Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

POLITIQUES
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Un collectif de sénateurs propose des mesures de politiques publiques pour l'action climatique

Partager :
Un collectif de sénateurs propose des mesures de politiques publiques pour l'action climatique
Par Eva Gomez, le 12 mars 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
Ce lundi 11 mars, le collectif sénatorial « urgence climatique » a présenté une série de neuf priorités de politiques publiques pour répondre au défi climatique. Rôle des collectivités, rénovation énergétique, fiscalité écologique et politique des transports y sont abordés.

« Nous proposons un ensemble de mesures à visée immédiate, faciles à mettre en œuvre et ayant un fort impact », estime Ronan Dantec, sénateur de Loire-Atlantique, vice-président de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable et membre du collectif sénatorial « urgence climatique » (CSUC). Ce collectif ainsi que le collectif « Accélérons la transition écologique et solidaire » ont proposé ce lundi 11 mars, une série de neuf mesures correspondant à des « priorités de politiques publiques pour répondre au défi climatique », à l’occasion d’un colloque organisé par les deux collectifs au Sénat. Deux axes majeurs ont été soulignés : l’importance de la territorialisation pour mener à bien la transition écologique, ainsi que la justice sociale.

Les territoires au cœur de la transition écologique

Afin de mettre les collectivités territoriales au cœur de l’action climatique, « nous demandons à nouveau à ce qu’une partie des recettes de la contribution climat énergie (CEE) soit affectée aux territoires », martèle Ronan Dantec. Cette dotation aurait pour objectif « d’accompagner les collectivités territoriales qui mettent en œuvre leurs plans climat air énergie territoriaux (PCAET). Le CSUC rappelle que « le principe de cette dotation (…) a été voté à plusieurs reprises par le Sénat lors des débats sur les projets de lois de finances, mais le gouvernement n’y a pour l’instant pas donné suite ». Par ailleurs, « il s’agit d’aller vers une vraie mise en cohérence de toutes les politiques territoriales », estime Ronan Dantec. Le collectif prône également le déplafonnement du seuil de 1,2% pour les dépenses supplémentaires de fonctionnement des collectivités « nécessaires pour engager leurs actions climatiques ».

Accélérer la rénovation énergétique

Deuxième thématique abordée par le CSUC : la politique de rénovation énergétique des logements. « Alors que le logement est responsable d’un quart des émissions de gaz à effet de serre, nous souhaitons la mise en oeuvre d’une politique plus volontariste », explique Angèle Préville, sénatrice du Lot. Ainsi, le collectif propose d’instaurer un mécanisme de prêts bancaires permettant de financer la rénovation thermique des logements des ménages ayant déjà atteint le plafond d’endettement. « A noter qu’en 2018, 30.000 éco-prêts à taux-zéro ont été réalisés. Ce qui est très peu au regard de l’objectif de 500.000 logements rénovés par an », fait remarquer la sénatrice. Pour les locataires de logements étiquetés F ou G, le CSUC propose un plafonnement des loyers sous les 20% du prix moyen de location au mètre carré. « Cette mesure constituerait un levier pour inciter les propriétaires à rénover les logements, mais aussi pour compenser les dépenses en énergie des locataires de passoires thermiques », précise Angèle Préville.

Pédagogie autour de la fiscalité écologique

Concernant la fiscalité écologique et l’avenir de la contribution climat énergie, « le gouvernement doit absolument mener un travail pédagogique auprès des concitoyens », estime le sénateur de l’Isère, Guillaume Gontard. Selon lui, « il y aura acceptation quand un vrai contrat sera proposé entre la contribution des citoyens et ce qui en est fait ». Le collectif insiste dans ses propositions sur le fait « qu’il ne peut y avoir reprise de la trajectoire avant des engagements précis et chiffrés de l’Etat pour qu’elle s’inscrive comme un outil de justice fiscale ».

Enfin, concernant le domaine des transports, le CSUC propose l’indexation de la taxe de solidarité sur les billets d’avion dite « taxe Chirac », sur le prix de la contribution climat énergie ; la taxation du transport routier international traversant la France ; ainsi que l’interdiction de l’usage des moteurs diesels pour les bateaux à quai.

