Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

MOBILITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Strasbourg se démarque comme ville cyclable

Partager :
Strasbourg se démarque comme ville cyclable
Par E.G, le 7 février 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Mobilité
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce jeudi 6 février, la Fédération française des usagers de la bicyclette a publié la nouvelle édition de son baromètre des villes cyclables. Strasbourg arrive en tête des villes de plus de 200.000 habitants.

Strasbourg (Bas-Rhin), Nantes (Loire-Atlantique) et Rennes (Ille-et-Vilaine) sont les trois grandes villes françaises les plus « vélo friendly » selon le baromètre Parlons vélo des villes cyclables 2019, publié ce 6 février par la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB). Pour cette édition, la FUB a recueilli 185.000 réponses, soit 63% de plus qu’en 2017, pour 768 villes de France. « Si seules 43 villes sur les 768 classées ont obtenu une note supérieure à la moyenne, 40 % des répondants estiment néanmoins que les conditions de circulation à vélo dans leur ville ont évolué positivement depuis deux ans », précise la Fédération. L’enquête était composée de 26 questions autour de cinq thèmes : « les répondant.e.s attribuaient une note de 1 (négatif) à 6 (positif). Une note globale a été calculée pour chaque ville à partir de la moyenne des cinq thèmes. En fonction de cette note globale, les villes sont catégorisées sur une échelle de A+ à G allant de “climat vélo excellent” à “climat vélo très défavorable” », est-il détaillé.

Saint-Lunaire seule commune à obtenir la note A

Ainsi, à partir de ces réponses, cinq podiums ont été déterminés selon les tailles des villes. Pour les villes de plus de 200.000 habitants, Strasbourg est en tête mais Paris obtient le prix de la « meilleure progression ». Grenoble (Isère) se démarque dans la catégorie des villes de 100.000 à 200.000 habitants, suivie par Angers (Maine-et-Loire) et Caen (Calvados). Pour les villes de 50.000 à 100.000 habitants, c’est La Rochelle (Charentes-Maritimes) qui arrive en tête, suivie de Chambéry (Savoie) et Versailles (Yvelines), avec une progression remarquée pour Dunkerque (Nord). Concernant les villes de 20.000 à 50.000 habitants, Illkirch Graffenstaden (Bas-Rhin) est sur la première marche du podium, suivie de Bourg-en-Bresse (Ain) et Belfort (Territoire de Belfort). Dreux obtient la « meilleure progression ». Enfin, Saint-Lunaire (Ille-et-Vilaine) est en tête des villes de moins de 20.000 habitants, suivie de Séné (Morbihan) et Marseillan (Hérault). A noter que Saint-Lunaire est la seule commune à avoir obtenu un « A ».

Vers les municipales

« Nouveauté de cette édition, le module cartographique permettait à chaque répondant.e d’indiquer les trois endroits les plus dangereux à vélo dans sa pratique personnelle ("points noirs") et les "axes prioritaires", à aménager au plus vite », explique la FUB. Ce qui a permis d’identifier 400.000 points noirs. La FUB estime que les élections municipales sont « une chance exceptionnelle pour se saisir au niveau local du plan national vélo et des leviers de la Loi d’orientation des mobilités. »
© Office de tourisme de Strasbourg et sa région
  [Vidéo] L'après-coronavirus sera-t-il écologique ?
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 21 juillet 2020 portant nomination du président et des membres du Conseil d'orientation pour la prévention des risques naturels majeurs Lire
Arrêté du 10 juillet 2020 fixant les taux de promotion dans certains corps spécifiques relevant de la direction générale de l'aviation civile du ministère de la transition écologique pour l'année 2020 Lire
Décision du 17 juillet 2020 portant délégation de signature (centre ministériel de valorisation des ressources humaines [CMVRH]) Lire
Les plus lus
À lire également
[Tribune] Mobilité partagée : les entreprises ont leur rôle à jouer dans la décarbonation du territoire
[Tribune] Mobilité partagée : les entreprises ont leur rôle à jouer dans la décarbonation du territoire
La fondatrice et directrice générale de Flexy Moov, Aude Launay, revient sur la remise en cause de nos déplacements pendant la crise sanitaire et le confinement. Elle estime qu'il s'agit de "repenser nos mobilités", notamment en développant l'autopartage.
Villes piétonnes : à petits pas vers un plan « marchable »
Villes piétonnes : à petits pas vers un plan « marchable »
Décarbonée, bonne pour la santé, le commerce de proximité et le tourisme, économique pour l’usager et l’aménageur. Sur le papier, la marche est parée de vertus. Sur le terrain, on lui cède la portion congrue. Après la crise sanitaire, toutefois, les ONG notent « plus qu’un frémissement ».
[Tribune] Le monde d’après : plaidoyer pour une nouvelle mobilité par et pour les territoires
[Tribune] Le monde d’après : plaidoyer pour une nouvelle mobilité par et pour les territoires
Le maire de Trilport dans la Seine-et-Marne fait un bilan de nos rapports aux transports en commun pendant et depuis le confinement. Pour lui, cette crise doit être l'occasion de repenser nos déplacements et d'accélérer les nouvelles mobilités.
Le vélo se fait une place dans la Métropole du Grand Lyon
Le vélo se fait une place dans la Métropole du Grand Lyon
Afin de renforcer l’attractivité pour le vélo observée lors de la crise sanitaire du Covid-19, la Métropole du Grand Lyon a fait appel à Systra et à l’agence Nova7. L’objectif de ce partenariat ? Optimiser le stationnement des deux roues à l’échelle de la collectivité. Une première en France.
Engie Solutions va concevoir les 20 stations hydrogène de la Zero Emission Valley
Engie Solutions va concevoir les 20 stations hydrogène de la Zero Emission Valley
Engie Solutions a été choisi par Hympulsion pour la conception et la réalisation des stations hydrogène de la Zero Emission Valley en Auvergne-Rhône-Alpes.
[Vidéo] Le Covid, accélérateur de la transition écologique
[Vidéo] Le Covid, accélérateur de la transition écologique
20 milliards d'euros pour la transition écologique. Le chiffre a été annoncé hier par le premier ministre Jean Castex à l'occasion de son discours de politique générale à l'Assemblée nationale. Objectif : relancer l'économie en créant « un modèle écologique industriel et environnemental ». La crise sanitaire aura-t-elle accélérer la transition écologique ? Eléments de réponse avec l'équipe d'Environnement TV.
Alexandre Borgoltz devient directeur général du groupe DBT
Alexandre Borgoltz devient directeur général du groupe DBT
Alexandre Borgoltz vient d'être nommé directeur général du groupe DBT.
Tous les articles MOBILITÉ
Nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Ordonnanceur(se) Soirée H/F
- Responsable Ressources Humaines H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Responsable d’Unité Administrative F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.