Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

POLLUTIONS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

L'Agence française pour la biodiversité renouvelle son opération de retrait de pneus de la baie d'Antibes

Partager :
L'Agence française pour la biodiversité renouvelle son opération de retrait de pneus de la baie d'Antibes
Par Anthony Laurent, le 12 avril 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
Pour la deuxième année consécutive, l’Agence française pour la biodiversité vient de lancer une opération visant à retirer 25.000 pneus de la baie d’Antibes. La première campagne, achevée à l’automne dernier, avait permis d’extraire 9.393 pneus de la mer Méditerranée.

C’est reparti pour une deuxième saison ! L’Agence française pour la biodiversité (AFB) orchestre, depuis le début de cette semaine, la deuxième campagne d’enlèvement de pneus d’un site Natura 2000 situé dans la baie d’Antibes (Alpes-Maritimes). L’objectif premier de ce « projet de réhabilitation écologique inédit en France », selon l’AFB ? L’enlèvement de quelque 25.000 pneus immergés depuis plus de 30 ans dans la mer Méditerranée. Ces derniers étaient destinés à l’origine à jouer le rôle de récifs artificiels pour le développement de la pêche locale.

Pour retirer les pneus restant au fond de l’eau, l’AFB, accompagnée du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, de la Ville d’Antibes, du Comité départemental des pêches et des élevages marins et la prud’homie d’Antibes-Golfe Juan, a dépêché sur place le navire spécialisé « L’Océa ». L’opération, qui bénéficie des soutiens financiers de l’AFB (1 million d’euros) et de la Fondation d’Entreprise Michelin (200.000 euros), vise, plus précisément, à interrompre le processus d’altération de l’écosystème pour en consolider l’équilibre, à rétablir ce dernier dans ses fonctions et son état naturel, et à libérer les fonds marins d’une « occupation extensive liée au phénomène de dissémination des pneus au gré de la houle et des courants », explique l’AFB.

81 tonnes de pneus évacuées par 40 mètres de profondeur

Techniquement, chaque campagne consiste, pour une équipe de six à huit plongeurs, à plonger à une profondeur comprise entre 25 et 40 mètres. Une fois au fond de la mer, ces derniers enfilent plusieurs pneus sur un filin, à l’instar d’un collier. Chaque « collier » est ensuite levé à l’aide d’une grue, avant d’être stocké à bord du navire.

Achevée à l’automne dernier, la première campagne de prélèvement avait permis de retirer 9.393 pneus de la baie d’Antibes. « Au total, ce sont près de 81 tonnes de pneus qui ont ainsi pu être évacuées et transformées en production énergétique via une filière de valorisation », fait-on savoir à l’AFB, qui tient à ajouter : « Le suivi environnemental du chantier maritime, réalisé par Suez, a permis de confirmer l’absence d’incidence du chantier sur la qualité physico-chimique ou biologique du milieu marin. » Les travaux maritimes ont été réalisés par l’entreprise SNC Provence-Côte-d’Azur.
Greg Lecoeur / AFB
Retrouvez toute l'information "pollutions" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  Environnement TV à la cime des arbres

Ne perdez pas une minute, Environnement TV est en ligne !
+ de vidéos Environnement TV
Les plus lus
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Autrefois matière première, avant de basculer dans la catégorie déchet, les sédiments veulent retrouver leur statut de ressource. Ces dépôts de matières s’accumulant dans les ports et les voies navigables causent bien des difficultés aux gestionnaires maritimes et fluviaux. Alors que les coûts d’enfouissement augmentent de façon exponentielle, ces matières lourdes, difficiles à transporter, peuvent espérer une voie de sortie. Des initiatives émergent, notamment dans les domaines des éco-matériaux, de l’aménagement, de l’agriculture, et du génie civil.
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
Le 26 septembre dernier, un spectaculaire incendie s'est déclaré dans l'usine rouennaise du fabricant de produits chimiques Lubrizol. Très vite, la prise en charge de l'accident par les autorités publiques a été mise en cause. De nombreux habitants, associations et élus ont contesté l'intervention et le discours de l’État dans la gestion de la crise. Décryptage avec Olivier Borraz, directeur de recherche au CNRS et spécialiste des risques.
Trois questions à : Nicolas Soret, président de la commission déchets de l'AMF
Dépôts sauvages : Suez et Point.P déploient un dispositif de collecte des déchets de chantiers
Picogen : de l’énergie renouvelable pour la gestion des réseaux d’eau potable
À lire également
Le secteur de la santé, troisième émetteur de gaz à effet de serre en Europe
Le secteur de la santé, troisième émetteur de gaz à effet de serre en Europe
«Si cette filière était un pays, il serait le cinquième émetteur mondiale de gaz à effet de serre (GES) ». Dans un rapport publié mardi, l’association Health Care Without Harm tire la sonnette d’alarme.
Lubrizol : Le discours sécurisant des autorités sur l’amiante tranche avec la réserve sur les autres polluants
Lubrizol : Le discours sécurisant des autorités sur l’amiante tranche avec la réserve sur les autres polluants
Dans la matinée du 11 octobre, le gouvernement installait à Rouen un « comité pour la transparence et le dialogue », voué à assurer « un suivi, dans la durée, des conséquences » de l’incendie de l’usine Lubrizol et à « partager toutes les informations », selon la ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne. L’après-midi, les associations de victimes de l’amiante défilaient à Paris pour dénoncer les « mensonges » des pouvoirs publics.
Des panneaux traitant les particules fines aux abords des routes
Des panneaux traitant les particules fines aux abords des routes
Depuis le 17 juillet dernier, les panneaux Clean Air de Besix participent à un projet pilote sur la future N434 (RijnlandRoute en Hollande Méridionale) mené par le groupement COMOL5. 
Ile-de-France : nouvelle session pour l’appel à manifestation d’intérêt sur la qualité de l’air
Ile-de-France : nouvelle session pour l’appel à manifestation d’intérêt sur la qualité de l’air
La direction Ile-de-France de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) vient de lancer la deuxième session de son appel à manifestation d’intérêt pour la qualité de l’air.
Rapport : l'industrie automobile émet plus de gaz à effet de serre que l'Union européenne
Rapport : l'industrie automobile émet plus de gaz à effet de serre que l'Union européenne
L'ONG Greenpeace sort un nouveau rapport sur l'impact de l'industrie automobile sur le dérèglement climatique.
[Enquête] Amiante : la communauté éducative se forme sur le tas
[Enquête] Amiante : la communauté éducative se forme sur le tas
Les 63.000 écoles, collèges et lycées occupent plus de 20 millions de mètres carrés, construits à 85 % avant 1997. Transféré de l’État aux collectivités en 1983, ce patrimoine devrait d’évidence constituer un chantier prioritaire.
[Enquête] Amiante : une présence résiduelle dans le logement social
[Enquête] Amiante : une présence résiduelle dans le logement social
« Malgré des budgets restreints, les bailleurs sociaux ont été pionniers dans la gestion de l’amiante », remarque un diagnostiqueur.
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
+ d'événements
Emploi
- Technicien de maintenance H/F
- Chef de Projet - Facturation et Recouvrement H/F
- Technicien / Technicienne en Hygiène, Sécurité, Environnement industriel -HSE-
- Contrôleur de Gestion Industrielle F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.