« La société française est prête à soutenir un nouveau contrat pour le climat, il est temps de modifier la trajectoire des émissions de gaz à effet de serre en France, tout en contribuant au renforcement des solidarités et à l’aménagement du territoire », conclut le collectif sénatorial « urgence climatique ». A noter que ce collectif est composé d’une soixantaine de sénateurs transpartisans. 
DR
Retrouvez toute l'information "politiques" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  Environnement TV à la cime des arbres

Ne perdez pas une minute, Environnement TV est en ligne !
+ de vidéos Environnement TV
Les plus lus
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Autrefois matière première, avant de basculer dans la catégorie déchet, les sédiments veulent retrouver leur statut de ressource. Ces dépôts de matières s’accumulant dans les ports et les voies navigables causent bien des difficultés aux gestionnaires maritimes et fluviaux. Alors que les coûts d’enfouissement augmentent de façon exponentielle, ces matières lourdes, difficiles à transporter, peuvent espérer une voie de sortie. Des initiatives émergent, notamment dans les domaines des éco-matériaux, de l’aménagement, de l’agriculture, et du génie civil.
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
Le 26 septembre dernier, un spectaculaire incendie s'est déclaré dans l'usine rouennaise du fabricant de produits chimiques Lubrizol. Très vite, la prise en charge de l'accident par les autorités publiques a été mise en cause. De nombreux habitants, associations et élus ont contesté l'intervention et le discours de l’État dans la gestion de la crise. Décryptage avec Olivier Borraz, directeur de recherche au CNRS et spécialiste des risques.
Trois questions à : Nicolas Soret, président de la commission déchets de l'AMF
Dépôts sauvages : Suez et Point.P déploient un dispositif de collecte des déchets de chantiers
Picogen : de l’énergie renouvelable pour la gestion des réseaux d’eau potable
À lire également
Une campagne pour faire la lumière sur les rencontres entre responsables politiques et lobbyistes
Ce lundi 30 septembre, les ONG WWF France et Transparency International France lancent une campagne pour que les responsables politiques rendent publiques leurs rencontres avec les lobbyistes.
Neuf organisations professionnelles déposent un recours contre le dispositif de bonus-malus
Neuf organisations professionnelles ont déposé fin septembre dernier, un recours en annulation devant le Conseil d'Etat contre le dispositif « bonus-malus » qu'elles jugent contre-productif et discriminant.
Nominations à la DGEC et au cabinet ministériel d'Elisabeth Borne
Début août, le chef de service du climat et de l'efficacité énergétique a été renouvelé au sein de la direction générale de l'énergie et du climat (DGEC). Une conseillère société civile et dialogue environnemental ainsi qu'un conseiller transports terrestres, ont été nommés au cabinet de la ministre de la transition écologique, Elisabeth Borne.
« Les achats responsables doivent être pensés comme stratégiques et créateurs de valeur »
« Les achats responsables doivent être pensés comme stratégiques et créateurs de valeur »
L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) s’est engagée résolument dans l’accompagnement des collectivités locales et des entreprises sur la voie de l’économie circulaire. Dans le cadre de ce soutien, l’agence préconise notamment la mise en place d’« achats professionnels responsables ». Rencontre avec Antoine Bonsch, chargé de mission économie circulaire à l’Ademe Nouvelle-Aquitaine.
Des agents du ministère de l’Ecologie se mobilisent contre les suppressions de postes annoncées par le gouvernement
Des agents du ministère de l’Ecologie se mobilisent contre les suppressions de postes annoncées par le gouvernement
Le vendredi 27 septembre dernier, des agents des ministères de la Transition écologique et solidaire et de la Cohésion des territoires ont fait entendre leurs voix, à Paris, contre les suppressions de postes annoncées dans le cadre du projet de loi de finances 2020.
Climat : le « scénario du pire » gagne en gravité, selon les dernières modélisations françaises
Climat : le « scénario du pire » gagne en gravité, selon les dernières modélisations françaises
Le réchauffement se poursuivra au moins jusqu’en 2040, affirment les chercheurs de l’Institut Pierre-Simon Laplace et de Météo France. Une croissance rapide basée sur les énergies fossiles augmenterait la température moyenne à l’échelle du globe de 6 à 7°C à la fin du siècle par rapport à 1900, soit un degré de plus que ce qu’envisageaient les scientifiques français en 2012. Ces travaux alimenteront le 6ème rapport du GIEC, attendu en 2021.
G7 : les entreprises de la mode signent un pacte pour le climat
G7 : les entreprises de la mode signent un pacte pour le climat
A la veille de l'ouverture du sommet du G7 à Biarritz, 32 entreprises mondiales de la mode et du textile signent un « fashion pact » sur le climat, la biodiversité et les océans.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
+ d'événements
Emploi
- Technicien de maintenance H/F
- Chef de Projet - Facturation et Recouvrement H/F
- Technicien / Technicienne en Hygiène, Sécurité, Environnement industriel -HSE-
- Contrôleur de Gestion Industrielle F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.