EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneMOBILITÉ

[Tribune] : « Les inégalités d’accès aux bornes de recharge de véhicules électriques, un enjeu d’avenir »

Par François Gatineau, président de Mobileese. Publié le 28 avril 2022.
[Tribune] : « Les inégalités d’accès aux bornes de recharge de véhicules électriques, un enjeu d’avenir »
François Gatineau, président de Mobileese. Crédit : Mobileese
Newsletters gratuites
Archiver cet article
L’usage de véhicules électriques a fortement augmenté ces dernières années. Mais bien que le nombre de bornes de recharge ait fortement augmenté au cours de l’année écoulée (52 % de plus depuis janvier 2021), l’accès et l’utilisation des bornes sont encore source d’inégalités. François Gatineau, président de Mobileese, acteur et expert de la mobilité électrique, apporte un éclairage sur le casse-tête quotidien que représente l’accès aux bornes de recharge.

D’abord considérées comme un produit de luxe peu abordable, les voitures électriques se sont aujourd’hui prodigieusement démocratisées, jusqu’à devenir de véritables ambassadrices d’un mode de consommation plus durable. Cependant, même si elles semblent avoir un bel avenir devant elles, cet avenir repose sur un équilibre fragile : avec ce nouveau mode de déplacement viennent de nouvelles difficultés, qu’il nous faut résoudre au plus vite, au risque de réduire à néant tous les efforts effectués jusqu’à présent. Il faut se rendre à l’évidence : plus il y a de voitures électriques en circulation, plus il devient nécessaire d’augmenter le nombre de réseaux de recharge de ces véhicules.
 
Quelle est l’utilisation des bornes de recharge de véhicules électriques ?

Devenues, en quelques années, très tendances, les véhicules électriques séduisent de plus en plus les consommateurs et les consommatrices qui cherchent à se tourner vers des modèles de voitures plus écologiques. Cependant, une ombre au tableau subsiste, et constitue souvent un véritable frein à l’achat : l’utilisation au quotidien de véhicules électriques reste pas toujours pratique, en raison d’un réseau de recharge ouvert au public qui demeure insuffisant.

Selon les derniers chiffres de l’observatoire de la qualité de l’AFIREV (Association Française pour l’Itinérance de la Recharge des véhicules) dans un rapport publié tout récemment, près de 9 conducteurs et conductrices de véhicules électriques sur 10 utilisent les réseaux de recharge accessibles au public. Parkings de supermarchés ou d’hôtels, parkings publics, ou encore bornes de voirie sont autant d’exemple que nous pouvons citer. Autrement dit, l’accès et le nombre de ces bornes constituent un, si ce n’est le, tournant critique pouvant permettre aux personnes de passer à l’électrique. Or, plus de personnes utiliseront au quotidien ce type de véhicule, plus de bornes de recharges seront occupées, et donc plus le besoin en bornes sera grand. Pour développer l’activité économique des voitures électrique et convaincre la potentielle clientèle d’en faire l’usage, il nous faut donc leur montrer que recharger leur véhicule ne sera pas un problème.

Or, dans les faits, le nombre de bornes électriques de recharge fait défaut : les bornes sont souvent occupées et/ou détériorées, voire ne fonctionnent tout simplement pas.
 
Pourquoi est-il nécessaire d’installer de nouvelles bornes de recharge ?

L’installation de nouvelles bornes de recharge, de bornes appropriées à leur espace et de bornes fonctionnelles, est donc un enjeu central de l’année 2022. En effet, bien que le nombre de bornes de recharge ait fortement augmenté au cours de l’année écoulée (52 % de plus depuis janvier 2021), encouragé en cela par les politiques françaises et européennes, l’accès et l’utilisation des bornes restent insatisfaisantes. Dans les faits, quand une personne possède une voiture électrique ou qu’elle songe à s’en procurer, elle a une grande crainte : il n’est pas si facile que cela de trouver une borne de recharge accessible, disponible, ou encore fonctionnelle.

Toujours d’après le rapport de l’observatoire de la qualité de l’AFIREV, les chiffres ne mentent pas. Les individus utilisateurs de véhicules électriques interrogés ont entre autres été confrontés au moins une fois à une borne hors service (pour 76 % des personnes interrogées), ou à une borne présentant un défaut de charge (pour 80 % des personnes interrogées). 51 % d’entre eux ont également déjà dû solliciter l’assistance téléphonique au cours des six derniers mois de 2021.

