Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La RATP ouvre ses données sur la qualité de l’air dans le métro et le RER

La RATP ouvre ses données sur la qualité de l’air dans le métro et le RER
Par Anthony Laurent, le 18 avril 2018.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le 12 avril dernier, la RATP a lancé un site internet pour informer en temps réel les usagers de la présence de certains polluants dans ses stations et ses gares. Parallèlement, la Régie a lancé un plan de rénovation de ses systèmes de ventilation pour améliorer le renouvellement de l’air intérieur.

La RATP a décidé de jouer la carte de la transparence. Depuis le 12 avril dernier, la Régie a mis en ligne ses données sur la qualité de l’air de trois stations du métro et du RER (Châtelet, Auber et Franklin-Roosevelt). L’objectif de cette démarche, concrétisée par l’ouverture d’un site internet dédié ? Mettre à disposition des usagers, mais aussi des entreprises et des chercheurs, les mesures en temps réel de quatre catégories de polluants : le dioxyde de carbone (CO2), les oxydes d’azote (NOx) ainsi que les particules fines PM 2,5 et PM 10. La température et l’humidité relative des espaces souterrains sont également mesurées.

Si ces deux derniers paramètres permettent de suivre le « confort climatique » des voyageurs, le CO2 représente « un indicateur du renouvellement de l’air dans les gares et les stations. Les NOx, quant à eux, ont principalement pour origine l’air extérieur, et en particulier les émissions dues au trafic routier. Les particules fines – constituées majoritairement de fer – présentes dans les enceintes ferroviaires souterraines proviennent, elles, à la fois de sources extérieures et de sources internes, via essentiellement les systèmes de freinage des matériels roulants », fait savoir Sophie Mazoué, responsable développement durable à la RATP.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Un plan de rénovation des systèmes de ventilation de 45 millions d’euros

La Régie a mis en place un réseau de surveillance de la qualité de l’air du métro et du RER depuis 1997. Baptisé « Squales » (pour Surveillance de la qualité de l’air de l’environnement souterrain), ce réseau, géré par le Laboratoire essais et mesures (LEM) de la RATP, est composé de trois sites de mesures implantés dans des « lieux représentatifs » des espaces souterrains du réseau francilien. « Ces baies de mesures permanentes sont complétées par la mise en œuvre de mesures ponctuelles en différents points du réseau – comme les salles de correspondance – pour évaluer les teneurs dans l’air des composés organiques volatils ou encore des hydrocarbures aromatiques polycycliques, par exemple », indique Sophie Mazoué. Et de préciser : « A la différence de l’air extérieur, il n’existe pas encore de normes réglementaires concernant l’air intérieur dans les espaces publics. »

Pour améliorer le renouvellement de l’air dans son réseau souterrain, la RATP a lancé en 2016 un vaste plan de rénovation de ses systèmes de ventilation, pour un montant total de 45 millions d’euros. Près de la moitié de ses 342 ventilateurs de tunnels sont concernés. Des efforts sont également portés sur l’optimisation des systèmes de freinage des matériels roulants.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Un colloque pour promouvoir la santé dans l’économie circulaire
Un colloque pour promouvoir la santé dans l’économie circulaire
Le 24 juin prochain aura lieu à Paris Les Défis Bâtiment Santé, un colloque réunissant plus de 300 experts et professionnels destiné à favoriser une « réflexion sanitaire » dans le cadre du recyclage, du réemploi et de la réutilisation des produits et des équipements du bâtiment.
Un service pour maîtriser le bilan carbone « exploitation » des immeubles
Un service pour maîtriser le bilan carbone « exploitation » des immeubles
La société Aveltys, spécialisée dans l'exploitation performancielle des immeubles tertiaires, lance la Garantie carbone. Celle-ci vise à diminuer les émissions de gaz à effet de serre par des préconisations d’exploitation soumises au maître d’ouvrage.
[Décryptage] Qualité de l’air à l’école : des règles poussiéreuses
[Décryptage] Qualité de l’air à l’école : des règles poussiéreuses
Depuis 2018, les communes sont tenues de faire contrôler la qualité de l’air dans les écoles ou d’y engager des plans de prévention des pollutions. Les valeurs limites de polluants sont élevées et les exigences de renouvellement d’air par ventilation mécanique, faibles. Appliqué sans empressement, le décret de 2015 n’a guère aidé à minimiser la propagation du Covid-19.
Un programme de recherche inédit sur l’usage des pesticides dans la culture du café
Un programme de recherche inédit sur l’usage des pesticides dans la culture du café
L’organisme français de recherche agronomique, Cirad, et une dizaine d’acteurs s’engagent à évaluer les conséquences de l’usage des pesticides dans la caféiculture conventionnelle au Brésil, Vietnam, Mexique et Nicaragua.
[Tribune] L’immense défi de la taxe carbone aux frontières : relancer l’industrie européenne tout en participant à la transition environnementale
[Tribune] L’immense défi de la taxe carbone aux frontières : relancer l’industrie européenne tout en participant à la transition environnementale
Matthieu Toret, avocat spécialiste en fiscalité environnementale et énergétique, revient sur les modalités de mise en place d’un ‘’droit de douane vert’’ au sein de l’Union européenne. « Ce mécanisme d’ajustement carbone aux frontières devrait permettre de réduire l'écart de compétitivité », explique-t-il.
L’achèvement des travaux de dépollution de la friche industrielle de Petroplus
L’achèvement des travaux de dépollution de la friche industrielle de Petroplus
Valgo, l’entreprise française spécialiste dans la remédiation et la revitalisation de sites industriels, annonce la fin de l’étape de dépollution du site de l’ancienne raffinerie de Petroplus, en Seine-Maritime, et son passage à l’étape d’aménagement.
Renault s'engage à limiter les émissions de carbone dans ses usines en Espagne
Renault s'engage à limiter les émissions de carbone dans ses usines en Espagne
Le groupe Renault a annoncé la signature d’un accord de partenariat avec Iberdrola, le groupe espagnol leader des énergies renouvelables, pour atteindre la neutralité carbone dans ses usines en Espagne.
Tous les articles POLLUTIONS
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.