Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Bruno Darboux pilote le Pôle Aerospace Valley

Bruno Darboux pilote le Pôle Aerospace Valley
Bruno Darboux, président d’Aerospace Valley. Crédit : Aerospace Valley
Par La Rédaction, le 13 septembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Bruno Darboux prend la présidence du Pôle d’Aerospace Valley. Le nouveau président entend développer de nouvelles technologies durables au profit d’une aviation décarbonée.

L’actuel directeur du Développement de l’Ecosystème Aérospatial au sein de la Direction des Affaires Corporate du groupe Airbus, Bruno Darboux succède à Yann Barbaux et devient président du pôle d’Aerospace Valley. Ce dernier supervise les actions visant à ce que l’écosystème aérospatial européen et mondial « s’engage de manière proactive et collective » dans le développement de nouvelles technologies durables et d’une aviation décarbonée.

Les axes stratégiques de la feuille de route du Pôle piloté désormais par Bruno Darboux, avec le directeur général Eric Giraud et l’équipe Aerospace Valley, s’articulent autour de la sortie de la crise sanitaire « sans écueils », la réussite de la transition énergétique et environnementale par un « effort d’innovation sans précédent », assurer une nouvelle compétitivité robuste et durable.

En parallèle, Bruno Darboux exerce d’autres responsabilités pour le compte de l’industrie aéronautique et spatiale : au sein du CORAC (Conseil pour la Recherche Aéronautique Civile), du programme européen SESAR (Single European Sky ATM Research), de l’IAEG, association professionnelle internationale qui établit des pratiques communes à l’industrie aérospatiale en matière d’environnement.

« La sortie de crise Covid, le défi environnemental et la nécessaire transition énergétique, sans oublier les disruptions de marchés et d’acteurs, autant d’enjeux qui nous demandent de nous réinventer. Pour maintenir notre excellence, nous devons renouveler nos compétences et les mettre au service du développement économique de nos régions », a déclaré Bruno Darboux dans un communiqué.

Une carrière au service de l’innovation et décarbonation de l’aviation

Bruno Darboux a démarré sa carrière chez Thalès en 1986 comme ingénieur pilotage / guidage, avant de passer deux ans chez Honeywell aux Etats-Unis en tant qu’ingénieur gestion du vol. Il revient en France en 1993, pour prendre les fonctions de Responsable de l’Ingénierie Systèmes chez ATR.

En 1998 il entre chez Airbus, au poste d’Ingénieur en chef Systèmes et Propulsion pour les programmes A300 et A310. Il occupera ensuite différentes fonctions au sein du groupe : Responsable du Développement du cockpit et de l’avionique du programme A400M puis Directeur de l’Ingénierie Générale des Systèmes, avant d’être nommé en 2015 Responsable des équipes Ingénierie d’Airbus pour la France.

En réponse à la crise sanitaire, il a participé à définir les besoins de la filière et à obtenir le lancement d’un important plan de soutien de l’Etat pour la Recherche et le Développement du secteur aéronautique, en impulsant un élan particulier à la décarbonation de l’aviation.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] La chaleur perdue retrouve une seconde utilité
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
BeeToGreen encourage la transition des entreprises vers une mobilité douce
BeeToGreen encourage la transition des entreprises vers une mobilité douce
BeeToGreen se saisit du boom de l’usage du vélo pour accélérer son développement. La startup vise désormais 1 000 salariés convertis à la mobilité douce d’ici un an, soit environ 200 tonnes par an de CO2 évités.
L’aéroport Lyon Saint-Exupéry testera les premières installations hydrogène dès 2023
L’aéroport Lyon Saint-Exupéry testera les premières installations hydrogène dès 2023
Airbus, Air Liquide et Vinci Airports s'associent pour développer l’usage de l’hydrogène dans le réseau aéroportuaire. L’aéroport de Lyon Saint-Exupéry testera ces premières installations à compter de 2023.
Le gouvernement donne un coup d'élan pour la décarbonation du transport ferroviaire
Le gouvernement donne un coup d'élan pour la décarbonation du transport ferroviaire
Le train léger, le réseau ferroviaire digitalisé et le fret ferroviaire automatisé...trois thématiques d'investissement prioritaire identifiés dans l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Digitalisation et Décarbonation du Transport Ferroviaire ».
Egis se charge d'accélerer la mobilité propre à Manchester
Egis se charge d'accélerer la mobilité propre à Manchester
Egis, spécialiste de l’ingénierie de la construction et des services à la mobilité, se chargera de l’exploitation du programme britannique « Zone à faibles émissions », mené par l'organisme public Transport for Greater Manchester (TfGM).
Wind For Goods : le premier événement national dédié au transport maritime durable
Wind For Goods : le premier événement national dédié au transport maritime durable
L'événement Wind For Goods dédié aux technologies du transport maritime propulsé par le vent se tiendra le 21 septembre 2021 à la base sous-marine de Saint-Nazaire (Pays de la Loire). 
Tous les articles MOBILITÉ
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.