Pour ceux n’utilisant pas les bornes de recharge publiques, ils ont été confrontés à d’autres problèmes liés à leur utilisation quotidienne de leur véhicule : souvent, ils n’ont pas de bornes à proximité de leur domicile et/ou de leur travail et/ou des autres lieux vers lesquels ils se déplacent régulièrement. Par ailleurs, d’autres préoccupations sont souvent évoquées : comme la complexité entre la puissance de leur véhicule et celle de la borne, le coût de l’installation et de l’utilisation d’une telle infrastructure, et l’occupation presque systématique de tous les points de recharge avec des voitures ne rechargeant pas ou déjà chargées.

De plus, on sait que la répartition du nombre de bornes sur le territoire (et notamment en fonction des régions) est très inégale. Par exemple, la région Grand Est ne compte que 700 points de charge alors que l’Île-de-France en compte plus de 10 000. De même, les zones rurales comptent moins de bornes de recharges que les zones urbaines, alors même que la densité de transports en commun y est plus faible.

Toutes ces inégalités d’accès aux bornes de recharge de véhicules électriques empêchent la clientèle potentielle de ce marché de se projeter, et limite le nombre d’achats de ce genre de véhicule. Il nous faut donc agir urgemment et développer l’offre de recharge afin de ne pas perdre l’intérêt de cette clientèle pour ce genre de modèle.
 
Comment installer de nouvelles bornes de recharge ?

Comment alors peut-on mettre en place de nouvelles structures de recharge de véhicule électrique, à la fois en répondant aux normes des bâtiments auxquelles elles sont rattachées et à la fois en assurant leur fonctionnement ? Cela passe par de nouvelles dispositions, des incitations fiscales et financières, une approche plus qualitative des Infrastructures mises en œuvre, afin de non seulement de favoriser leur déploiement mais aussi et surtout d’assurer leur entretien. Il est nécessaire également que les différents acteurs impliqués se mobilisent pour développer l’offre de recharge : que ce soient les pouvoirs publics, les collectivités territoriales, les syndicats de copropriétés, ou les entreprises privées, la question devrait saisir tout le monde.

Même si les gouvernements français comme européen commencent à s’intéresser à ces questions, leurs efforts demeurent pour le moment insuffisants. Dans les faits, la mise en place de réseaux de recharges demande la mobilisation de nombreux secteurs d’activité et la prise en compte de nombreuses problématiques. Il faut au plus vite saisir les instances au pouvoir afin d’engendrer des prises de décisions rapides, et surtout, des passages à l’acte vers une plus grande mobilité électrique.
Or, développer l’offre de réseaux de recharge de véhicules électriques n’est pas aussi facile qu’on pourrait le croire. Il ne suffit pas de développer le parc de bornes de recharge, même si c’est un très bon début, mais il faut aussi résoudre proprement toutes les étapes allant de la conception, l’installation et le maintien en condition opérationnelle des bornes. Impliquer les différents acteurs, comprendre l’environnement particulier dans lequel on souhaite implanter notre réseau (afin qu’il soit compatible avec les infrastructures en présence) et rendre accessible le parc sont quelques exemples de problématiques qu’il faut prendre en compte, et toutes simultanément.

Le monde de l’électrique a donc besoin à la fois de prendre conscience des problèmes qui le concerne et d’être accompagné afin de ne pas commettre d’impairs. Le nombre de bornes de recharge publiques est encore insuffisant, et l’accès à celles existantes reste inégal. L’accompagnement de l’implantation d’un réseau de bornes de recharges durable et adapté, c’est l’assurance d’un développement serein du marché des véhicules électriques.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Electra stabilise le prix de sa recharge électrique  
20 octobre 2022
Electra stabilise le prix de sa recharge électrique   Le spécialiste des points de charge rapide Electra annonce qu’il n’augmentera pas les prix de charge pour les véhicules électriques en 2022.  
Finnair conclut un accord commercial avec Gevo pour l’utilisation de SAF
27 juin 2022
Finnair conclut un accord commercial avec Gevo pour l’utilisation de SAF À partir de 2027, le producteur américain Gevo fournira 7 millions de litres annuel de carburant aérien durable à la compagnie aérienne Finnair.
Une application compare les prix de recharge électrique
26 octobre 2022
Une application compare les prix de recharge électrique Chaque utilisateur peut désormais localiser, comparer et réserver une borne électrique à proximité de son domicile ou de son entreprise via l'application Bump.
Tous les articles MOBILITÉ
[Vidéo] 3 questions à Stéphanie Gay, directrice du Salon des maires et des collectivités locales
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- MECANICIEN TP SEDENTAIRE - LILLE 59 H/F
- Agent de Travaux Électromécanicien H/F
- Installateur(trice) chauf/clim/sanit énergies renouvelables
- Leader Excellence Opérationnelle , sur le site de Bassens F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola