau, l’hydrogène est produit sur place, au dépôt de bus, en utilisant le procédé de l’électrolyse de l’eau. « L’électrolyseur et l’ensemble de la station de recharge sont alimentés par de d’électricité « verte », avec la garantie d’origine France. A moyen terme, ils seront aussi alimentés par des panneaux solaires installés à proximité du site », explique François Bayrou. Avant de poursuivre : « Ce cycle de production est totalement écologique et répond à l’exigence d’une énergie 100 % propre et durable. » La station de recharge a été construite en partenariat avec GNVert (groupe Engie) et ITM Power. C’est GNVert qui assurera l’exploitation de la station pour une durée de 15 ans.

44 bus à hydrogène en France d’ici 2021

Le projet Fébus, d’un montant de 74 millions d’euros, bénéficie de près de 17,7 millions d’euros de subventions publiques, dont 4,5 millions dans le cadre du partenariat public-privé européen soutenant la recherche et le développement de la technologie autour de l’hydrogène (FCH-JU) et 5,41 millions par l’Agence de financement des infrastructures de transports en France (AFITF) au titre du Grenelle de l’environnement. Le reste est financé par le versement transport, via Pau-Béarn-Pyrénées Mobilités.

Selon l’Association française pour l’hydrogène et les piles à combustible (Afhypac), 17 bus à hydrogène ont été mis en service en France en 2019, sur les 44 prévus d’ici 2021. Ce déploiement, soutenu par le plan « 1.000 bus France », « répond aux impératifs environnementaux et de lutte contre la pollution », avance Valérie Bouillon-Delporte. Et la vice-présidente de l’Afhypac de conclure : « Nous voulons que les bus à hydrogène soient proposés parmi les solutions « zéro émission » pour les collectivités qui renouvellent leur flotte. »
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
RATP : Forsee Power équipera avec ses batteries les bus électriques Heuliez
RATP : Forsee Power équipera avec ses batteries les bus électriques Heuliez
Forsee Power, l'expert des systèmes de batteries intelligentes pour l’électromobilité durable, a remporté avec son partenaire IVECO France le plus gros lot de l’appel d’offres lancé par la RATP dans le cadre de son plan Bus2025.
SNCF Réseau et la LPO réaffirment leur engagement en faveur de la biodiversité
SNCF Réseau et la LPO réaffirment leur engagement en faveur de la biodiversité
SNCF Réseau et la Ligue de protection des oiseaux (LPO), ont signé une nouvelle convention de partenariat en Auvergne-Rhône-Alpes afin de concilier « travaux » et « respect de la biodiversité ».
Zones à faibles émissions : il est nécessaire « d'intensifier et de concentrer » pour gagner en efficacité
Zones à faibles émissions : il est nécessaire « d'intensifier et de concentrer » pour gagner en efficacité
Les Zones à faibles émissions (ZFE) font partie des principales mesures de lutte contre la pollution atmosphérique dans les métropoles. Toutefois, une récente étude dévoilée par l’Institut Brunoy questionne leur efficacité.
L’aéroport Lyon Saint-Exupéry testera les premières installations hydrogène dès 2023
L’aéroport Lyon Saint-Exupéry testera les premières installations hydrogène dès 2023
Airbus, Air Liquide et Vinci Airports s'associent pour développer l’usage de l’hydrogène dans le réseau aéroportuaire. L’aéroport de Lyon Saint-Exupéry testera ces premières installations à compter de 2023.
Bruno Darboux pilote le Pôle Aerospace Valley
Bruno Darboux pilote le Pôle Aerospace Valley
Bruno Darboux prend la présidence du Pôle d’Aerospace Valley. Le nouveau président entend développer de nouvelles technologies durables au profit d’une aviation décarbonée.
Première balayeuse de voirie 100 % hydrogène
Première balayeuse de voirie 100 % hydrogène
Spécialiste de la propreté urbaine depuis 1986, la société CMAR fabrique et commercialise différents types de véhicules d’entretien (laveuses, balayeuses, décapeuses…). Elle s’est associée avec Green Machines pour proposer la première balayeuse 100 % hydrogène : la 500 H2.
Les bornes de recharge publiques ne représenteraient que 11 % en 2030
Les bornes de recharge publiques ne représenteraient que 11 % en 2030
D'ici 2030, la France compterait environ 6,3 millions bornes de recharge. Selon les projections du cabinet de recherche Delta-EE spécialisé dans les énergies renouvelables, la croissance de ce segment serait portée par les particuliers et entreprises.
Tous les articles MOBILITÉ
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.