Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Piéger les métaux lourds dissous dans l’eau avec des écorces

Piéger les métaux lourds dissous dans l’eau avec des écorces
Par A.B., le 7 mai 2019.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Pearl, le Pôle d’expertises et d’analyse de la radioactivité en Limousin, a imaginé une solution naturelle mettant en œuvre des écorces d’arbres activées pour retenir les éléments traces métalliques contenus dans l’eau. Nouveauté 2019, le non-tissé se présente maintenant sous la forme de cartouches.

Créée en 2006 par essaimage d’un laboratoire de l’université de Limoges chargé du contrôle des résultats des prélèvements liés à l’activité minière de la Cogema en Limousin, Paerl a crée le Biosorb pour le traitement de la pollution par les radionucléides. La technique repose sur l’activation d’écorces d’arbres activées comme le serait un charbon actif.

Les écorces, coproduits à faible valeur ajoutée, étaient auparavant incinérées. Naturellement, elles assurent la protection des arbres contre les polluants extérieurs, notamment les métaux lourds. Une fois broyées et activées, Pearl les a intégrées dans un non-tissé composé de blousse de lin (coproduit récupéré lors du peignage), qui constitue un tapis.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Depuis le début de l’année, ce non-tissé est enroulé dans une cartouche placée dans un carter. Outre, les radionucléides, le système est capable de retenir les métaux lourds (nickel, chrome, arsenic, plomb, cuivre) et précieux (platine, or, palladium). Ils sont alors soit valorisés en les récupérant dans les cendres issues de leur incinération, soit éliminer en centres de stockage des déchets.

Le coût d’une cartouche s’élève à 200 euros. Sa durée de vie varie en fonction de la concentration en métaux dans l’effluent et du débit de ce dernier. « Nous réalisons des tests en laboratoire avant l’installation chez un industriel pour évaluer le taux d’absoption du Biosorb », présente Loïc Jauberty, responsable R&D de Pearl. L’entreprise peut aussi réaliser une installation temporaire pour des essais sur site pendant un à deux mois. Elle annonce compter une demi-douzaine de références.
 

© Paerl
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
L’achèvement des travaux de dépollution de la friche industrielle de Petroplus
L’achèvement des travaux de dépollution de la friche industrielle de Petroplus
Valgo, l’entreprise française spécialiste dans la remédiation et la revitalisation de sites industriels, annonce la fin de l’étape de dépollution du site de l’ancienne raffinerie de Petroplus, en Seine-Maritime, et son passage à l’étape d’aménagement.
Lancement d'un service de surveillance des conditions de santé et confort dans les bâtiments
Lancement d'un service de surveillance des conditions de santé et confort dans les bâtiments
Entre pollution de l'air intérieur et les problèmes de température, les bâtiments peuvent jouer un rôle essentiel dans la santé des occupants. Pour améliorer la qualité de l’air et le confort thermique, G-ON, société de conseil et d'ingénierie en développement durable, propose son offre G-ON Life.
L'industrie chimique s'engage à réduire ses émissions de 26 % à l’horizon 2030
L'industrie chimique s'engage à réduire ses émissions de 26 % à l’horizon 2030
La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, la ministre déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, et le Comité Stratégique de Filière Chimie-Matériaux ont annoncé la publication de la feuille de route de décarbonation de la filière Chimie. Objectif : une réduction des émissions de 26 % d’ici 2030, par rapport à 2015.
Un colloque pour promouvoir la santé dans l’économie circulaire
Un colloque pour promouvoir la santé dans l’économie circulaire
Le 24 juin prochain aura lieu à Paris Les Défis Bâtiment Santé, un colloque réunissant plus de 300 experts et professionnels destiné à favoriser une « réflexion sanitaire » dans le cadre du recyclage, du réemploi et de la réutilisation des produits et des équipements du bâtiment.
Une application pour suivre l’Accord de Paris
Une application pour suivre l’Accord de Paris
Copernicus annonce le lancement de l’application Global Temperature Trend Monitor sur le changement climatique. Elle permet de comparer la situation actuelle et l’objectif de 1,5 °C fixé par l’Accord de Paris.
Sandrine Josso : « La France en est encore à l'âge de pierre en ce qui concerne la santé environnementale »
Sandrine Josso : « La France en est encore à l'âge de pierre en ce qui concerne la santé environnementale »
En décembre dernier, les parlementaires de la commission d'enquête sur l'évaluation des politiques publiques de santé environnementale ont rendu leur rapport. Vingt-et-une propositions ont été arrêtées à l'issue de leurs travaux. Elles visent à « construire un nouveau paradigme » en santé environnementale. Rencontre avec la députée Sandrine Josso, rapporteure de la commission d'enquête parlementaire.
Renault s'engage à limiter les émissions de carbone dans ses usines en Espagne
Renault s'engage à limiter les émissions de carbone dans ses usines en Espagne
Le groupe Renault a annoncé la signature d’un accord de partenariat avec Iberdrola, le groupe espagnol leader des énergies renouvelables, pour atteindre la neutralité carbone dans ses usines en Espagne.
Tous les articles POLLUTIONS
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.