Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

POLITIQUES
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

Les éco-industries peuvent influer sur 30 % des émissions mondiales de CO2, selon Veolia

Partager :
Les éco-industries peuvent influer sur 30 % des émissions mondiales de CO2, selon Veolia
Par Laurence Madoui, le 11 février 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
« La décarbonation de l’économie est encore possible dans les délais requis par l’horloge climatique », affirme le P-DG de Veolia. Antoine Frérot met l’accent sur les solutions disponibles, dont le déploiement se passe du processus onusien et ne bouleverse pas les modes de vie. Celles-ci sont à même d’assurer 30 % de la baisse des émissions de gaz à effet de serre à réaliser d’ici 2050 pour fiabiliser l’objectif de maintien du réchauffement à 2°C en 2100, défend l’éco-industriel.

Douze Gigatonnes (Gt) en 2050 : c’est le potentiel d’évitement d’émissions de gaz à effet de serre accessible grâce à une gestion efficace de l’énergie et des déchets, identifié par le cabinet Roland Berger pour Veolia. Soit 30 % des 27 Gt qu’il faudrait ne pas émettre pour diviser par deux les rejets d’ici le milieu du siècle (partant de 53 Gt en 2016), condition d’un réchauffement global contenu à 2°C en 2100.

Sobriété

L’efficacité énergétique dans l’industrie recèle le plus gros potentiel (2,8 Gt en 2050), à partir de technologies matures et généralisables à court terme. « La facture énergétique peut baisser de 10 à 15 %, voire de 20 à 25 % en cas de cogénération, plus encore si le process lui-même est optimisé, selon Antoine Frérot. Sur les sites à consommation d’énergie primaire réduite, on peut tendre vers la neutralité carbone en verdissant la part d’énergie non économisée », poursuit le P-DG de Veolia. En Europe, seul 1 % de la chaleur fatale des usines et des villes est récupéré. Deuxième gisement d’économies de CO2 : l’efficacité énergétique dans les bâtiments (2 Gt en 2050). « 75 % des bâtiments de l’Union européenne sont inefficaces au plan énergétique », note Antoine Frérot.

Avec un gain potentiel de 700 Mt en 2050, le recyclage du plastique ouvre des perspectives bien plus modestes. Cela équivaut toutefois aux émissions actuelles de l’Australie, compare le patron de Veolia. « Par rapport à la matière vierge, une tonne de plastique économise 830 litres de pétrole. Et une bouteille fabriquée en plastique recyclé émet 70 % moins de CO2. A l’échelle mondiale, seuls 7 à 8 % des plastiques sont recyclés. L’Europe est à 25 %. Porter ce taux à 60 % en 2025 créerait 80.000 emplois directs et 125.000 indirects. »

Vitrine

Le « Press Day » organisé le 7 février dernier est aussi la vitrine des réalisations du groupe. La joint-venture créée en 2018 avec ArcelorMittal (Fos-sur-Mer) en fera, après 200 millions d’euros d’investissements, « l’un des sites sidérurgiques les plus performants énergétiquement d’ici trois ans ». Le partenariat noué en 2007 avec Renault a érigé Tanger (Maroc) au rang de « première usine automobile au monde neutre en carbone », grâce aux chaudières biomasse valorisant résidus d’olive et palettes de bois. Veolia cite encore la collaboration avec Danone qu’il alimentera en PET recyclé pour la marque locale Aqua, à partir de l’usine en construction en Indonésie (25.000 t/an, mise en service en 2020).

En avril, l’assemblée générale de Veolia examinera sa « raison d’être », comme le projet de loi pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte) en ouvre la possibilité. A partir de cette « boussole » seront appréciées « nos performances économiques et financières, environnementales, sociales et sociétales. Chaque objectif reflétera le même niveau de priorité, au sein d’une entreprise que l’on souhaite plurielle », énonce Antoine Frérot. Le Sénat vient de supprimer le volet « responsabilité sociétale des entreprises » du texte, qui reviendra devant l’Assemblée en deuxième lecture.
Crédit : Christophe Majani / Véolia / Nestlé
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
S'abonner
S'abonner
S'abonner
S'abonner
Sensus présente son compteur d'eau intelligent
Voir toutes nos interviews POLLUTEC 2018
En partenariat avec
À lire également
La Newsletter quotidienne revient le 3 janvier !
La Newsletter quotidienne revient le 3 janvier !
Avis aux lecteurs : il n’y aura pas de Newsletter la semaine prochaine ! Mais en attendant, l’actualité du secteur continue d’être traitée et de nouveaux articles paraîtront sur le site. .
Le gouvernement présente le second plan national d'adaptation au changement climatique
Le gouvernement présente le second plan national d'adaptation au changement climatique
Alors que l'Etat est mené en justice pour son inaction climatique et que plus d'un million de Français soutiennent cette action, le ministre de la transition écologique, François de Rugy a présenté le 20 décembre, le deuxième plan national d'adaptation au changement climatique (PNACC).
Top 15 des articles que vous avez préférés en 2018
Top 15 des articles que vous avez préférés en 2018
L'année 2018 a connu beaucoup de nouveautés et rebondissements dans le secteur de l'environnement : publication de la feuille de route pour l'économie circulaire, plan biodiversité, assises de l'eau, groupes de travail autour des énergies renouvelables, démission de Nicolas Hulot, conflit des "gilets jaunes" autour de la fiscalité écologique..
Copernicus lance une nouvelle base de données pour l'observation du climat mondial
Copernicus lance une nouvelle base de données pour l'observation du climat mondial
Le programme d'observation de la Terre de l'Union européenne, Copernicus, met à disposition une nouvelle base de données.
L’équipe de Cap Digital obtient le label French Tech Seed
L’équipe de Cap Digital obtient le label French Tech Seed
Le consortium « Écosystème  d’innovation ville numérique et durable » formé par Cap Digital, la COMUE Université Paris-Est (UPE), la SATT IDF Innov, l’Incubateur Descartes, l’ITE Efficacity et Paris&Co, vient de décrocher le label French Tech Seed.
L'Ademe fait valoir les bénéfices d'une économie de la fonctionnalité
L'Ademe fait valoir les bénéfices d'une économie de la fonctionnalité
Ce mardi 8 janvier, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) a publié un avis sur l'économie de la fonctionnalité : d'après l'agence, cette économie fondée sur les besoins réels serait bénéfique à la transition écologique.
Tous les articles POLITIQUES
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
SIMA 2019
24 Février 2019
SIMA 2019
12 èmes rencontres Géosynthétique
11 Mars 2019
12 èmes rencontres Géosynthétique
Forum International Energy for Smart Mobility
14 Mars 2019
Forum International Energy for Smart Mobility
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.